Filles du Calvaire (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Filles du Calvaire
Accès à la station depuis le boulevard du Temple, côté pair.
Accès à la station depuis le boulevard du Temple, côté pair.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 3e, 11e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 51″ nord, 2° 21′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 3e arrondissement de Paris)
Filles du Calvaire

Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Filles du Calvaire

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Filles du Calvaire
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 1 784 167 (2013)
Historique
Mise en service 5 mai 1931
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0812
Ligne(s) (8)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 91 96
Noctilien (N) N01 NOCTILIEN.png N02 NOCTILIEN.png
(8)

Filles du Calvaire est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située à la limite des 3e et 11e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous l'extrémité sud du boulevard du Temple, à hauteur de l'amorce de la rue de Crussol. Approximativement orientée selon un axe nord-sud, elle s'intercale entre les stations République et Saint-Sébastien - Froissart.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du prolongement de la ligne 8 depuis Richelieu - Drouot jusqu'à Porte de Charenton.

Elle doit son nom à sa proximité avec la rue des Filles-du-Calvaire d'une part et le boulevard des Filles-du-Calvaire d'autre part, dont les extrémités aboutissent à proximité. Ces voies sont ainsi dénommées en raison de la présence ancienne sur ce dernier du couvent voisin de Notre-Dame du Calvaire ou des Filles du Calvaire, une congrégation de sœurs bénédictines réformées, fondée en 1617 à Poitiers, par Antoinette d’Orléans et le père Joseph. Ce couvent s'installa par la suite à Paris, et fut fermé à la Révolution avant d'être vendu.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station et l'éclairage des quais ont été rénovés le 24 juillet 2006[1].

En 2011, 1 663 111 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 1 784 167 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 261e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de deux accès, chacun constitué d'un escalier fixe orné d'une balustrade et d'un candélabre de type Dervaux, débouchant de part et d'autre de l'extrémité du boulevard du Temple à sa jonction avec le boulevard des Filles-du-Calvaire :

  • l'accès 1 « Boulevard des Filles-du-Calvaire - Musée Picasso » se trouvant face au no 1 du boulevard du Temple ;
  • l'accès 2 « Rue Amelot - Cirque d'Hiver » se situant au droit du no 2 du boulevard, à proximité de cette salle de théâtre.

Quais[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

Filles du Calvaire est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel, mais le nom de la station a la particularité d'être inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées de mêmes dimensions que les noms en faïence d'origine. Seule la station Porte des Lilas de la ligne 11 présente une caractéristique similaire. Les sièges de style « Motte » sont de couleur bleue.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 91 et 96 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N01 et N02 du réseau de bus Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]