Concorde (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Concorde.
Concorde
Quai de la ligne 12 où est reconstitué le texte de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
Quai de la ligne 12 où est reconstitué le texte de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 1er, 8e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 58″ nord, 2° 19′ 21″ est

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Concorde

Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Concorde

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Concorde
Caractéristiques
Transit annuel 7 176 639 (2013)
Historique
Mise en service 13 août 1900 (1)
5 novembre 1910 (12)
12 mars 1914 (8)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1002
Ligne(s) (1)(8)(12)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 24 42 52 72 73

84 94 OpenTour

Noctilien (N) N11 N24
(1)
(8)
(12)

Concorde est une station des lignes 1, 8 et 12 du métro de Paris, située à la limite des 1er et 8e arrondissements de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station Concorde est le théâtre du premier accident du métro, le 19 octobre 1900. Consécutivement à un défaut de captation du courant entre les frotteurs, installés sur la motrice, et le rail conducteur de courant, installé au sol, se produisent des courts-circuits suivis d’un incendie, occasionnant une collision avec le train suivant. Cet accident fit 38 blessés dont quatre graves (trois voyageurs et un mécanicien)[1].

Dans le cadre des travaux d'automatisation de la ligne 1, les quais de la station Concorde ont été rehaussés le week-end des 13 et 14 juin 2009[2].

En 2012, 7 052 932 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 7 176 639 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 37e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Pendant les travaux de rénovation des quais de la ligne 8, du au , les trains de cette ligne ne s'y arrêtent pas[5].

L'un des couloirs menant à la ligne 12 a comporté pendant très longtemps, sur le côté, des portillons dotés de plaques émaillées similaires à celles que l'on trouvait dans les rames Sprague-Thomson de la compagnie Nord-Sud. Ils ont disparu à l'occasion de la rénovation des couloirs en 2016.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.  (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Quais[modifier | modifier le code]

Ligne 1[modifier | modifier le code]

Les quais de la ligne 1 sont de configuration standard : au nombre de deux, ils sont séparés par les voies situées au centres. Le plafond est un tablier métallique et de ce fait, possède des piedroits que le supporte. Les quais ont décorés en style « Andreu-Motte » et possède la particularité d'être la seule station de ce style à être traitée en rose (il s'agit toutefois d'un rose tyrien, proche du rouge). Cette couleur est appliquée sur les deux bandeaux d'éclairage et sur la structure métallique du tablier. Les banquettes reçoivent elles des grands carreaux plats blancs, comme les piedroits et tympans. Les sièges sont du type « Motte » violets. Le nom de la station est inscrit sur plaques émaillées en police de caractères Parisine et les cadres publicitaires sont métalliques.

Ligne 8[modifier | modifier le code]

La station de la ligne 8, également en style « Motte », est aussi l'une des trois seules de ce style à exister en violet. Ces deux couleurs font partie du lexique des stations exceptionnelles de type Motte-Andreu.

Ligne 12[modifier | modifier le code]

La station de la ligne 12 est décorée depuis 1991 d'une œuvre en céramique de l'artiste Françoise Schein constituée de lettres bleues sur fond blanc reconstituant le texte de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789[6]. Les espaces sont supprimés du texte et la ponctuation est rassemblée à la fin de chaque article[7]. D'autres stations de métro dans le monde ont été conçues sur le même thème par le même artiste comme Parvis de Saint-Gilles à Bruxelles, Parque à Lisbonne ou Westhafen à Berlinetc.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 24, 42, 52, 72, 73, 84 et 94 du réseau de bus RATP, par la ligne à vocation touristique OpenTour et, la nuit, par les lignes N11 et N24 du réseau de bus Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.  (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Culture[modifier | modifier le code]

En 2008, une scène du film Eden à l'ouest de Costa-Gavras est tournée dans la station Concorde[réf. nécessaire].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Berton, Alexandre Ossadrow et Christiane Filloles-Allex, Fulgence Bienvenüe et la construction du métropolitain de Paris, Presses des Ponts et Chaussées, 2007.
  2. [PDF]Archive wikiwix de l'ancienne page RATP « Station Concorde, l’accès à la ligne 1 est fermé du vendredi 12 juin à 22 h au dimanche 14 juin inclus », consultée le 7 décembre 2011.
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 19 décembre 2013.
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  5. « Métro ligne 8 : la station Concorde en travaux », sur ratp.fr (consulté le 28 avril 2016).
  6. Clive Lamming, Métro insolite [détail de l’édition] (ISBN 9782840961901), p. 161
  7. On peut l'observer sur cette photo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]