Les Sablons (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sablons.

Les Sablons
Jardin d'Acclimatation
Image illustrative de l’article Les Sablons (métro de Paris)
Vue de la station, en cours de rénovation en février 2008.
Localisation
Pays France
Ville Neuilly-sur-Seine
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 51″ nord, 2° 16′ 21″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Les Sablons Jardin d'Acclimatation
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 2
Transit annuel 6 098 028 voyageurs (2017)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 2909
Ligne(s) (1)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 73
Noctilien (N) N11 NOCTILIEN.png N24 NOCTILIEN.png
(1)

Les Sablons est une station de la ligne 1 du métro de Paris, située sur la commune de Neuilly-sur-Seine, dans le département des Hauts-de-Seine.

Situation[modifier | modifier le code]

La station se situe sous l'avenue Charles-de-Gaulle, à Neuilly, au niveau de la rue Louis-Philippe et de la rue d'Orléans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La station tire son nom de la plaine des Sablons, où se trouvaient des carrières de sable utilisées pour extraire le sable nécessaire aux travaux parisiens. Elle porte comme sous-titre Jardin d'Acclimatation, nom du parc de loisir et d'agrément situé à proximité, dans le bois de Boulogne, rattaché à la ville de Paris depuis 1929.

La station est ouverte le , lors du prolongement de la ligne 1, de Porte Maillot à Pont de Neuilly, réalisé sous l’avenue de Neuilly devenue l’avenue Charles-de-Gaulle.

Événements marquants[modifier | modifier le code]

Solenn Poivre d'Arvor s'y est donné la mort le [1].

Le , l’homme politique et ancien ministre Jacques Barrot y meurt subitement après un malaise[2].

Automatisation[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la modernisation et de l'automatisation de la ligne 1, la station a été rénovée en 2008-2009. Les quais ont été décarrossés et rehaussés ; ils ont été équipés de portes palières durant l'été 2009.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

En 2017, selon les estimations de la RATP, 6 098 028 voyageurs sont entrés dans cette station, ce qui la place à la 57e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

1. Côté pair de l'avenue Charles-de-Gaulle (au nord) :

  • 52, avenue Charles-de-Gaulle (vers la rue Berteaux-Dumas et la place du Marché) ;
  • 70, avenue Charles-de-Gaulle (vers la rue Louis-Philippe, desservant le supermarché Monoprix-Sablons et le bureau de poste Neuilly-Sablons, et vers le tronçon nord de la rue d'Orléans).

2. Côté impair de l'avenue Charles-de-Gaulle (au sud) :

  • 85, avenue Charles-de-Gaulle ;
  • 103, avenue Charles-de-Gaulle (vers le tronçon sud de la rue d'Orléans en direction du Jardin d'acclimatation et de la Fondation Louis-Vuitton).

Quais[modifier | modifier le code]

Les Sablons est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux de céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, les tympans et les débouchés des couloirs. La voûte est enduite et peinte en blanc. Les cadres publicitaires sont en céramique blanche et le nom de la station est inscrit en police d'écriture Parisine sur panneaux rétro-éclairés incorporés à des caissons parés de bois. Les quais sont équipés de sièges « Akiko » de couleur rouge ainsi que de portes palières.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne de bus 73 du réseau de bus RATP et par les lignes N11 et N24 du service de bus de nuit Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Suicide de l'une des filles de Patrick Poivre d'Arvor », sur L'Humanité, .
  2. « L'ancien ministre Jacques Barrot est mort », sur Le Figaro, .
  3. « Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2017. Métro Les Sablons », sur data.ratp.fr (consulté le 29 avril 2019).
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]