Boucicaut (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boucicaut.

Boucicaut
Image illustrative de l’article Boucicaut (métro de Paris)
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 15e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 28″ nord, 2° 17′ 16″ est

Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Boucicaut

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boucicaut
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 3 030 137 (2013)
Historique
Mise en service 27 juillet 1937
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1611
Ligne(s) (8)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 62
(8)

Boucicaut est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située dans le 15e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous l'avenue Félix-Faure, au sud-ouest de l'intersection avec la rue de la Convention. Orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, elle s'intercale entre les stations Lourmel et Félix Faure.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le 27 juillet 1937 avec la mise en service du prolongement de la ligne 8 depuis La Motte-Picquet - Grenelle jusqu'à Balard, dans le cadre du remaniement des lignes 8, 10 et de l'ancienne ligne 14.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec l'ancien hôpital Boucicaut d'une part et la courte rue Boucicaut (actuelle rue Marguerite-Boucicaut) d'autre part, lesquelles rendent hommage au couple de philanthropes Marguerite et Aristide Boucicaut. Ce dernier (1810-1877) développa une mercerie jusqu’à en faire le grand magasin du Bon Marché. Son épouse (1816-1937) le seconda activement, assista Pasteur et fonda l’hôpital portant leur nom, aujourd'hui reconverti en éco-quartier.

La station est la quatrième d'une série de six du réseau à s'être vue attribuer le nom d'une femme, après Barbès - Rochechouart (lignes 2 et 4), Madeleine (lignes 8, 12 et 14) et Chardon-Lagache (ligne 10). Suivront ensuite les stations Louise Michel (ligne 3) et, plus récemment, Pierre et Marie Curie (ligne 7).

Comme un tiers des stations du réseau entre 1974 et 1984, les quais sont modernisés en style « Andreu-Motte », en l'occurrence de couleur orange. Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le 27 mars 2007[1].

En 2011, 2 826 775 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 3 030 137 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 178e position des stations de métro pour sa fréquentation[3].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de cinq accès, dont les trois premiers sont ornés d'un candélabre Dervaux :

  • l'accès 1 « rue Sarasate », constitué d'un escalier fixe, débouchant au droit du no 107 de la rue de la Convention et du no 44 de l'avenue Félix-Faure ;
  • l'accès 2 « rue Henri-Bocquillon », constitué d'un escalier fixe, se trouvant face au no 111 de la rue de la Convention ;
  • l'accès 3 « rue de la Convention », constitué d'un escalier fixe, se situant au droit du no 108 de ladite rue ;
  • l'accès 4 « avenue Félix-Faure », constitué d'un escalier fixe, débouchant face au no 41 de cette avenue ;
  • l'accès 5 « rue Duranton », constitué d'un escalier mécanique montant permettant uniquement la sortie, se trouvant au droit du no 46 de l'avenue Félix-Faure.

Quais[modifier | modifier le code]

Deux MF 77 arrêtés aux quais de la station.

Boucicaut est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est de style « Andreu-Motte » avec deux rampes lumineuses de couleur orange, des banquettes et des tympans recouverts de carrelage orange plat ainsi que des sièges « Motte » de même couleur. Ces aménagements sont mariés avec les carreaux de céramique blancs biseautés qui recouvrent les pieds-droits, la voûte et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les accès s'effectuent par l'extrémité nord-orientale.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 62 du réseau de bus RATP.

Culture[modifier | modifier le code]

Michel Houellebecq fait référence à cette station dans un poème intitulé « Station Boucicaut ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 30 octobre 2013).
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]