MP 05

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
MP 05
Description de cette image, également commentée ci-après
MP 05 no 551 entre le pont de Neuilly et la station Esplanade de La Défense, en juillet 2018.
Identification
Exploitant(s) RATP
Type Métro
Composition 6 voitures
(S1-N1-N2-N3-N4-S2)
Conduite Automatique
Couplage Attelage Scharfenberg (dépannage uniquement)
Constructeur(s) Alstom
Mise en service à
Effectif 67 rames (au 24/06/2016)
Production totale 67
Affectation Métro de Paris
(M)(1)(14)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux B'B' (motrices)
Roulement Pneus
+ galet auxiliaire
Écartement Standard mm
Alimentation 3e rail 750 V CC
 Onduleurs IGBT, 1 coffre par motrice
Moteurs de traction 8 triphasés
asynchrones
Puissance continue 2000 kW
Masse en service 143 t
Longueur HT 90,280 m
Accès 3 par flanc
Portes Coulissantes
Intercirculation Intégrale
Capacité 698 p.
Places assises 144 pl.
+ 72 strap.
Climatisation air réfrigéré
Vitesse maximale 80 km/h

Le MP 05 (Métro Pneu appel d'offres 2005) est un matériel roulant sur pneumatiques automatique commandé en 2005 par la Régie autonome des transports parisiens (RATP) pour le métro de Paris. Il a permis de remplacer les MP 89 de la ligne 1 lors de son automatisation intégrale sans conducteur entre 2011 et 2013. Des rames complémentaires ont été par la suite commandées pour compléter le parc de la ligne 14 en 2014 puis sept rames hybrides supplémentaires ont été livrées en 2015 sur la ligne 1 dans le but de renforcer l'offre sur cette ligne.

Dans le cadre des travaux d'automatisation de la ligne 4 et de l'extension de la ligne 14 au nord à Mairie de Saint-Ouen, qui s'accompagne de la livraison de nouveaux trains MP 14 à huit voitures, les trains MP 05 affectés à la ligne 14 seront transférés sur la ligne 4.

Histoire[modifier | modifier le code]

Automatiser la ligne 1[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, forte du succès de la ligne 14 qui est entièrement automatisée, la RATP envisage d'automatiser certaines des lignes existantes du métro. D'une part cela permettrait à Paris de rester une vitrine technologique en innovations ferroviaires, et d'autre part cela permettrait d'augmenter le nombre d'axes en circulation normale lors des grèves de la RATP[1].

Le choix de la RATP se porte alors tout normalement vers la ligne 1, la plus chargée du réseau et la plus fréquentée par les touristes. Mais les MP 89 CC présents sur la ligne 1 ne sont pas équipés pour rouler sur une ligne automatisée. Deux solutions sont possibles :

  • équiper les MP 89 CC pour les automatismes ;
  • commander un nouveau matériel.

C'est la seconde solution qui a été choisie par la RATP, car elle présente l'avantage de libérer les MP 89 CC de la ligne 1 qui iront alors sur la ligne 4, laquelle possède un nombre de rames à peu près équivalent à celui de la ligne 1, permettant ainsi de réformer les rames MP 59 de cette ligne, arrivées en fin de vie. Il est cependant envisagé d'envoyer les rames en meilleur état sur la ligne 11 pour renforcer le service et en prévision de son prolongement vers l'est, mais ce dernier scénario de mutation n'est finalement pas retenu et l'ensemble du parc de la ligne 4 est donc voué à la réforme.

Choix des industriels[modifier | modifier le code]

Alstom se voit confier la totalité de la commande, étant à l'époque le seul industriel à avoir une expérience dans la construction de métros sur pneus, dont est équipée la ligne 1.

La RATP et Alstom signent le un contrat portant sur la livraison de 49 rames de métro sur pneumatiques, dénommées MP 05, et d’une option de 10 rames supplémentaires, du parc de rechange et des outillages associés, le tout pour un montant de 474 millions d'euros (soit environ 9,7 M€ par rame)[2].

Les usines d'Alstom en France concernées par le contrat des rames MP 05 sont les suivantes :

Livraisons[modifier | modifier le code]

Un MP 05 aux ateliers de Fontenay.

Alstom commence la construction des premières rames MP 05 en 2008, à Valenciennes[3]. La première rame MP 05 est livrée à la RATP début aux ateliers de Fontenay et présentée à la presse en durant ses essais. À l'occasion du lancement des travaux de pose des portes palières, la presse est invitée à découvrir une navette MP 05 (rame 502) le [4],[5]. La livraison des rames se poursuit jusqu'à fin 2012.

L'affectation des rames est la suivante :

Renforcement de la ligne 14[modifier | modifier le code]

Après la première commande du , le , le STIF décide de l'achat de 4 rames supplémentaires pour un coût d'environ 50 M€ livrables en 2012 afin de renforcer la ligne 14[6].

Le , une commande supplémentaire de 14 rames est votée par le STIF, conformément au Schéma directeur du matériel métro pneu, afin de compléter le parc de la ligne 14 en prévision de son prolongement à Saint-Ouen. À la suite de cette décision, le , la RATP passe commande de huit trains supplémentaires sur le marché en cours avec Alstom[7]. Cette commande porte le marché à 61 rames pour un total de 549 millions d'euros dont 12 rames destinées à la ligne 14 et 49 rames pour la ligne 1.

Les 8 rames supplémentaires seront utilisées pour effectuer les essais techniques du prolongement à Saint-Ouen. Le coût de l'achat des quatorze derniers trains décidés par le STIF est de 140 millions d'euros environ, pris en charge intégralement par le STIF. Pour compléter le dispositif, 6 rames sont commandées en , ce qui porte le parc final de MP 05 à 67 rames[8],[9].

Les rames MP 05 seront redéployées sur d'autres lignes à roulement sur pneumatiques 1 (prolongement vers Val-de-Fontenay) et 4 (automatisation), lors de l'arrivée des rames MP 14, destinées notamment à porter de six à huit voitures les rames de la ligne 14[10].

Parc MP 05[modifier | modifier le code]

Plaque commémorant la mise en service de la première rame MP 05 sur la ligne 1.
Remorque d'extrémité de la rame no 501, peinte en jaune lors de son arrivée sur la ligne 1.

Le parc comporte un total de 67 rames (56 pour la ligne 1 et 11 pour la ligne 14). Les voitures d'extrémité des huit premières rames MP 05, mises en service sur la ligne 1 le , ont reçu un pelliculage spécifique : les rames 501 et 502 étaient ainsi en jaune, la 503 en violet, la 504 en orange, la 505 en rose, la 506 en rouge, la 507 en vert pomme et la 508 en bleu ciel pour indiquer leur arrivée sur la ligne et ainsi les reconnaître plus facilement.

La rame 516 a été accidentée lors d'essais chez Alstom à Valenciennes et a été livrée ultérieurement, après avoir été remise en état.

La réception des nouvelles rames s'est faite à raison de deux à trois par mois, jusqu'au début de 2013 (sans compter les 18 autres rames prévues pour la ligne 14, la réception de la première étant attendue début 2014). Elles sont acheminées par camion, à raison d'une voiture par remorque, depuis Valenciennes jusqu'aux ateliers de Fontenay où elles sont ensuite assemblées.

Le , le premier MP 05 (no 581) est mis en service sur la ligne 14[11]. Les MP 05 de la ligne 14 ont une double numérotation : celle « normale » des MP 05 (581, 582, etc.), accompagnée d'une numérotation faite dans la continuité des MP 89 CA de la ligne (no 22 pour la no 581). Ainsi, les faces frontales et les bas de caisses de chaque caisse possèdent la double numérotation. Par exemple, les numéros de la rame no 581 sont les suivants :

- Numéro S impair N1 impair N2 impair N2 pair N1 pair S pair
numérotation MP 05 581 S1 RB 581 N1 RB 581 N2 RB 581 N3 RB 581 N4 RB 581 S2 RB 581
numérotation continuité MP 89 CA 22 CA-22 S1 CA-22 N1-1 CA-22 N2-1 CA-22 N2-2 CA-22 N1-2 CA-22 S2

À partir de mi-, de nouveaux MP 05 sont livrés sur la ligne 1. La numérotation est faite dans la continuité des trains précédemment livrées sur cette ligne, si ce n'est qu'ils appartiennent à la tranche "C". Ils possèdent la livrée STIF/RATP utilisée sur certaines rames de la ligne 14[12].

Dans la numérotation des voitures, les lettres RA signifient « Rame de la tranche A », les lettres RB signifient « Rame de la tranche B », et les lettres RC signifient « Rame de la tranche C ».

La rame MP 05 n°589 est affectée à la ligne 4 depuis septembre 2019 et y effectue des essais[réf. nécessaire].

La rame MP 05 n°590 est affectée à la ligne 4 depuis février 2021 et y effectue des essais[réf. nécessaire].

Les rames MP 05 n°554, 555 et 556 sont affectées à la ligne 14, respectivement depuis septembre, novembre et octobre 2020[réf. nécessaire].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques extérieures[modifier | modifier le code]

Extérieurement, les rames MP 05 reprennent la ligne des rames MP 89 CA dont elles sont directement issues. Par rapport aux MP 89, elles possèdent des feux à LED plus lumineux.

À partir de la rame no 585 (sur la ligne 14) et du train no 550 (sur la ligne 1), les MP 05 arborent la nouvelle livrée STIF/RATP, identique à celle des MF 01 en cours de déploiement sur la ligne 9[14], elle-même analogue à celle des matériels d'interconnexion MI 09 de la ligne A du RER. À compter de 2021, les rames de la ligne 14 reversées à la ligne 4 sont repelliculées avec la livrée Île-de-France Mobilités, déjà appliquée aux MF 77 rénovés de la ligne 7 et aux MP 14.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Caractéristiques intérieures[modifier | modifier le code]

Aménagement intérieur d'un MP 05.

La RATP a opté pour un intérieur similaire à celui des MP 89 CA, mais avec de nouvelles teintes : le bleu et le gris laissent place au blanc cassé, à un sol couleur brique en référence à celui des anciennes rames Sprague-Thomson, ainsi qu'à des sièges et parois aux couleurs de l'arc-en-ciel au droit des baies vitrées[4],[3], conçus entre autres par Yo Kaminagai[15]. L'ambiance obtenue est donc plus colorée et chaleureuse que celle des MP 89.

Les rames MP 05 sont par ailleurs équipées de caméras de sécurité.

Contrairement aux rames MP 89, les rames MP 05 disposent d'une ventilation réfrigérée d’une puissance de 11 kW, placée en toiture[16].

Certaines rames (rames RA 533 à RA 549) ont une intercirculation de type Hübner comme sur les MF 01, au lieu d'être de type Paulstra comme sur les MP 89 CA.

En 2018, la rame RA 508 reçoit dans une partie de ses voitures un pelliculage gris clair sur la face intérieure des vantaux de portes, perdant alors leur aspect chrome, comme cela a déjà été généralisé sur plusieurs autres matériels du réseau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Essieu avant d'un MP 05.

Les caractéristiques techniques reprennent celles des rames MP 89, avec quelques adaptations telles que la modernisation de l'électronique de puissance, le prééquipement multimédia et la ventilation réfrigérée[17]. La chaîne de traction du MP 05 est reprise du MF 01[18]. Le niveau sonore trop élevé des rames MP 89 au freinage et au démarrage est ici réduit par l'optimisation de la transmission au niveau des bogies.

Fichier audio
Arrivée et départ d'une rame MP 05
  • Longueur : 90,28 m[19]
  • Largeur hors tout : 2,448 m[19]
  • Hauteur hors tout : 3,470 m[19]
  • Hauteur du plancher : 1,120 m[19]
  • Hauteur intérieure salle passagers : 2,140 m[19]
  • Hauteur de passage sous portes : 1,905 m[19]
  • Largeur de passage des portes : 1,65 m[19]
  • Composition : S+N+N+N+N+S[19]
  • Nombre de places assises : 144[19]
  • Nombre de strapontins : 72[19]
  • Nombre de voyageurs debout : 554 (à 4 voyageurs par mètre carré)[19]
  • Capacité d'un train en charge « confort » (quatre voyageurs par mètre carré) : 698 voyageurs dont 144 places assises[19]
  • Capacité d'un train en charge « pleine nominale » (six voyageurs par mètre carré) : 976 voyageurs dont 144 places assises[19]
  • 3 portes par voiture à ouverture automatique[19]
  • Puissance : 8 × 250 kW (2 moteurs asynchrones par motrice)[19]
  • Onduleur: Alstom ONIX à base IGBT repris du MF 01[20]
  • Système de pilotage de l'onduleur: Alstom AGATE ( Advanced Generic Alstom Transport Electronics)
  • Vitesse maximale : 80 km/h[19]
  • Accélération au démarrage : 1,35 m/s2
  • Freinage : électrique et pneumatique par sabots sur la table de roulement de la roue de sécurité[19]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dans le métro parisien, la grève n'est plus automatique », sur courrierinternational.com, (consulté le ).
  2. [PDF] Communiqué de presse RATP du 20 octobre 2005, sur ratp.fr, via web.archive.org, consulté le 2 mars 2014.
  3. a et b Photo du prototype à l'usine Alstom
  4. a et b LCI.fr - Paris : La ligne 1 du métro automatique en 2012
  5. France 3 Paris, Île-de-France, Centre - Reportage sur l'automatisation de la ligne 1
  6. STIF : Ligne 14 Renforcement de l’offre, matériel roulant et accès supplémentaire à la station Gare de Lyon, communiqué de presse du 27 mai 2009.
  7. [PDF]Communiqué de presse du 29 juin 2012 de la RATP portant sur les nouvelles commandes de MI09 et MP05. Consulté le 2 juillet 2012.
  8. Le STIF et la RATP commandent à Alstom 14 rames de métros supplémentaires pour la ligne 14 - Communiqué de presse Alstom - 14 novembre 2012
  9. Pierre Mongin : « La modernisation de la RATP n’a jamais été aussi poussée » Propos du PDG de la RATP recueillis par Le Parisien le 26 novembre 2012.
  10. STIF : 14 nouvelles rames pour la ligne 14, communiqué de presse du 8 février 2012, consulté le 21 février 2012.
  11. « Arrivée des premiers MP05 sur la ligne 14 », sur transportparis.canalblog.com, (consulté le ) : « La première de ces 4 rames a fait son premier service commercial aujourd'hui. » ; ce document est une archive.
  12. Forum Fan de Metro - Prolongement de la ligne 14 et nouvelles navettes
  13. « STIF – Recueil des actes administratifs : Conseil du 13 juillet 2016 » [PDF], sur iledefrance-mobilites.fr (consulté le ) : « Les 7 rames MP05 mises en circulation en 2015 seront redéployées sur la ligne 14 en 2019 », p. 40 (page 42 du PDF) et 42 (page 44 du PDF).
  14. Photo du premier MP 05 avec la livrée STIF RATP, du 28 novembre 2014, sur skyscrapercity.com, consulté le 24 décembre 2014.
  15. Web Trains : La RATP automatise la ligne 1, le
  16. AFP : La ligne 1 du métro de Paris entièrement automatisée en 2012
  17. Caractéristiques générales du metro automatique "MP05"
  18. [PDF] Réponse de la RATP aux recommandations de sécurité à la suite de l'incendie de la station Simplon
  19. a b c d e f g h i j k l m n o p et q [PDF] STIF - Conseil du 8 février 2012 : Délibération n°2012-0063 relative à la convention de financement avec la RATP pour l’acquisition de 14 rames MP05, Annexe 1. Descriptif technique du MP 05 (page 354)
  20. « rapport_beatt_2016-009 Deraillement du MF 01 à Barbès Rochechouart. »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]