René Hausman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Hausmann.
René Hausman
Description de cette image, également commentée ci-après
René Hausman en 2012.
Nom de naissance René Hausman
Naissance
Verviers (Drapeau de la Belgique Belgique)
Décès (à 80 ans)
Verviers (Drapeau de la Belgique Belgique)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Animalier, Fantastique

René Hausman, né le à Verviers et mort le dans la même ville, est un illustrateur et auteur de bande dessinée belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

René Hausman apprend le dessin en recopiant ses albums préférés et en prenant une heure de cours par semaine alors qu'il faisait ses études secondaires.

En 1958, à 22 ans, René Hausman rencontre Raymond Macherot qui l'aide à entrer chez Spirou. S'il anime dans ce magazine une série de bande dessinée, Saki et Zunie, et qu'il publie de temps à autre des récits complets, il y est surtout célèbre pour le Bestiaire, ses pages sur les animaux, où il peut déployer tout son talent d'illustrateur... sous un prétexte pédagogique.

De 1959 à 1973, sous les titres le Bestiaire, Nature ou sans titre), des centaines d'animaux seront ainsi étudiés. Dans le Journal de Spirou, René Hausman illustre aussi en dehors de sa rubrique : nouvelles, fiches pédagogiques, suppléments édifiants, contes. René Hausman est le fabulaire du petit peuple. Dans les années 1960, René Hausman est en quelque sorte l'illustrateur animalier officiel du Journal de Spirou.

Puis, nouvelle série d'illustrations, mais aussi la bande dessinée Laïyna. René Hausman devient en effet dans les années 1980 un dessinateur de bandes dessinées situées dans des univers féériques (plusieurs albums parus dans la collection « Aire Libre »), et se spécialise dans l'illustration du même genre.

Au début des années 1970, le Journal de Spirou se recentre sur la bande dessinée, et les fiches animaux paraissent d'un autre âge : René Hausman ne publie plus que peu dans le journal. Ses planches animales sont néanmoins réunies en grands albums illustrés publiés par Dupuis.

Dans les années 1970, René Hausman fait aussi partie d'un groupe musical, Les Pelleteux, utilisant des instruments traditionnels, dont le rommelpot, et chantant en wallon.

En 1975, il est récompensé par la Pomme d'Or de Bratislava[1] de la Biennale d'illustration de Bratislava, pour Bestiaire insolite.

En 1977, on retrouve René Hausman le temps du Trombone illustré.

De 1984 à 1986, René Hausman revient pour le Grand années 1960 et 1970.

En 1983, René Hausman signe le Manifeste pour la culture wallonne.

En 1998, il obtient, pour l'ensemble de son œuvre, le Prix « Grand Boum-Caisse d'Epargne », décerné par le Festival bd BOUM à Blois.

Fin 2008, René Hausman et son épouse Nathalie Troquette créent leur petite maison d'éditions Luzabelle. Elle naît de l'aboutissement d'idées, de rêves, de désirs de montrer surtout des images de qualité autour de deux univers: la Nature et le monde légendaire, les deux thèmes de prédilection de René Hausman. Dans un premier temps, les Éditions Luzabelle republient, mais avec une impression particulièrement soignée et dans un format plus grand restituant tout le caractère du dessin, des planches animalières parues jadis chez Dupuis (le Grand Bestiaire 2 tomes - 1984). Dans le même esprit, une réédition du Grand Fabulaire du petit peuple de Pierre Dubois et René Hausman est envisagée sous une forme nouvelle.

René Hausman est un illustrateur réputé pour ses dessins de fées et autres créatures imaginaires, même s'il reste assez peu connu, car à cheval entre les deux mondes de la bande dessinée et de l'illustration.

René Hausman reste toujours très actif, comme dans sa reprise personnelle du personnage de Chlorophylle (créé par Raymond Macherot qu'il a bien connu), sur un scénario de Jean-Luc Cornette, en 2016.

Le 22 septembre 2012, l'École fondamentale autonome de la Communauté française de Heusy fait peau neuve en changeant de nom : désormais, l'école se nomme l'École fondamentale René Hausman.

Il meurt à son domicile à Verviers le 28 avril 2016[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Saki, Saki et Zunie, puis Zunie, paraît dans Spirou de 1958 à 1969, en 1977 et 1998. Plusieurs albums ont été édités :
  1. Saki et l'ours, Dupuis, Collection du Carrousel no 2, 1965
  2. Saki cherche un ami, Chlorophylle, 1980
  3. Saki et Zunie, Chlorophylle, 1980
  4. Zunie, Enfin seule ! (dessin, couleur), avec Hugues Hausman (scénario), Noir Dessin Production, 1998.
  1. La forteresse de pierre, 1985.
  2. Le crépuscule des elfes, 1988.
  • Allez coucher, sales bêtes ! (dessin, couleur et quelques scénarios), avec Marcel Gotlib, Lucques, Yann, Christian Binet, Yvan Delporte et Pierre Dubois, Dupuis, 1991. Recueil d'histoires courtes parues dans Fluide glacial entre 1977 et 1981.
  • Les trois cheveux blancs (dessin, couleur), avec Yann (scénario), Dupuis, coll. « Aire Libre », 1993.
  • Le prince des écureuils (dessin, couleur), avec Yann (scénario), Dupuis, coll. « Aire Libre », 1998.
  • Participation à L'arbre des deux printemps (dessin, couleur), avec Rudi Miel (scénario), Le Lombard, coll. « Signé », 2000.
  • Les chasseurs de l'aube, Dupuis, coll. « Aire Libre », 2003.
  • « L'Eléphant et le Singe de Jupiter » (dessin, couleur, adaptation), avec Jean de La Fontaine (texte), dans La fontaine aux fables t.2, Delcourt, coll. « Jeunesse », 2004.
  • Muddy Waters, Bd Blues t. 4, Nocturne, 2005.
  • Le camp-volant, Dupuis, coll. « Aire Libre », 2007.
  • Le chat qui courait sur les toits, scénario Rodrigue, Le Lombard, coll. « Signé », 2010.
  • Capitaine Trèfle, scénario de Pierre Dubois, collection Signé, Le Lombard, 2014.
  • Chlorophylle et le Monstre des Trois Sources, scénario de Jean-Luc Cornette, Le Lombard, 2016.

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

  • La vie des arbres (illustration), avec Georges Verlaine et Daniel Ferry, Dupuis, coll. « Merveilles de la Vie », 1961.
  • La forêt secrète, Dupuis, coll. « Terre entière », 1964.
  • Les fables de La Fontaine Tome 1(illustration), avec Jean de La Fontaine (texte), Dupuis, coll. « Terre entière », 1965.
  • Les baladins, Dupuis, Collection du Carrousel no 30, 1969.
  • Guillot le musicien, Dupuis, Collection du Carrousel no 45, 1970.
  • Le roman de Renart, Dupuis, coll. « Terre entière », 1970.
  • Bestiaire insolite, Dupuis, coll. « Terre entière », 1972.
  • La comédie animale, Dupuis, coll. « Terre entière » :
  1. Les resquilleurs, 1972.
  2. Les tricheurs, 1972.
  3. Les précurseurs, 1973.
  4. Les chasseurs, 1973.
  • Le Guide Marabout des animaux familiers, Dupuis, 1976.
  • Les fables de La Fontaine (illustration), avec Jean de La Fontaine (texte), Dupuis, coll. « Terre entière », 1977.
  • Les contes de Perrault (illustration), avec Charles Perrault (texte), Dupuis, coll. « Terre entière », 1979.
  • Animaux sauvages d'Europe et d'Amérique du Nord, Dupuis, coll. « Le Grand Bestiaire Dupuis » :
  1. L'Arctique, Les Forêts du Nord, La montagne, 1983.
  2. Les Prés et les Bois, Les Oiseaux, La Steppe, 1984.
  • La chasse gourmande (illustration), avec Robert Dedouaire (texte), Dedouaire, Jalhay, 1985.
  • Une illustration dans le collectif Entre chats, Delcourt, 1989.
  • Marcellin La Garde, récits de l'Ardenne, Labor, 1992.
  • Loup Blanc (illustration), avec Rascal (texte), Pastel-L'école des loisirs, 1994.
  • Mémoire de fée (illustration), avec Jacques Sacré (texte), Schortgen, coll. « Légendes de nos villages », 1996.
  • Les faiseurs de nuées, ERC Éditions, 1998.
  • Le manège enchanteur de René Hausman, Centre Belge de la Bande dessinée, 2002.
  • La grande tambouille des fées (illustration), avec Michel Rodrigue (texte), Au bord des continents, 2003.
  • La grande tambouille des sorcières (illustration), avec Michel Rodrigue (texte), Au bord des continents, 2004.
  • La grande tambouille des lutins (illustration), avec Michel Rodrigue (texte), Au bord des continents, 2005.
  • L'oiseau bleu (illustration), avec Maurice Maeterlinck (texte), Luc Pire, Espace Nord, 2009
  • L'Elféméride : Le grand légendaire des saisons (illustration), avec Pierre Dubois (texte), Hoëbeke, 2012

Participations[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Troquette, René Hausman, mémoires d'un pinceau, Le Lombard, coll. « Monographie », , 264 p. (ISBN 978-2803631223)
  • Frédéric Potet, « René Hausman, auteur de BD », Le Monde,‎
  • La rédaction, « Mort de René Hausman, dessinateur animalier et du « peuple de la forêt » », Le Monde,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]