L'École des loisirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
logo
Logo de L'École des loisirs.
Repères historiques
Création 1965
Fondée par Jean Fabre, Jean Delas et Arthur Hubschmid
Fiche d’identité
Siège social Paris  (France)
Spécialités Littérature d'enfance et de jeunesse
Filiales Rue de Sèvres (bande dessinée)
Site web www.ecoledesloisirs.fr

L'École des loisirs est un éditeur français de littérature d'enfance et de jeunesse. Son siège est situé 11, rue de Sèvres (Paris 6e).

L'École des loisirs possède un fonds vivant de plus de 5600 titres et publie 250 nouveautés par an.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1963, une visite à la Foire de Francfort fait prendre conscience aux futurs fondateurs de l'École des loisirs des limites spécifiques du livre scolaire pour la pratique de la lecture et la découverte des potentialités de la littérature jeunesse. Les contacts pris avec l'école maternelle française et avec les héritiers de la pédagogie Freinet vont achever de les convaincre qu'à côté du livre scolaire à finalité didactique, orienté vers le savoir, il y aurait place, de façon complémentaire, pour des livres à dominante émotionnelle. Ces livres issus de la littérature de divertissement (dite « de jeunesse ») devaient cependant en être démarqués pour plus d'efficacité culturelle.

Cette réflexion est à l'origine de la création de L'École des loisirs[réf. nécessaire] en 1965 par Jean Fabre, Jean Delas et Arthur Hubschmidt[1]. À partir d'une première sélection de livres édités à l'étranger, ils définissent une politique éditoriale valorisant les créateurs d'histoires en images, prenant appui sur la contribution des maquettistes dès la conception du livre. Élaboration de nouvelles normes éditoriales de diversification, stricte comptabilisation des coûts et appréciation des possibilités de vente à court terme, tout en substituant à la recherche de best-sellers celle de long-sellers.

Entre 1965 et 1973, l'effort de création est limité à un fonds d'albums et à des textes de premières lectures. En 1974, la librairie L'Écho, 13 rue de Sèvres, est transformée en librairie Chantelivre, première librairie spécialisée pour enfants créée en France. En 1975, L'École des loisirs publie la première collection de poche pour la jeunesse en France, Renard Poche, en partenariat avec la collection allemande Rowohlt.

La première collection d'une sélection d'albums au format réduit uniformisés et brochés, Lutin poche, est lancée en 1977, parallèlement à l'édition originale cartonnée, avec un décalage de parution de 12 à 24 mois.

En 1978 est créée la Bibliothèque Documentaire et de la collection des Classiques Abrégés destinées aux jeunes de collèges. Des nouvelles et des romans pour adolescents et pour jeunes adultes trouvent place progressivement dans le catalogue, qui compte alors cent-vingt titres pour jeunes lecteurs de 3 à 13 ans.

En 1980, le catalogue est restructuré en albums et livres cartonnés d'une part, en éditions brochées au format de poche d'autre part, répartis en dix collections par niveau de lecture progressif de la petite enfance aux jeunes adultes dont Neuf, Neuf en poche, Médium, Médium Poche, Majeur et Majeur Poche.

En 1981, L'École des loisirs crée le premier club de lecture pour la jeunesse : Kilimax, suivi, de la petite enfance à l'adolescence par Bébémax, Minimax, Animax, Maximax.

La collection Mouche de premières lectures (7 à 9 ans), qui se situe entre Lutin Poche et Neuf, est créée en 1987.

Un bureau éditorial est établi l'année suivante à Bruxelles, qui publie des albums sous l'imprint PASTEL.

En 1989 sont créées les éditions Kaléidoscope. En 1990, un incendie chez Eurodispatch, le logisticien de l'éditeur, détruit les trois quarts du stock (3 416 000 volumes). Le stock de première urgence sera reconstitué en quatre mois.

En 1992, la distribution est confiée aux Éditions du Seuil. L'École des loisirs conserve la maîtrise de la promotion et de sa politique commerciale. Cette année voit également la création de la collection d'albums documentaires Archimède, des livres de non-fiction mettant en relief l'aspect relationnel de l'information.

La collection Loulou et compagnie, pour les tout-petits, est lancée en 1994. Une filiale est créée à Francfort, Moritz Verlag, appelée à publier des albums de L'École des loisirs en allemand. D'autres filiales verront le jour les années suivantes : Editorial Corimbo à Barcelone en 1998, qui publie des albums de L'École des loisirs en espagnol et en catalan, et Babalibri à Milan en 1999.

En 1995 apparaît la collection Théâtre, qui regroupe des textes de théâtre contemporain pour jeune public. Suivent la création en 2001 de la Petite Bibliothèque de L'École des loisirs rassemblant des « classiques » en petit format à petit prix, de « Belles Vies » en 2005, concernant des biographies de grandes figures de l'Histoire à destination des adolescents, et de « Médium/cinéma » en 2008, rassemblant des ouvrages sur des films (scénario, cahier iconographique, documents sur la fabrique du film, analyse de séquence, entretien avec le cinéaste et fiction d'un écrivain à partir du film).

En 2013, Louis Delas, jusqu'alors directeur général de Casterman[2], rejoint la direction de la maison aux côtés de son cousin Jean-Louis Fabre, à la suite du départ à la retraite de son père. Il est convaincu de la nécessité pour la maison d'édition mère de s'ouvrir à d'autres genres. Aussi, il fonde Rue de Sèvres, une filiale spécialisée dans la publication de bande dessinée[3].

Collections[modifier | modifier le code]

L'École des loisirs est également diffuseur des éditions Kaléidoscope.

Elle édite quelques albums documentaires dans la collection Archimède. Ses albums pour enfants sont réédités au format poche dans la collection "Lutin poche". Pour les enfants, les romans sont répartis entre la collection "Mouche" (premières lectures), la collection "Neuf" et la collection "Animax" pour les romans d'animaux. Les adolescents se retrouvent dans les titres de la collection "Médium". Elle propose également une collection de classiques abrégés.

La plupart des titres appartiennent à la littérature francophone (française et belge essentiellement) ; quelques traductions trouvent leur place au catalogue comme les romans anglais d'Anne Fine. On y retrouve des grands classiques des années 1960-1970 comme Tomi Ungerer, Arnold Lobel, Leo Lionni, Robert Kraus...

L'éditeur, tout en se positionnant dans le monde de la lecture-loisir et non dans le créneau de l'édition pédagogique, travaille avec le monde enseignant. Une cinquantaine d'ouvrages figurent au catalogue des « ouvrages recommandés par le ministère de l'Éducation nationale pour le cycle III », et près de soixante dix livres ont été sélectionnés pour les collégiens. L'École des loisirs édite également en direction des enseignants des ouvrages pédagogiques destinés à inciter à l'apprentissage de la lecture par les albums.

Principaux auteur(e)s[modifier | modifier le code]

Parmi les auteurs au catalogue, on peut citer (liste non-exhaustive) :

  • Michel Gay, auteur de la série des Zou ;
  • Chen Jianghong, auteur d'histoires chinoises, utilisant une technique de peinture traditionnelle à l'encre de Chine ;
  • Claude Ponti, auteur des livres avec Blaise le poussin ;
  • Grégoire Solotareff, auteur d'Une prison pour Monsieur l'Ogre et de Mon frère le chien ;
  • Nadja, auteur de Chien bleu et de L'enfant des sables ;
  • Olga Lecaye, auteur de Léo Corbeau et Gaspard Renard ;
  • Kitty Crowther, auteur de la série Poka et Mine ainsi que Mon ami Jim ;
  • Iela Mari & Enzo Mari, auteurs de nombreux livres sans texte comme les Aventures d'une petite bulle rouge ;
  • Gerda Muller, illustratrice de Boucle d'or et les trois ours ;
  • Philippe Corentin, auteur de Têtes à claques et de Plouf ! ;
  • Carl Norac, auteur de Akli prince du désert et de Je veux un bisou ;
  • Brigitte Smadja, auteur de La vérité toute nue, de Maxime fait de la politique et de la série Les Pozzis ;
  • Moka, auteur de Un ange avec des baskets et de Bon à rien ;
  • Rascal, auteur de Ma mère est une sorcière et de Loup blanc ;
  • Claude Boujon, auteur de La chaise bleue et de Ah! Les bonnes soupes ;
  • Alan Mets, auteur du Voleur de doudous et de Grrick ;
  • Mario Ramos, auteur de Au lit, petit monstre! et de C'est moi le plus fort ! ;
  • Lois Lowry, auteur de la série des Anastasia ;
  • Marie-Aude Murail, auteur de Qui a peur de Madame Lacriz ? et de Oh, boy ! ;
  • Susie Morgenstern, auteur de Lettres d'amour de 0 à 10 et de Joker ;
  • Geoffroy de Pennart, auteur de Le loup est revenu ! et de Chapeau rond rouge ;
  • Valérie Dayre, auteur de la série des Gaspard ;
  • Xavier-Laurent Petit, auteur de Maestro et de Be safe ;
  • Malika Ferdjoukh, auteur de Quatre sœurs et de Minuit-Cinq ;
  • Arnaud Tiercelin, auteur de En secret et de S'échapper d'ici ;
  • Jean Maubille, auteur de Et le petit dit....
  • Alex Sanders, auteur et illustrateur des séries des Lulu et des Bob
  • Stephanie Blake, auteur et illustratrice américaine des séries des Simon, le petit lapin

Ainsi que des écrivains connus aussi dans le monde de la littérature adulte tels que :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]