Michel Weyland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un auteur <adj> de bande dessinée image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un auteur belge de bande dessinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Michel Weyland
Naissance (68 ans)
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité belge
Profession

Michel Weyland est un scénariste et dessinateur de bandes dessinées belge né le à Bruxelles d'une mère artiste et d'un père colon planteur de café.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Il effectue ses humanités en arts plastiques à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles.
  • En 1969, lors de sa dernière année d'étude, il publie dans le Journal de Tintin une série humoristique stylisée de science-fiction : Stéréo-land (interrompue au bout d'une trentaine de pages).
  • De 1969 à 1979, il travaille comme retoucheur dans une grande photogravure bruxelloise.
  • En 1974, il réalise quelques dessins humoristiques pour l'hebdomadaire belge Pourquoi Pas?.
  • En août 1979, il crée le personnage d'Aria et l'ébauche de sa première aventure.
  • En septembre 1979, il quitte la photogravure pour se consacrer exclusivement à la bande dessinée. Il redémarre dans le journal Tintin, fin 1979, avec une histoire courte humoristique (Mariage dans la 7e Dimension) et deux autres, réalistes et historiques (Le Chevalier de Prédor, L'Interview exclusive de Nostradamus).
  • En 1980, débute la série Aria dans le journal Tintin.
  • En 1988, paraît Yvanaëlle, la Dame de Mordorez, un récit qui allie la science-fiction au conte de fées (Collection Histoires et Légendes, Édition du Lombard).
  • En 1994, Michel Weyland quitte le Lombard pour Dupuis.
  • De 1994 à 2001 paraissent huit nouveaux récits d'Aria dans la collection « Repérages » de Dupuis et dans le journal Spirou.
  • En 1997 et 1998, tous les titres de la série Aria édités par Le Lombard sont progressivement réédités chez Dupuis.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1968/1969 : Stéréo-land
  • 1979 : Mariage dans la 7e Dimension (dans le Journal de Tintin)
  • 1979 : Le Chevalier de Prédor (dans le Journal de Tintin)
  • 1979 : L'Interview exclusive de Nostradamus (dans le Journal de Tintin)
  • 1988 : Yvanaëlle
  • 1982 à 2005 : la série Aria (les derniers numéros sont publiés dans Spirou)

Liens externes[modifier | modifier le code]