Quatrième circonscription du Rhône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de la 4e circonscription législative au sein de la circonscription départementale du Rhône (découpage de 2012).

La quatrième circonscription du Rhône est l'une des quatorze circonscriptions législatives françaises que compte le département du Rhône (69) et l'une des quatre de la ville de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis 2015, elle est située entièrement dans la métropole de Lyon.

Description historique,géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La quatrième circonscription du Rhône a été créée en 1958. Elle regroupait alors les cantons de Lyon 7, Lyon 8 et Lyon 11, soit la totalité du 6e arrondissement de Lyon et la partie orientale du 3e arrondissement. La circonscription a été modifiée par le découpage électoral de la loi n°86-1197 du [1], par l'adjonction d'une partie du canton de Lyon 12. Du fait du redécoupage des cantons lyonnais opéré en 2000, la circonscription s'inscrit aujourd'hui dans les limites administratives suivantes : cantons de Lyon-VI, Lyon-VII, Lyon-XI, Lyon XIII et une partie de Lyon-XIV.

Du fait de la présence de la totalité du 6e arrondissement, sociologiquement à droite, la 4e circonscription est réputée comme un bastion de droite. Elle n'a en effet jamais connu de député de gauche depuis 1958 et a été le théâtre de nombreux parachutages de membres du gouvernement (Maurice Herzog, Louis Joxe, Raymond Barre et Dominique Perben) ce qui lui vaut le surnom de « circonscription des ministres »[2].

D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)[3], la population totale de cette circonscription était estimée à 117 386 habitants[4],[5]. Établies par le même INSEE, les données pour les élections législatives de 2012 font apparaître une population estimée à 128 871 habitants[6].

Historique des députations[modifier | modifier le code]


Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations
Ire Guy Jarrosson[7] CNI[7] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Maurice Herzog[7] UDR[7]
IIIe Louis Joxe[7] UDR[7] Ministre de la Justice, remplacé par son suppléant Jean Baridon durant toute la législature.
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Louis Joxe[7] UDR[7]
Ve Louis Joxe[7] UDR[7] Nommé au conseil constitutionnel en 1977 et remplacé par son suppléant Jean Baridon.
VIe Raymond Barre[7] apparenté UDF[7] Premier ministre, remplacé par son suppléant Jean Baridon durant toute la législature.
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Raymond Barre[7] apparenté UDF[7]
IXe Raymond Barre[7] apparenté UDF[7]
Xe Raymond Barre[8],[7] apparenté UDF[8],[7] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Raymond Barre[9],[10] Apparenté UDF[9],[10]
XIIe Christian Philip[11],[12] Apparenté UMP[11],[12]
XIIIe Dominique Perben[13] UMP[13]
XIVe Dominique Nachury[14] UMP[14]

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[1] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

Raymond Barre est réélu au premier tour avec 55,78 % des suffrages exprimés[8].


Le taux d'abstention fut de 38,41 %.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

Raymond Barre est réélu au premier tour avec 50,19 % des suffrages exprimés[8].

Le taux d'abstention fut de 32,43 %[8].

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997 [15],[10]
Candidat Parti % Voix
Raymond Barre App. UDF 62,82 24 962
Martine Roure PS 37,18 14 772


Le taux d'abstention fut de 34,67 % au premier tour, et de 32,6 % au deuxième tour[15],[10].

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

2e tour des élections de 2002 [12],[16]
Candidat Parti % Voix
Christian Philip UMP 64,49 24 280
Pierre Hemont Les Verts 35,51 13 371


Le taux d'abstention fut de 30,12 % au premier tour, et de 39,01 % au deuxième tour[12],[16].

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2007 de la 4e circonscription du Rhône
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Nathalie Arthaud LO 266 0,58
Renaud Gaglione LCR 789 1,71
Sylvie Pierron PCF 652 1,42
Patrick Odiard LV 1 340 2,91
Najat Vallaud-Belkacem PS 11 571 25,11 18 210 43,43
Claudette Venditelli LNE 220 0,48
Anne-Sophie Condemine UDF-MoDem 6 311 13,70
Stéphane Lallement AL 68 0,15
Dominique Perben UMP 22 088 47,94 23 717 56,57
Anne Bouzat MPF 690 1,50
Claudine Gracien FN 1 688 3,66
Gérard Vollory SE 111 0,24
Anne-Françoise Gay LFEA 275 0,60
Marc Chinal ALM 5 0,01
Yvan Bachaud RIC 1 0,00
Inscrits 75 061 100,00 75 058 100,00
Abstentions 28 559 38,05 31 905 42,51
Votants 46 502 61,95 43 153 57,49
Blancs et nuls 427 0,92 1 226 2,84
Exprimés 46 075 99,08 41 927 97,16
* député sortant

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Najat Vallaud-Belkacem devait représenter le PS, après avoir remporté le vote des militants socialistes à 78,5 %[17]. Toutefois, au lendemain de sa nomination au poste de ministre des droits des femmes et porte-parole du Gouvernement, elle annonce le retrait de sa candidature ; le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ayant annoncé que tout ministre battu aux élections législatives du mois de juin 2012 serait obligé de quitter son poste. C'est donc Anne Brugnera, avec comme suppléant Walter Graci, qui représentera le Parti socialiste dans la circonscription.

Le Front de gauche a désigné pour candidat Pierre-Yves Besseas qui « souhait[e] faire basculer la circonscription enfin à gauche ».

Romain Vaudan, candidat investi par Debout la République a décidé de retirer sa candidature au profit de Nicole Hugon, candidate du Rassemblement bleu Marine, en appelant « au rassemblement patriote le plus large possible, faisant fi des intérêts personnels »[18].

Gwendoline Desliens (suppléant Rémi Bouhl) est la candidate investie par le Parti pirate.

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2012

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 4e circonscription du Rhône
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Noël Dudukdjian LO 155 0,34
Gwendoline Desliens PP 382 0,84
Pierre-Yves Besséas FG (PCF) 2 214 4,84
Pierre Hémon EELV 2 427 5,31
Anne Brugnera PS 14 862 32,51 46,76
Aurore Ninino SP 107 0,23
Bertrand Picolet MoDem 1 273 2,78
Sophie Turcano AEI 235 0,51
Thierry Mouillac DVD 1 360 2,98
Dominique Nachury UMP 17 155 37,97 53,24
Anne-Claire Pech PCD 830 1,82
Jean Foyard AR 51 0,11
Nicole Hugon FN 4 461 9,76
Inscrits 79 524 100,00 100,00
Abstentions 33 496 42,12
Votants 46 028 57,88
Blancs et nuls 318 0,69
Exprimés 45 712 99,31
* député sortant

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2017 ont eu lieu les dimanches 11 et 18 juin 2017.

Résultats des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 de la 4e circonscription du Rhône
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Catherine Appriou 577 Les Indépendants (NC, PLD)
Julie Bernazeau PA
Luc Berthaud UPR
Anne Brugnera LRM
Cécile Charles Ensemble ! (PCF, FG)
Véronique Dubois Bertrand EELV
Jean-Noël Dudukdjian LO
Anne Fontenille FI
Isabelle Foucault DLF
Edith Godecke FN
Anne Jolliot PCD
Dominique Nachury* LR (UDI)
Nicolas Romantzoff PP
Inscrits 100,00 100,00
Abstentions
Votants
Blancs et nuls
Exprimés
* député sortant


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  2. http://www.tribunedelyon.fr/index.php?la-ville-bouge/politique/33911-lyon-legislatives-anne-brugnera-4e-cironscription-:-le-miracle-n-aura-pas-eu-lieu
  3. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la quatrième circonscrition du Rhône (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  4. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  5. Ce qui faisait que la circonscription était sous-représentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  6. Rhône - 4e circonscription - population.
  7. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Description et Atlas des circonscriptions électorales de France », sur http://www.atlaspol.com, Atlaspol, site de cartographie géopolitique (consulté le 13 juin 2007)
  8. a, b, c et d « Législatives de 1993 : Circonscriptions du Rhône (69) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  9. « Liste des députés par département de la XIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  10. a, b et c « Législatives de 1997 : Circonscriptions du Rhône (69) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  11. « Liste des députés par département de la XIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  12. a, b et c « Résultats des élections législatives de 2002 : Rhône (69) -- quatrième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  13. « Résultats des élections législatives de 2007 : Rhône (69) -- quatrième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  14. Mme Dominique Nachury sur le site officiel de l'Assemblée nationale.
  15. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département du Rhône », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  16. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département du Rhône », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  17. twitt sur le vote des militants socialistes
  18. « L'union patriote, le salut pour la France », sur romainvaudan.fr (consulté le 14 mai 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département du Rhône[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]