Jean Baridon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Baridon
Fonctions
Député de la 4e circonscription du Rhône
Prédécesseur Louis Joxe
Successeur Raymond Barre
Député de la 4e circonscription du Rhône
Prédécesseur Louis Joxe
Successeur Louis Joxe
Biographie
Nom de naissance baridon jean-samuel
Date de naissance
Lieu de naissance Freissinières (Hautes-Alpes)
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Lyon (Rhône)
Sépulture freissinières(05380)
Nationalité Française
Père Jean-François baridon
Mère Marie-Julie Anthouard
Fratrie 2 frères et 1 sœur
Conjoint Suzanne Rignol
Enfants 3 enfants
Diplômé de Aix en Provence puis Lyon
Profession médecin
Religion Protestante
Résidence Lyon 3e (1934-1973)

Jean Baridon, né le à Freissinières (Hautes-Alpes) et mort le à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Samuel Baridon est né au hameau du Plan, à Freissinières, benjamin d'une fratrie de 4 enfants dans une vieille famille freissinièroise qui comme toutes dans cette vallée au climat difficile, vivait chichement de l'agriculture. Remarqué par son instituteur il obtient une bourse qui l'envoie au lycée de Gap comme pensionnaire, puis à celui de Digne où il obtient son bac. Il perd son père la même année et c'est grâce à son frère ainé qu'il peut poursuivre ses études de médecine, d'abord à Aix-en-Provence puis à Lyon qu'il ne quittera plus. 1934 voit à la fois le passage de sa thèse, son mariage avec Mlle Suzanne Rignol rencontrée aux U.C.J.G. et son installation comme médecin de quartier dans le 3e arrondissement de Lyon où il résidera jusqu'à son décès en 1993.

La "drôle de guerre" le renverra dans ses montagnes où il sera nommé comme médecin-auxiliaire au fort du Granon. Démobilisé il revient à Lyon où il ne tarde pas à créer un réseau de résistance (le réseau vert-abricot) en liaison avec les maquis de l'Ain. Son aventure politique commence en 1954 au conseil municipal présidé par Édouard Herriot et se poursuivra jusqu'en 1981 où il se retirera pour raisons de santé.

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux
Mandats parlementaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]