3e arrondissement de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

3e arrondissement de Lyon
3e arrondissement de Lyon
L'hôtel de préfecture du Rhône, dans le 3e arrondissement de Lyon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Lyon
Quartiers La Part-Dieu,
La Préfecture,
La Villette
Dauphiné – Sans-Souci
Montchat
La Guillotière-Nord
Maire
Mandat
Véronique Dubois-Bertrand (EELV)
2020-2026
Code postal 69003
Code Insee 69383
Démographie
Population 102 725 hab. (2019 en augmentation de 3,81 % par rapport à 2013)
Densité 16 177 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 31″ nord, 4° 51′ 21″ est
Superficie 6,35 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
3e arrondissement de Lyon
Géolocalisation sur la carte : Lyon
Voir sur la carte administrative de la zone Lyon
City locator 14.svg
3e arrondissement de Lyon

Le 3e arrondissement de Lyon est l'un des neuf arrondissements de la ville française de Lyon. Situé en rive gauche du Rhône et centré autour du quartier de la Part-Dieu, il est le plus peuplé des arrondissements lyonnais avec 102 238 habitants en 2018.

Généralités[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2019, l'arrondissement comptait 102 725 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019
88 80074 40265 10570 27882 56888 75597 662101 992102 725
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[1] puis population municipale à partir de 2006[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

C'est l'arrondissement le plus peuplé de Lyon et le deuxième le plus densément peuplé après le 1er arrondissement de Lyon avec 16 177,2 habitants/km2 en 2019.

Historique[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1852, le territoire du 3e arrondissement fait partie de la commune de La Guillotière, rattachée administrativement au département de l'Isère. Le 3e arrondissement est créé par le décret du (date de création des cinq premiers arrondissements), à la suite du rattachement de la commune de La Guillotière à la commune de Lyon (et donc au département du Rhône)[3],[Note 2]. Le 3e arrondissement comprend alors l'ensemble des territoires de la ville de Lyon situés en rive gauche du Rhône (actuels 3e, 6e, 7e et 8e arrondissements). À cette époque, le territoire est encore peu urbanisé et les cultures occupent les 4/5 de l'espace[4]. La Loi du a partagé cet arrondissement en deux en créant le 6e arrondissement. Le 3e arrondissement a finalement trouvé ses limites actuelles après la création du 7e arrondissement par la loi du [Note 3].

Géographie et équipements[modifier | modifier le code]

Le troisième arrondissement couvre une superficie de 6,4 km2[5]. La présence du pôle commercial et tertiaire de la Part-Dieu en font un centre économique majeur de l'agglomération. Il concentre environ 1/3 des emplois de la ville de Lyon[6],[7].

Localisation[modifier | modifier le code]

Quartiers[modifier | modifier le code]

Quatre gratte-ciels émergent du panorama lyonnais, dont un en forme de crayon.
Le quartier d'affaires de la Part-Dieu et ses gratte-ciels en 2016 : de gauche à droite, la Tour Swiss Life, la Tour Incity, la Tour Oxygène et la Tour Part-Dieu.

Les quartiers du 3e arrondissement sont :

Les conseils de quartier mis en place par la mairie du 3e correspondent plus ou moins à ces divisions. En partant du Rhône, d'ouest en est, ces conseils de quartiers sont les suivants[8] :

Monuments[modifier | modifier le code]

Rues, places[modifier | modifier le code]

Place Guichard

Espaces verts[modifier | modifier le code]

  • Parc Bazin (Montchat)
  • Parc Chambovet (Montchat)
  • Parc Jacob-Kaplan (La Buire)
  • Parc Sisley (Dauphiné)
  • Parc Zenith (Lacassagne)
  • Jardin de la Place Bir-Hakeim (Bir-Hakeim)
  • Jardin de la Place du Château (Montchat)
  • Jardin Général Delestraint (Préfecture)
  • Jardin Edison (Voltaire)
  • Jardin Jeanne Jugan (La Villette)
  • Jardin Saint-Marie Perrin (Part-Dieu)
  • Square Jussieu (Préfecture)

Transports[modifier | modifier le code]

Équipements scolaires[modifier | modifier le code]

  • Lycée Ampère-Saxe (public)
  • Collège-Lycée Lacassagne (public)
  • Collège-Lycée Charles de Foucauld (privé)
  • Lycée Montesquieu (privé
  • Collège Molière (public)
  • Collège Gilbert Dru (public)
  • Collège Professeur Dargent (public)
  • Collège Raoul Dufy (public)
  • Collège Pierre Termier (privé)
  • La Capsule Academy (privé, formation au développement informatique web et mobile)

Équipements sportifs[modifier | modifier le code]

  • Stade Marc-Vivien Foé
  • Stade Juninho anciennement Eugénie
  • Gymnase Charial
  • Gymnase Francisque Anselme
  • Gymnase Mazenod
  • Gymnase Rebatel
  • Patinoire Baraban
  • Piscine Charial (hiver)
  • Piscine Garibaldi (hiver)

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs du 3e arrondissement de Lyon depuis 1983
Période Identité Étiquette Qualité
Jean Flacher
(1945- )
UDF-PR Directeur d'entreprise
Conseiller général de Lyon-XIII (1982 → 2008)
Vice-président du conseil général
André Bourgogne
(1926-2014)
RPR Ancien industriel, résistant
Conseiller général de Lyon-VI (1992 → 2004)
Vice-président de la COURLY (1989 → 1995)
Jean Flacher
(1945- )
UDF-PR puis DL Directeur d'entreprise
Conseiller général de Lyon-XIII (1982 → 2008)
Vice-président du conseil général
Christian Philip
(1948- )
UDF Professeur de droit, 1er adjoint (1995 → 2001)
Conseiller général de Lyon-VIII (1998 → 2002)
Démissionnaire
Patrick Huguet
(1957- )
UMP Infirmier au SAMU 69
Thierry Philip
(1949- )
PS Médecin cancérologue, professeur d'oncologie médicale
Conseiller régional de Rhône-Alpes (2004 → 2011)
Conseiller général de Lyon-VIII (2011 → 2014)
Démissionnaire
Catherine Panassier
(1963- )
MoDem Consultante
Présidente de Grand Lyon Habitat
En cours Véronique Dubois-Bertrand
(1966- )
EELV Administratrice de structures culturelles
Conseillère métropolitaine de Lyon (2020 → )

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Élection municipale de 2020
Résultats des municipales de 2020 dans le IIIe arrondissement de Lyon[10],[11]
Lyon 3e Arrondissement Council 2020.svg
Tête de liste Liste Premier tour Tête de liste Liste Second tour Sièges
Voix % Voix % CA CM
Grégory Doucet EÉLV 6 528 30,86 Grégory Doucet EÉLV
LFI-GRS-E!-MRC
PS-PCF-G.s-PP-ND
10 442 49,94 27 9
Maintenant Lyon pour tous
Les écologistes avec Grégory Doucet
Nicolas Planchon LFI-GRS-E!-MRC 1 677 7,92
Lyon en commun Ensemble, l'écologie pour Lyon
Stéphanie Léger PS-PCF-G.s-PP-ND 1 565 7,39
Vivons vraiment Lyon – La gauche unie
Béatrice de Montille LR 3 753 17,74 Béatrice de Montille LR
LREM-MoDem
6 232 29,81 6 2
Bleu blanc Lyon Étienne Blanc, union de la droite,
des Républicains et du centre
Carole Burillon[Note 4] LREM-MoDem 3 227 15,25 Lyon, la force du rassemblement
Un temps d'avance avec Yann Cucherat
Georges Képénékian LREM diss. 2 577 12,18 Georges Képénékian LREM diss. 4 231 20,23 3 1
Respirations avec Georges Képénékian Respirations avec Georges Képénékian
Michel Dulac RN-PCD 1 100 5,20
Pour l'amour de Lyon
Françoise Deydier LC-100 % citoyens 726 3,43
Positivons Lyon avec Les Centristes et 100 % citoyens
Votes valides 21 153 97,60 Votes valides 20 905 98,07
Votes blancs 133 0,61 Votes blancs 172 0,81
Votes nuls 387 1,79 Votes nuls 239 1,12
Total 21 673 100 Total 21 316 100 36 12
Abstention 32 588 60,06 Abstention 33 021 60,77
Inscrits / participation 54 261 39,94 Inscrits / participation 54 337 39,23

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Aile ouest de la mairie du 3e arrondissement.

En 2011, le revenu fiscal médian par ménage était de 29 289 €, ce qui place le 3e arrondissement au 5e rang parmi les 9 arrondissements de Lyon[12].

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  2. Le même décret rattache les communes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Bron et Vénissieux au département du Rhône.
  3. Par la suite, le 7e arrondissement est lui-même partagé en deux avec la création du 8e arrondissement (ordonnance du 19 février 1959).
  4. Liste du maire sortant ou de la maire sortante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  2. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  3. « 24 mars 1852: Création des cinq premiers arrondissements de Lyon », ExploraLyon
  4. Jean Pelletier, Connaître son arrondissement : le 3e. De la Guillotière à la Part-Dieu, de Montchat à Monplaisir, Lyon, Éditions lyonnaises d'art et d'histoire, , 94 p. (ISBN 2-84147-076-8)
  5. « Arrondissement municipal de Lyon 3e Arrondissement (69383) », INSEE (consulté le )
  6. « Les territoires de l’économie lyonnaise - Lyon 3e arrondissement », Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise,
  7. « Les territoires de l’économie lyonnaise - Lyon 3e arrondissement », Observatoire partenarial lyonnais en économie,
  8. Fonctionnement des conseils de quartier du 3e arrondissement de Lyon
  9. Site des archives départementales du Rhône
  10. Ministère de l'Intérieur, « Elections municipales et communautaires 2020 », sur elections.interieur.gouv.fr.
  11. « Liste des candidats au second tour des municipales dans le Rhône » [PDF], sur rhone.gouv.fr.
  12. « Revenus fiscaux localisés des ménages-Année 2011 », sur site de l'Insee, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]