Pays-cathare (IGP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Pays cathare.
(Le) Pays-cathare
Image illustrative de l'article Pays-cathare (IGP)
Cave à vin à Portel-des-Corbières

Désignation(s) (Le) Pays-cathare
Appellation(s) principale(s) Le pays-cathare[1]
Type d'appellation(s) IGP de zone
Reconnue depuis 2001
Pays Drapeau de la France France
Région parente Languedoc
Localisation Aude
Climat tempéré méditerranéen avec influence du marin et du cers
Superficie plantée hectares
Nombre de domaines viticoles producteurs
Cépages dominants Rouges et rosés : merlot N, cabernet franc N, cabernet sauvignon N
Blancs : chardonnay B, sauvignon B
Et 25 autres cépages[2],[3],[4]
Vins produits rouges, rosés et blancs

Le pays-cathare, anciennement vin de pays Cathare, est un vin français d'indication géographique protégée (le nouveau nom des vins de pays) de zone qui a vocation à labelliser, après dégustation, les vins ne pouvant postuler une appellation d'origine. L'IGP concerne des vins rouges, rosés et blancs, produits sur une zone comprenant la totalité du département de l'Aude et une partie de celui de l'Ariège.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vignes au pied des ruines du château dit cathare d'Aguilar, à l'est de la zone de production.

L'appellation Vin de pays Cathare est créée par décret en date du [2]. En lien avec l'histoire du catharisme, elle a repris le nom de Pays cathare, largement employé dans la communication institutionnelle et touristique locale en dépit de sa pertinence historique et culturelle discutée.

En dépit de leur refus du sacrement de l'Eucharistie, les Cathares accordaient au vin son importance en tant que boisson. La culture de la vigne se développe durant le Moyen Âge[2].

Comme dans toute région viticole, la production donne régulièrement lieu à des festivités, comme ici à Paziols.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sols[modifier | modifier le code]

L'appellation est produite sur des sols sédimentaires, calcaires à marbreux et schisteux[2].

Climat[modifier | modifier le code]

S'étendant sur la totalité du département de l'Aude et jusqu'en Ariège, l'appellation est donc caractérisée par des influences climatiques différentes, entre le climat pleinement méditerranéen à l'est et le climat océanique de type aquitain à l'est. L'IGP s'inscrit aussi dans une zone particulièrement sujette au vent (cers, vent d'autan, tramontane).

Zone de production[modifier | modifier le code]

Elle comprend la totalité des communes de l'Aude, et plusieurs communes du nord du département voisin de l'Ariège, situées dans la partie la moins élevée du département : Aigues-Vives, Arvigna, La Bastide-de-Bousignac, La Bastide-de-Lordat, La Bastide-sur-l'Hers, Belloc, Besset, Calzan, Camon, Le Carlaret, Cazals-des-Baylès, Coussa, Coutens, Dalou, Dreuilhe, Esclagne, Gaudiès, Gudas, Les Issards, Lagarde, Lapenne, Laroque-d'Olmes, Léran, Lesparrou, Limbrassac, Ludiès, Malegoude, Malléon, Manses, Mazères, Montaut, Montbel, Moulin-Neuf, Le Peyrat, Pradettes, Les Pujols, Régat, Rieucros, Saint-Amadou, Saint-Félix-de-Rieutord, Saint-Félix-de-Tournegat, Saint-Jean-du-Falga, Saint-Julien-de-Gras-Capou, Saint-Quentin-la-Tour, Sainte-Foi, Ségura, Tabre, Teilhet, La Tour-du-Crieu, Tourtrol, Trémoulet, Troye-d'Ariège, Vals, Varilhes, Ventenac, Le Vernet, Verniolle, Villeneuve-du-Paréage, Vira, Viviès.

La vinification et l'élaboration des vins peut s'effectuer dans une zone de proximité immédiate comprenant les cantons limitrophes de l'Aude, de l'Ariège, de la Haute-Garonne, de l'Hérault, du Tarn et des Pyrénées-Orientales[2].

Terroir et vin[modifier | modifier le code]

La commercialisation et la publicité autour des vins IGP Pays cathare s'appuient largement sur la valorisation touristique des sites du « Pays cathare »[5]. Le Conseil Interprofessionnel des AOC du Languedoc et des IGP Sud de France, qui a entrepris une classification des vins IGP du Languedoc-Roussillon en trois types de territoires « en fonction des points forts qui les caractérisent », rattache l'IGP Pays-cathare aux indications « Histoire d'hommes »[6].

Encépagement[modifier | modifier le code]

Les cépages utilisés pour les vins de l'IGP Pays-cathare sont l'arinarnoa N, bourboulenc B, cabernet franc N, cabernet-sauvignon N, caladoc N, carignan N, chardonnay B, chasan B, chenanson N, chenin B, cinsaut N, côt N, egiodola N, grenache N, grenache blanc B, grenache gris G, macabeu B, marsanne B, marselan N, mauzac B, merlot N, pinot noir N, portan N, roussanne B, sauvignon B, sémillon B, syrah N, ugni blanc B, vermentino B, viognier B[2].

Types de vin[modifier | modifier le code]

Vin blanc primeur

Il existe 6 labellisations différentes :

  • Pays Cathare blanc[7]
  • Pays Cathare rosé[8]
  • Pays Cathare rougé[9]
  • Pays Cathare primeur ou nouveau blanc[10]
  • Pays Cathare primeur ou nouveau rosé[11]
  • Pays Cathare primeur ou nouveau rouge[12]

La production concerne toutefois à 85 % des vins rouges[5].

Liste des domaines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  2. a, b, c, d, e et f « CAHIER DES CHARGES INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE « LE PAYS CATHARE » », sur inao.gouv.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  3. « Vin de pays cathare », sur avis-vin.lefigaro.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  4. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  5. a et b « Les IGP Sud de France : le Pays Cathare », sur languedoc-wines.com (consulté le 26 octobre 2015)
  6. « Les IGP Sud de France », sur languedoc-wines.com (consulté le 26 octobre 2015)
  7. Pays Cathare blanc
  8. Pays Cathare rosé
  9. Pays Cathare rouge
  10. Pays Cathare primeur ou nouveau blanc
  11. Pays Cathare primeur ou nouveau rosé
  12. Pays Cathare primeur ou nouveau rouge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]