Vermentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rolle.

Vermentino
Vermentino
Le Vermentino représenté dans l'œuvre de Giorgio Gallesio dans les années 1817-1839
Caractéristiques phénologiques
Débourrement 7 jours après le chasselas
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité 3e époque, trois semaines et demie après le chasselas
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur Forte
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
Taille courte
Productivité Régulière
Exigences culturales
Climatique Régions chaudes
Pédologique Terrain sec et peu fertile
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique Aubépine, amande et pomme

Le vermentino est un cépage blanc italien[1].

En Italie, le Vermentino B peut officiellement être désigné par les noms "Favorita" et "Pigato". En France, il porte le nom de rolle B (en Provence) ou de Vermentinu B (en Corse) ou encore Garbesso B[2].

Origines et Répartition Géographique[modifier | modifier le code]

D'après Pierre Galet[3], il serait issu de la Malvoisie, passé du vignoble de Madère en Espagne. De là, il aurait conquis la Corse et la Sardaigne avant d'arriver en Italie[4] (Ligurie).

Aujourd'hui, ce cépage est cultivé essentiellement en Italie (Ligurie, Sardaigne et Toscane), mais aussi de plus en plus en France (Corse, Provence, et Languedoc)[5].

Évolution des surfaces cultivées en France[2]
1958 1979 1988 1998 2008 2011
2 106 ha1 057 ha833 ha2 507 ha3 089 ha4 297 ha

En Corse, ce cépage est utilisé pour la fabrication du vin blanc Patrimonio (AOC) en monocépage, et entre aussi dans la composition des blancs des AOC d'Ajaccio et de Calvi[6].

En Sardaigne, il est à la base de la DOCG Vermentino di Gallura.

Caractéristiques ampélographiques[modifier | modifier le code]

Grappe de vermentino

Grappes moyennes à grosses, baies moyennes, légèrement ellipsoïdes, blanches devenant rosées à sur-maturité.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Culturales[modifier | modifier le code]

C'est un cépage vigoureux, mais assez sensible au vent. Il se plaît dans des régions chaudes, sur un terrain sec et peu fertile. Il assure une production régulière.

Sensibilité aux maladies[modifier | modifier le code]

Il craint l'oïdium, et dans une moindre mesure la pourriture grise après véraison[5] ; il doit donc être taillé court.

Qualités œnologiques[modifier | modifier le code]

Ses arômes puissants libèrent des parfums d’aubépine, d’amande et de pomme. Il apporte qualité et personnalité aux vins blancs. Associé aux cépages rouges, il donne naissance à des rosés pleins de charme.

Il donne des vins frais délicats et légèrement aromatiques[7] de belle couleur pâle et de qualité, généralement bien équilibrés, gras mais manquant parfois d'acidité.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Informations sur le cépage Rolle », sur www.1001degustations.com (consulté le 1er septembre 2010)
  2. a et b Fiche vermentino sur Pl@ntGrape
  3. Pierre Galet, Cépages et Vignobles de France, t. 2 : L'Ampélographie Française, Dehan, , p. 336
  4. Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, Guide des cépages : 300 cépages et leurs vins, , 320 p. (ISBN 2-84138-059-9), p. 266
  5. a et b Pierre Galet, Dictionnaire Encyclopédique des Cépages, Hachette, (ISBN 978-2-01-236331-1), p. 827
  6. Charles Frankel, Guide des Cépages et Terroirs, Delachaux et Niestlé, p. 262
  7. (fr) « Zoom sur un cépage : quand le rolle joue les grands blancs », sur www.idealwine.net (consulté le 1er septembre 2010)

Articles connexes[modifier | modifier le code]