Moulin-Neuf (Ariège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moulin-Neuf
Image illustrative de l'article Moulin-Neuf (Ariège)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Pamiers
Canton Mirepoix
Intercommunalité Pays de Mirepoix
Maire
Mandat
Jean Jacques michau
2014-2020
Code postal 09500
Code commune 09213
Démographie
Gentilé moulinovéens
Population
municipale
231 hab. (2015 en augmentation de 10 % par rapport à 2010)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 04′ 30″ nord, 1° 56′ 43″ est
Altitude Min. 307 m
Max. 480 m
Superficie 2,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Moulin-Neuf

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Moulin-Neuf

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moulin-Neuf

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moulin-Neuf

Moulin- Neuf (Molin Nòu en occitan languedocien) est une commune française située dans le département de l'Ariège, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Moulinovéens

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune du piémont pyrénéen située sur l'Hers-Vif au sud-est de Mirepoix. Elle est limitrophe du département de l'Aude.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Moulin-Neuf[1]
Cazals-des-Baylès
Roumengoux Moulin-Neuf Val de Lambronne
(Aude)
Lagarde Tréziers (Aude)

Histoire[modifier | modifier le code]

Anciennement commune du Cazal des Faures.

La Constituante de 1789 réorganisa profondément l'organisation territoriale de la France. Des paroisses l'on passa aux communes. La commune du Cazal des Faures fut créée en détachant de la paroisse Saint-Martin de Tréziers, le Cazal des Faures proprement dit, les hameaux des Bessèdes et de la Douce, la métairie de Fontcau. On prit aussi à la commune de Roumengoux, le Moulin Neuf (ancien moulin banal du seigneur de Lévis sur l'Hers), la métairie de La Redonde.

La commune changea de nom en 1876 pour devenir Moulin Neuf. Le maire Julien Raulet et Baptiste Pons son adjoint qui habitaient le hameau du Moulin Neuf entreprirent avec l'appui d'une majorité du conseil municipal les démarches nécessaires. Il fut argumenté : Considérant que le hameau du Cazal des Faures est à l'extrémité du territoire de la commune et ne compte que sept maisons, que le village appelé Moulin Neuf se trouve au centre, sur la route Mirepoix Limoux, et compte quinze édifices dont l'église, la mairie, l'école communale et une importante minoterie....il est délibéré qu'à partir de 1876 la commune sera nommée Moulin Neuf.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jean-Jacques Michau PS Retraité de l'enseignement
Président de la Communauté de communes du Pays de Mirepoix
1965 2001 Auguste Pech    
1935 1965 Urbain Pech    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2015, la commune comptait 231 habitants[Note 1], en augmentation de 10 % par rapport à 2010 (Ariège (département) : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
138 137 164 137 168 176 177 165 172
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
179 191 197 186 190 186 192 194 249
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
195 212 238 222 201 206 202 196 189
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
207 172 168 135 149 183 194 217 231
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Bourg

  • L'église, qui est en réalité une chapelle. Elle a été construite en deux temps et le clocher a été réalisé un peu plus tard. Elle date de 1854.
  • La croix de mission, accolée à l'église, ce qui n'est pas son emplacement initial. Avant 1960, elle était placée devant la mairie, en bordure de la route départementale. Elle est en fer forgé et date de 1872
  • La fontaine de l'église, au bord d'un ruisseau qui coule au pied de l'église et qui se jette ensuite sur l'Hers. Jolie avec sa voûte en pierre, ses trois abreuvoirs juxtaposés et son puits, elle n'est aujourd'hui plus exploitée
  • Le cimetière
  • Le pont de l'ancienne voie ferrée, ouvrage majestueux encore en bon état et datant de 1885
  • Le pressoir à raisins
  • L'école, dont la construction a été décidée par le Conseil municipal en 1871 mais dont les travaux ne débutèrent et prirent fin qu'en 1878
  • Le café du pont

La Douce

La Retonde
Ce beau corps de ferme au caractère très ancien et bien entretenu aurait servi de léproserie.

Cazal des Faures
Du haut de ce hameau, on a une vue sur le massif de Tabe qui culmine à 2 368 m d'altitude avec ses pentes rocheuses ou verdoyantes et ses sommets : la Rau, le Soularac, le Saint-Barthélémy, le Han, le Fourcat...

Associations[modifier | modifier le code]

  • Association Sportive Moulin Neuf (Football)
  • Les Fils du Breilh[6] (Organisation de manifestations artistiques et culturelles)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :