Arinarnoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arinarnoa N
Arinarnoa
À compléter
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

L'arinarnoa est un cépage de France de raisins noirs.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Arinarnoa signifie littéralement en basque le « vin léger ». Arin étant la « légèreté, une chose agréable ou versatile » et arnoa se traduit par « le vin ». Ces deux mots ne se rassemblent pas dans l'écriture courante, l'auteur les a unis pour créer un nouveau nom.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

L' arinarnoa est une obtention du basque Pierre Marcel Durquéty du Institut national de la recherche agronomique de Bordeaux. L'origine génétique a été vérifiée et il s'agit dun croisement entre le Merlot et le Petit Verdot réalisé en 1956. Le cépage est recommandé ou autorisé dans la plupart des départements du Sud et de l’Ouest de la France et particulièrement dans la zone méditerranéenne. En France, il couvre 148 hectares (2004).

Il est un peu cultivé en Suisse, Australie, Bulgarie, Chili, Liban et Espagne.

Pierre Marcel Durquety, chargé de recherches, a réalisé de nombreux croisements intraspécifiques entre 1950 et 1980 dont sept variétés sont inscrits officiellement au catalogue des cepages, dont quatre rouges (arinarnoa, egiodola, ekigaïna, semebat) et trois blanches (arriloba, liliorila, perdea).

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanc, à plages roses.
  • Jeunes feuilles duveteuse et bronzée, assez découpée.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec un sinus latéral supérieur en U, des sinus latéraux à fonds concaves et à bords superposés, un sinus pétiolaire en lyre à fond dégarni, des dents anguleuses, étroites, un limbe duveteux.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de deuxième époque tardive: 25 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes à grandes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est lâche, à pédoncule visible. Le cépage est moyennement vigoureux et s'il est conduit à taille Guyot double, la fertilité assez élevée et régulière. Il est assez résistant à la pourriture grise.

Le vin rouge a une couleur intense et un arôme épicé ou herbacé bien prononcé. Il est assez fruité et il s'améliore avec un vieillissement.

Synonymes[modifier | modifier le code]

néant

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)

Sur les autres projets Wikimedia :