Pamela Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anderson.
Pamela Anderson
Description de cette image, également commentée ci-après

Pamela Anderson en 2009.

Nom de naissance Pamela Denise Anderson
Naissance (49 ans)
Ladysmith, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice et mannequin
Films notables Barb Wire
Scary Movie 3
Super Héros Movie
Séries notables Alerte à Malibu
V.I.P.
Les Lectures d'une blonde
Site internet Site officiel

Pamela Anderson, née le à Ladysmith en Colombie-Britannique (Canada), est une actrice de télévision et modèle photo américano-canadienne.

Elle est notamment connue pour ses rôles dans les séries télévisées Alerte à Malibu et V.I.P. Elle a également été choisie comme playmate du mois pour le magazine Playboy en [1].

Pendant un certain temps, elle était connue sous le nom de « Pamela Anderson Lee » à la suite de son mariage avec Tommy Lee, le batteur du groupe Mötley Crüe. Elle a la double nationalité américaine et canadienne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Pamela Denise Anderson vit une enfance modeste. Son père, Barry Anderson, qu'elle décrit comme alcoolique[3], était réparateur de fourneaux, et sa mère, Carol Grosco, serveuse[4].

Elle révèlera en 2014 avoir été agressée sexuellement par sa baby sitter quand elle avait entre six et dix ans, violée à douze ans par un homme âgé de vingt-cinq, et victime, alors qu'elle était en classe de troisième, d'un viol en réunion commis par son petit ami et six des amis de ce dernier[5].

Elle commence une petite carrière de mannequin à la fin des années 1970 où elle pose pour quelques pubs. Passionnée de saxophone, elle est diplômée de l’École Highland Secondary School (en) en 1985, mais déjà son rêve et son ambition sont de devenir célèbre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pamela Anderson en 2003.

En 1988, Pamela Anderson emménage à Vancouver, où elle est d'abord professeur de fitness. Mais tout commence réellement pour elle le jour où elle assiste au BC Place Stadium à un match de football canadien de l'équipe des Lions de la Colombie-Britannique. Alors que son visage apparaît sur l'écran géant du stade et sur toutes les télés canadiennes, elle fait sensation. Elle portait de plus, ce jour-là, un t-shirt de la brasserie Labatt. Devant l'engouement qu'elle provoque, cette dernière décide de l'engager pour ses futures publicités.

Très vite, le magazine de charme Playboy la remarque et lui propose de poser pour des photos. Elle sera la playmate du mois d', photographiée par Arny Freytag et Stephen Wayda. Elle décide alors la même année de partir s'installer à Los Angeles.

Elle fait rapidement ses débuts à la télévision, dans une sitcom intitulée Papa bricole. La série obtient un succès d'estime et la notoriété de Pamela Anderson décolle. Mais elle rencontre le vrai succès en 1992, lorsqu'elle intègre la série Alerte à Malibu où elle joue le rôle de « CJ Parker ». Parallèlement, elle vit une idylle avec David Charvet, acteur également dans la série.

En 1995, elle édite une vidéo intitulée The Best-Of Pamela Anderson qui restera au top des ventes pendant trois mois aux États-Unis. Puis, en 1996, elle tient le rôle principal dans le film Barb Wire. Elle y incarne une mercenaire sexy dans un futur à la dérive. Néanmoins, le film rencontre un succès mitigé.

Elle rencontre la même année le batteur du groupe Mötley Crüe, Tommy Lee. Très vite, alors qu'elle se trouvait à Cancún, au Mexique, ils décident de se marier. En guise de bague de fiançailles, ils se font tatouer leurs prénoms respectifs sur le doigt. Le couple fera scandale, surtout après qu'une vidéo érotico-pornographique d'eux fut diffusée sur le net en 1995.

Une deuxième sextape avec Bret Michaels sera publiée en 1998, mais elle a été tournée de nombreuses années auparavant. C'est alors qu'elle accouche, le , de son premier enfant, Brandon.

L'année suivante, elle arrête la série Alerte à Malibu, décidant de se consacrer à d'autres projets. Entre temps, le , elle met au monde un deuxième fils, prénommé Dylan. L'année d'après, le couple divorce, Tommy Lee la frappant.

Pamela Anderson en 2004 à bord de l’USS Ronald Reagan.

En 1998, elle joue dans la série qu'elle produit, V.I.P. où elle tient le rôle d'une directrice d'agence de détective qui enquête sur différents délits. La série s'arrête en 2002.

Après une brève réconciliation en 1999 avec Tommy Lee, ils rompent définitivement. Elle aura une liaison avec le surfeur californien Kelly Slater, puis avec le top model Marcus Schenkenberg pendant plusieurs mois. En 2001, elle fréquente le chanteur Kid Rock. Leur relation se termine en 2003.

En 2002, elle annonce qu'elle est atteinte du virus de l'hépatite C, et accuse son ex-mari Tommy Lee. Elle est d'ailleurs en procès avec ce dernier à cette période, car elle souhaite obtenir la garde exclusive de ses enfants.

Puis, toujours en 2002, elle joue son propre rôle dans le film Scooby-Doo, aux côtés de Sarah Michelle Gellar. Elle fait, l'année suivante, une apparition dans Scary Movie 3. Entre temps, elle revient dans le monde de la télévision avec Les Lectures d'une blonde, mais la série ne connaitra pas un grand succès.

En 2004, elle sort un livre autobiographique, intitulé Star. La même année, elle obtient la nationalité américaine en plus de sa nationalité canadienne.

En 2006, elle retrouve Kid Rock ; le couple se marie durant l'été 2006 sur un yacht près de Saint-Tropez. Après seulement quatre mois de mariage, le couple divorce. Finalement, le , à Las Vegas, elle épouse Rick Salomon, l'ancien petit ami de Paris Hilton. La même année, elle apparait dans Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan.

En 2016, elle apparaît dans le clip vidéo Le Lac du chanteur Julien Doré.

Engagements[modifier | modifier le code]

Pamela Anderson milite activement pour la défense animale, notamment aux côtés de l'association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). Elle prône entre autres le végétarisme, et, après avoir longtemps porté du cuir (robes, jupes et pantalons moulants), se bat contre le port de la fourrure et du cuir ou encore les expérimentations animales.

En 1997, elle pose sur l'affiche de PETA « Give Fur the Cold Shoulder » (« Ignorez la fourrure »). À la suite de ses engagements, PETA lui décerne en 1999 le prix Linda McCartney memorial Award. Elle boycotte aussi les restaurants KFC pour leur cruauté envers les volailles et se fait la porte-parole canadienne auprès du premier ministre Stephen Harper, pour que cesse la chasse aux phoques.

En 2008, elle se fait le relai de Brigitte Bardot sur le problème de la chasse aux phoques en allant remettre un courrier de cette dernière à l'ambassadeur du Canada à Paris, dénonçant une nouvelle fois la prochaine reprise de la chasse.

En 2016, elle effectue une intervention remarquée à l'Assemblée nationale française, aux côtés du militant écologiste Paul Watson, à l'invitation de la députée Laurence Abeille, où elle prend position contre le gavage des oies et des canards[6], suscitant des réactions contrastées.

En 2017, elle soutient la cause des migrants des camps de Calais et de Grande-Synthe en leur apportant des livres[7]. La même année, elle apporte son soutien à Jean-Luc Mélenchon en vue de l'élection présidentielle française, appréciant son positionnement concernant Julian Assange et les droits des animaux[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Relations[modifier | modifier le code]

Pamela Anderson et Kid Rock en 2003.

En 1990, Pamela Anderson entame une liaison avec Scott Baio. Séparée de l'acteur en 1993, l'actrice s'affiche aux côtés de David Charvet. Elle vit ensuite une idylle avec le chanteur Bret Michaels puis avec Vince Neil. En 1995, elle rencontre Tommy Lee, batteur au sein du groupe Mötley Crüe. Le couple se marie à Cancún au Mexique le . De leur union naîtront deux enfants : Thomas Brandon Lee, né le , et Dylan Jagger Lee, né le . Victime de la violence de Tommy Lee, Pamela Anderson demande le divorce en 1998.

En 1999, l'actrice sort avec le surfer Kelly Slater et s'affiche en 2000 aux côtés de Marcus Schenkenberg. Elle vit une histoire avec le chanteur Kid Rock jusqu'en 2003. En 2004, elle est en couple avec Stephen Dorff.

Après une liaison avec le pilote Eddie Irvine, elle se marie avec le chanteur Kid Rock le . Le couple divorce quatre mois plus tard et l'actrice se remarie le avec Rick Salomon.

Après avoir obtenu l'annulation de son mariage en 2008, Pamela Anderson sort avec Criss Angel puis s'affiche à nouveau avec Tommy Lee. Elle est également sortie avec le chanteur britannique Julian Perretta.

Divers[modifier | modifier le code]

Pamela Anderson est aussi très célèbre pour son tour de poitrine, qui est de 1 mètre. Son tour de taille est de 56 cm et son tour de hanches de 86 cm. Elle mesure 1,68 mètre pour environ 55 kg[réf. souhaitée].

Elle a participé à deux reprises à Dancing with the Stars aux États-Unis. La première fois en 2010, lors de la 10e saison. Elle était en compétition avec d'autres célébrités telles que Shannen Doherty, Nicole Scherzinger ou Buzz Aldrin. Elle se fera éliminer au bout de la 7e semaine, sur les 10 au total. En 2012, lors de la saison 15, elle fait partie du casting All-star. Cette fois-ci, elle se fait éliminer au bout de la première semaine de compétition.

Couvertures de magazines[modifier | modifier le code]

Pamela Anderson en 2011.

Outre l'édition américaine, Pamela Anderson a été playmate de Playboy pour plusieurs autres éditions nationales dans les années 1990 : Argentine, Australie, Brésil, République tchèque, Espagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Italie, Japon, Pays-Bas, Turquie et Afrique du Sud.

Elle est la recordwoman des couvertures du magazine Playboy. Elle a posé à treize reprises, pour les numéros suivants de l'édition américaine : Octobre 1989, Février 1991, Juillet 1992, Août 1993, Novembre 1994, Janvier 1996, Septembre 1997, Juin 1998, Février 1999, Juillet 2001, Mai 2004, Janvier 2007 et Janvier 2011 ; ainsi que pour de très nombreuses couvertures dans trente différentes éditions nationales.

« Comtesse de Giglio »[modifier | modifier le code]

Le , Pamela Anderson reçoit le titre de « comtesse de Giglio » (province du Monténégro) lors d'une cérémonie officielle, pour honorer son travail en faveur de la défense des espèces animales marines[9],[10].

Ses fils sont distingués par la qualité de Chevalier. Le « prince Stefan du Monténégro »[11] qui lui remet ce titre n'est pas reconnu comme le prétendant légitime au trône du Monténégro, qui est le prince Nicolas de Monténégro.

Si les médias des États-Unis et du Canada n'évoquent pas le manque de légitimité du prince Stefan, pour remettre ce titre, des médias européens le soulignent[12]. Sur le site de la fondation de Pamela Anderson, les photos de la cérémonie et un article sont publiés[13].

En dehors des questions de légitimité de la remise du titre, ce dernier ne peut être qu'honorifique, le Monténégro étant une république

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Télé-réalités[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pam, Uncensored », Playboy.com.
  2. (en) Stephen M. Silverman, « New Citizen Pamela Anderson Can Now Vote », sur http://www.people.com, People, (consulté le 20 juin 2013)
  3. (en) F. Brinley Bruton, « Pamela Anderson: I Was Gang Raped in High School, Abused as Kid », sur NBC News, (consulté le 6 septembre 2014).
  4. (en) http://www.filmreference.com/film/55/Pamela-Anderson.html.
  5. Julia Avellaneda, « Pamela Anderson révèle avoir été victime de plusieurs viols », sur L'Express.fr, (consulté le 6 septembre 2014).
  6. « Pamela Anderson : cohue à l'Assemblée », sur Le Parisien.fr, (consulté le 24 janvier 2016)
  7. « Pamela Anderson rend visite aux migrants de Calais et Grande-Synthe », sur La Voix du Nord.fr (consulté le 25 janvier 2017)
  8. Claire Levenson, « Pourquoi Pamela Anderson soutient Jean-Luc Mélenchon », sur Slate, (consulté le 20 avril 2017).
  9. Huffington Post Canada - titre de comtesse à Pamela Anderson. 22/06/15
  10. TMZ - titre de « comtesse » à Pamela Anderson (avec copie du document). 20/06/15
  11. site officiel du prince Stephan - page biographie
  12. « Pamela Anderson devient comtesse » , Journal des Femmes.com, 26 juin 2015.
  13. Site officiel de la fondation de Pamela Anderson - article sur le titre de comtesse
  14. http://www.toutelatele.com/debuts-mitiges-pour-le-docu-realite-de-pamela-anderson-11711
  15. http://www.purepeople.com/article/pamela-anderson-sexy-et-tout-en-transparence-la-star-charme-la-tele-allemande_a128716/1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]