Lily James

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lily James
Description de cette image, également commentée ci-après
Lily James lors de l'avant-première de Baby Driver à Sydney en juillet 2017.
Nom de naissance Lily Chloe Ninette Thomson
Naissance (33 ans)
Esher, Surrey, Drapeau de l'Angleterre Angleterre (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Profession Actrice
Films notables Cendrillon
Baby Driver
Les Heures sombres
Mamma Mia! Here We Go Again
Séries notables Downton Abbey
Guerre et Paix
Pam and Tommy

Lily Thomson, dite Lily James, née à Esher (Surrey, Angleterre) le [1],[2],[3], est une actrice et mannequin britannique.

Après avoir étudié le théâtre à la Guildhall School of Music and Drama et commencé sa carrière à la télévision avec la série Just William. Elle est révélée par la série choral Downton Abbey, diffusée entre 2010 et 2015 où elle incarne durant trois saisons le personnage de Rose McClare. Nouvelle étoile du cinéma, son talent s’affirme au cour des années suivantes. Que ce soit le cinéma ou la télévision, elle alterne souvent entre grosses productions et films indépendants. Ainsi, on peut la voir dans des genres très différents : film d’action (Baby Driver), comédie musicale (Mamma Mia : Here we Go Again) en passant par le fantastique (Cendrillon).

Fière de ses racines, elle a continué à apparaître dans de nombreuses fictions pour le petit écran dont deux mini-séries à succès. D'un côté l'adaptation télévisée de Guerre et Paix pour la BBC diffusée en 2016. D'un autre dans la sulfureuse fiction Pam et Tommy en 2022 pour Disney +. Actrice caméléon, elle a tourné sous la direction d'imminents metteurs en scène, parmi eux : Kenneth Branagh, Danny Boyle, Emily Mortimer, Edgar Wright ou encore Craig Gillespie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts au cinéma[modifier | modifier le code]

Lily Chloe Ninette Thomson naît à Esher dans le Surrey, le 5 avril 1989[1],[2]. Elle est la fille de l'actrice Ninette Mantle et du musicien et acteur Jamie Thomson[4]. Sa grand-mère, Helen Norton était une actrice américaine[5],[6]. Elle a deux frères, un aîné et un cadet[1].

Elle a fait ses études pour apprendre l'art dramatique à la Guildhall School of Music and Drama de Londres[7]. Elle sort diplômée en 2010[8]. Peu de temps après, elle a signé avec la direction de Tavistock Wood à Londres[9].

Elle décide de prendre le nom de scène de Lily James en hommage à son père James, décédé d'un cancer en 2008, en prenant le prénom de ce dernier lorsqu'elle a appris qu'il y avait déjà une autre actrice nommée Lily Thomson[10],[11].

Lily James commence sa carrière d'actrice d'abord à la télévision , avec un rôle récurrent dans la série Just William. Mais dès l'année suivante, elle rejoint le casting de la quatrième saison de la série Journal intime d'une call girl tout en tenant le premier rôle du court-métrage Chloe and Will's Hot Date Night.

Elle mène également une carrière au théâtre : en 2011, elle joue Taylor au Young Vic Theatre dans l'adaptation théâtrale du roman Vernon God Little (en) mise en scène par Rufus Norris[12], Nina dans l'adaptation moderne de Russell Bolam de La Mouette de Tchekov au Southwark Playhouse et Desdemone dans la production de Daniel Evans de Othello au Crucible Theatre, à Sheffield, aux côtés de Dominic West et Clarke Peters.

Révélation inattendue grâce à Downton Abbey et Cendrillon (2010-2016)[modifier | modifier le code]

L'actrice au San Diego Comic-Con 2015 pour la promotion de Orgueil et Préjugés et Zombies.

C'est toutefois l'année suivante qui marque un tournant décisif dans la carrière de la comédienne. En effet, elle rejoint à partir de l'année 2012 et jusqu'en 2014 la distribution de la série Downton Abbey. Elle y tient alors le rôle de Lady Rose McClare, une jeune aristocrate rebelle et féministe avant l'heure. La série comportant un beau palmarès d'acteurs, elle joue ainsi face à des têtes d'affiches à l'instar de Maggie Smith ou Hugh Bonneville. Ou encore de jeune actrices prometteuses comme Michelle Dockery et Laura Carmichael[13],[14],[15]. Le temps d'un épisode parodique du programme intitulé Le Drôle de Noël de Robert diffusé dans le cadre d'une émission caritative le soir de Noël; elle aura même l'occasion de croiser les acteurs George Clooney et Jeremy Piven. La série se poursuivra à la fin de l'année 2019 avec plusieurs films. L'actrice alors devenue « nouvelle pouliche d'Hollywood » décidera de ne pas reprendre son rôle estimant « son personnage étant parti à New York, ce serait tiré par les cheveux de le faire revenir ».

La même année, elle obtient un rôle secondaire dans le drame indépendant Broken aux côtés d'acteurs reconnus. En effet le film est porté par les acteurs Tim Roth et Cillian Murphy. Ou encore, elle est à l'affiche de l'acclamé film anglais Fast Girls avec Lenora Crichlow[16].

Toutefois c'est réellement le réalisateur britannique Kenneth Branagh qui lui donne sa chance. Le cinéaste travaille alors sur le projet de remake de Cendrillon pour les studios Disney. Après le refus de l'actrice Emma Watson, le réalisateur qui doit alors commencer le tournage de cette adaptation en prises de vues réelles, décide d'offrir le rôle principal à Lily James, après avoir été conquis par son travail sur Downton Abbey. [17] À cette occasion, elle y retrouve Sophie McShera avec qui elle a déjà tourné dans ladite série. Mais impose son talent face à des actrices [18]hollywoodiennes de renom telles que Cate Blanchett et Helena Bonham Carter qui incarnent respectivement la marâtre et la bonne fée dans le film[19].

Présenté à la Berlinale là où la version animée avait été projetée il y a soixante-cinq ans alors, le film fantastique obtient alors de jolies critiques et lance définitivement la mode des remakes pour l’entreprise Disney même si des essais avaient été faits les années précédentes. Cette nouvelle version est doublée d’un beau succès commercial, et concourt même aux Oscars et Baftas de cette année-là.

Grâce à ces travaux, l’actrice est rapidement propulsée au rang de nouvelle actrice prometteuse et enchaîne ainsi les projets à Hollywood. Ainsi, elle délaisse le genre du drame pour celui de la comédie avec A Vif, porté par Bradley Cooper et le français Omar Sy. Film de série B, la comédie n’obtient pas le succès escompté mais permet à Lily James d’asseoir un peu plus sa popularité auprès du public et d'Hollywood. Elle y croisera aussi dans les seconds rôles d'autres innombrables stars du 7e art à commencer par Emma Thompson.

Elle est ensuite la tête d'affiche de la comédie horrifique Orgueil et Préjugés et Zombies. C'est durant le tournage de ce long métrage qu'elle y fera la rencontre de Matt Smith qui sera plus tard son compagnon entre 2015 et 2019.,[20],[21] jusqu'à leur séparation en 2019[22]. Le film ne rencontre pas un succès au box-office[23] et obtient une réception critique très tiède[24]. En revanche, le drame historique Trahisons, où elle a pour principal partenaire Christopher Plummer, reçoit d'excellents retours[25], malgré un faible score au box-office[26]. Parallèlement, elle joue dans le court-métrage The Tale of Thomas Burberry

Mais elle porte surtout la mini-série Guerre et Paix adaptée du roman éponyme de l'écrivain russe Léon Tolstoï. Cette nouvelle adaptation permet à la jeune femme d'être pour la première fois tête d'affiche d'un programme pour la télévision. En effet, elle reprend le rôle mythique de Natacha Rostov tenu par de nombreuses actrices avant elle dont Audrey Hepburn, dans un film en 1956. Les rôles principaux sont quant à eux tenus par Paul Dano et James Norton, ce dernier cartonnant alors avec une autre série Grantchester. Côté "distribution féminine", Lily a l'opportunité de donner la réplique à l'expérimenté Gillian Anderson, et à des consœurs de son âge qui en sont alors à leurs débuts : Tuppence Middleton et Jessie Buckley. En Russie, la mini-série est un réel flop et est jugée négativement de la part de la presse, alors qu'en Europe et aux États-Unis, elle reçoit un très bon accueil[27].

Elle s'impose aussi sur les planches en incarnant Juliette Capulet dans une nouvelle version de Roméo et Juliette présentée au Garrick Theatre. Sa prestation signe son retour au théâtre, trois ans après La Mouette.

Progression à Hollywood (2017-2019)[modifier | modifier le code]

L'actrice à la première australienne de Baby Driver, en juillet 2017.

À partir de l’année 2017, la carrière d’actrice de Lily James s’accélère. En effet, la jeune femme se retrouve à partager l’affiche du film d’action Baby Driver écrit et réalisé par le cinéaste Edgar Wright. Elle y incarne Deborah, l’amoureuse du héros de l’histoire interprété par l’Américain Ansel Elgort[28]. Cette expérience cinématographique lui permet de croiser brièvement Kevin Spacey (qui sera par la suite accusé d’agression sexuelles) et Jon Hamm, alors célèbre pour son rôle dans Mad Men. À la surprise générale, le long-métrage s’avère être un énorme succès critique et commercial[29]. Le film est tellement rentable au boxe-office que les premières rumeurs concernant une potentielle suite commencent à courir peu de temps après. Elle joue ensuite un petit rôle dans le biopic Les Heures Sombres de Joe Wright centré sur le rôle de l’ancien premier ministre Winston Churchill pendant la seconde guerre mondiale. Beau succès critique et nommé pour plusieurs Oscars [30]: Lily James y partagera quelques scènes en compagnie de l’acteur Gary Oldman qui incarne le célèbre politicien[31].

L’année suivante, Lily James devient une des actrices les plus demandées enchaînant les sorties et les tournages. Elle débute l’année en jouant dans le drame historique Le Cercle Littéraire de Guernesey. Adapté d’un roman à succès en Grande-Bretagne, ce film choral lui permet de retrouver certains membres de l’équipe de Downton Abbey dont Penelope Wilton. Malgré le peu de promotion faite autour du film, ce dernier rencontre un joli succès critique. Puis en juin, elle partage l'affiche du film indépendant américain Little Woods avec une autre valeur montante, Tessa Thompson[32]. Le long-métrage confirme le talent de ces comédiennes[33].

En juillet 2018, elle est à nouveau à l’affiche d’un énorme blockbuster avec la comédie musicale Mamma Mia : Here we Go Again à nouveau adaptée des chansons du groupe Abba. Suite du précédent film, elle y tient le rôle de Donna qu’elle partage avec la star multi-récompensée Meryl Streep. Pour les besoins du film, Lily se met à pratiquer la danse et le chant pendant plus de cinq mois avec des coachs. Le tournage qui se déroule en Grèce lui permet de côtoyer les acteurs Amanda Seyfried, Dominic Cooper, la chanteuse Cher, Pierce Brosnan ou encore Stellan Skargsgard avec qui elle travaillait sur Cendrillon.[34]

Comparé au premier volet, Mamma Mia : Here we Go Again connait un véritable succès commercial et, chose assez risquée et inattendue, les critiques saluent la performance de Lily James dans le rôle de Donna, tout comme bon nombre de fans.[35]

En 2019, elle partage l'affiche de la comédie uchronique Yesterday avec Himesh Patel. Ce long-métrage est écrit par Richard Curtis et mis en scène par Danny Boyle et décrit un monde où les Beatles n'auraient pas existé.

Entre déconvenues et difficile confirmation (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

Bien que sa carrière s’affirme de rôle en rôle, celle-ci se trouve mise à mal en 2020. En effet, alors qu’elle est en plein tournage de la mini-série A la poursuite de l’amour réalisée par Emily Mortimer, des tabloïds révèlent plusieurs photos intimes d’elle avec son partenaire de jeu Dominic West. L’info est rapidement reléguée dans les médias et ne tarde pas à faire grand bruit[36]. Dans le but d’éviter les paparazzis et faire taire les ragots, elle se retire pour un temps de l’espace médiatique[37]. À sa sortie, la fiction passe quasiment inaperçue sauf en Angleterre où elle obtient un petit succès. La série d’Emily Mortimer qui devait alors contenir trois saisons est annulée suite à ce scandale[réf. nécessaire].

Malgré son affaire médiatique qui entache un peu sa réputation, Lily James continue de rester populaire, mais son nom reste tout de même sujet à scandale. Ainsi, elle partage l’affiche de la nouvelle adaptation du classique Rebecca produite par Netflix avec Armie Hammer[38]. Le film est un véritable flop critique et commercial[39]. Le jeu de l’actrice est descendu en flèche par la presse spécialisée qui lui préférera celui plus ‘‘audacieux’’ de sa consœur Kristin Scott-Thomas avec qui elle avait déjà joué dans Les Heures Sombres. Outre cela, la promotion du long-métrage est entachée par les accusations d’agression sexuelle et de cannibalisme dont le comédien Armie Hammer est le centre[réf. nécessaire]. D’ailleurs, afin d’éviter de s’infliger un plus gros échec, le réalisateur du film devra renoncer à sortir le film dans quelques salles comme souvent avec ce genre de production, et il n’aura donc pas d’avant-première[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Lily James est orpheline de père. En effet, son papa est décédé d'un cancer en 2008, c'est par respect pour lui qu'elle a décidé de ne pas utiliser son vrai nom[40]. Elle a par ailleurs eu de nombreuses histoires amoureuses[réf. nécessaire]. De 2014 à 2019, elle a été en couple avec l'acteur Matt Smith[réf. nécessaire]. Au cours de l'année 2020, elle a eu une brève romance avec l'acteur Dominic West[réf. nécessaire].

Selon certaines rumeurs[Lesquelles ?], elle aurait été en couple avec son partenaire de jeu Armie Hammer[réf. nécessaire].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]
Années 2020[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Chloe and Will's Hot Date Night d'Edward Dick : Chloe
  • 2012 : Chemistry de Rémy Bazerque : Ines
  • 2013 : Silent Treatment de Mark Lobatto : Une fille
  • 2016 : The Tale of Thomas Burberry d'Asif Kapadia : Betty
  • 2019 : One Red Nose Day and a Wedding de Richard Curtis : Miranda

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Liste des singles, avec positions sélectives dans les charts
Titre Année Meilleure place Album Certification
When I Kissed the Teacher
(avec Jessica Keenan Wynn, Alexa Davies et Celia Imrie)
2018 40[45] 78[46] Mamma Mia!
Here We Go Again
Disque d'argent Argent[47]
Why Did It Have To Be Me
(avec Josh Dylan et Hugh Skinner)
44[48] non certifié
Andante Andante 61[49] non certifié
Waterloo
(avec Hugh Skinner, single promotionnel[50])
non certifié
Mamma Mia!
(avec Jessica Keenan Wynn et Alexa Davies)
57[51] non certifié

Distinctions[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France, Lily James est régulièrement doublée par Alexia Papineschi depuis Cendrillon en 2015[52]. À titre exceptionnel, elle a également été doublée par Laëtitia Godès dans Downton Abbey[52], Kelly Marot dans Guerre et Paix, par Margaux Châtelier dans Les Heures sombres, et par Zina Khakhoulia dans Pam and Tommy. Au Québec, elle est principalement doublée par Kim Jalabert[53].

Versions françaises
  • Alexia Papineschi dans Cendrillon, Baby Driver, Yesterday, Rebecca, The Dig[52]etc.
Versions québécoises
Note : La liste indique les titres québécois.
  • Kim Jalabert dans Cendrillon, Baby le chauffeur, L'heure la plus sombre, Yesterday[53]etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Mahalia Chang, « Everything You Need To Know About 'Baby Driver' Star Lily James », Elle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Kaleem Aftab, « Lily James: "You're at the Mercy of Circumstance" », The Talks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Lily James: Actress (1989–) » [archive du ], Biography.com (A&E Networks) (consulté le )
  4. Emma Pietras, « Cinderella and Downton Abbey's Lily James amazing rise to Hollywood star », mirror,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en-GB) « Fallen angel: How Lily James is bringing scandal to Downton Abbey this », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « Lily James found comfort in drama », Belfast Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Guildhall School of Music & Drama | Lily James », sur www.gsmd.ac.uk (consulté le )
  8. (en-GB) « Downton Abbey's Lily James: Not just another English rose », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Lily James to Star in Disney's 'Cinderella' »
  10. Naomi McElroy, « 10 things you didn't know about actress Lily James – Buzz.ie »
  11. (en-US) « 'Downton Abbey's' Lily James reveals her real-life Cinderella story », New York Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « What's On – Young Vic » [archive du ], sur youngvic.org (consulté le )
  13. « The Tatler List » [archive du ], sur Tatler
  14. « Ones to Watch in 2011 » [archive du ], Female First
  15. « Lily James to return for final episode of Downton Abbey » [archive du ], Entertainment Weekly (consulté le )
  16. (en) « Fast Girls (2012) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  17. AlloCine, « Les secrets de tournage du film Cendrillon » (consulté le )
  18. (en) « Cinderella », sur Box Office Mojo, IMDbPro (consulté le ).
  19. AlloCine, « Prix et nominations pour Cendrillon » (consulté le )
  20. (en) « Lily James talks karaoke nights, house-hunting with Matt Smith and going on a secret sabbatical »,
  21. (en) Tim Lewis, « Matt Smith on The Crown: ‘I found a lot to celebrate in Philip' », un 26 novembre 2017
  22. (en) Jamie Tabberer, « Lily James and Matt Smith are 'still living together' despite 'split' », Metro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. (en) « Pride and Prejudice and Zombies », sur Box Office Mojo, IMDbPro (consulté le ).
  24. (en) « Pride and Prejudice and Zombies », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le ).
  25. « The Exception (2017) », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le )
  26. (en) « The Exception », sur Box Office Mojo, IMDbPro (consulté le ).
  27. « War & Peace: Season 1 - Rotten Tomatoes », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le )
  28. (en) « Baby Driver », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  29. « BABY DRIVER - Box Office », sur www.cbo-boxoffice.com (consulté le )
  30. (en) « Darkest Hour », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  31. « Après "Downton Abbey", l'actrice s'envole dans le so british "Cercle littéraire de Guernesey", avant de nous faire danser dans "Mamma Mia 2". », sur Grazia, (consulté le )
  32. (en) « Tessa Thompson, Lily James Pair for Modern Western 'Little Woods' », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. (en) « Little Woods (2019) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  34. [1]
  35. (en) « Mamma Mia! Here We Go Again (2018) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  36. « Lily James et Dominic West, la liaison qui affole l'Angleterre », sur Madame Figaro, (consulté le )
  37. « Lily James gênée par son aventure avec Dominic West ? Elle brise le silence pour la première fois », sur melty, (consulté le )
  38. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Une nouvelle version de Rebecca , d'Alfred Hitchcock, sur Netflix », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  39. « Armie Hammer et Lily James dans une nouvelle adaptation de "Rebecca" pour Netflix », sur ladepeche.fr (consulté le )
  40. (en) Naomi McElroy, « 10 things you didn't know about actress Lily James », sur Buzz.ie, (consulté le )
  41. Justin Kroll, « Lily James & Sebastian Stan Tapped To Play Pam Anderson & Tommy Lee In Event Series For Hulu; Seth Rogen On Board To Play Man Who Got His Hands On Infamous Sex Tape » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  42. (en) « Patrick Doyle - Cinderella », sur Discogs (consulté le ).
  43. a et b (en) « Mamma Mia! Here We Go Again (The Movie Soundtrack Featuring The Songs Of ABBA) », sur Discogs (consulté le ).
  44. a et b (en) « Various – Yesterday (Original Motion Picture Soundtrack) », sur Discogs (consulté le ).
  45. (en) « JAMES/KEENAN WYNN/DAVIES/IMRIE - full Official Chart History », sur officialcharts.com (consulté le ).
  46. « LILY JAMES, JESSICA KEENAN WYNN, ALEXA DAVIES & CELIA IMRIE - WHEN I KISSED THE TEACHER (CHANSON) », sur lescharts.com, Hung Medien (consulté le ).
  47. BPI, taper le titre sur l'onglet "Search BPI Awards" (consulté le 2 décembre 2019).
  48. « J DYLAN/L JAMES/H SKINNER - full Official Chart History », sur officialcharts.com (consulté le ).
  49. « LILY JAMES - full Official Chart History », sur officialcharts.com (consulté le ).
  50. (en) « Lily James, Hugh Skinner – Waterloo », sur discogs.com (consulté le ).
  51. (en) « LILY JAMES/KEENAN WYNN/DAVIES - full Official Chart History », sur officialcharts.com (consulté le ).
  52. a b et c « Comédiennes ayant doublées Lily James en France », sur RS Doublage (consulté le ).
  53. a et b « Comédiennes ayant doublées Lily James au Québec », sur Doublage Québec (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :