Nicolas Vaude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaude (homonymie).
Nicolas Vaude
Description de cette image, également commentée ci-après

Nicolas Vaude aux Molières 2006.

Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Comédien
Années d'activité Depuis 1986
Collaborations Jacques Rosny, Michel Fagadau, Nicolas Briançon, Christophe Lidon
Formation École de la rue Blanche
Maîtres Jean Darnel au théâtre de l'Atelier
Famille Jacques Thibaud (arrière-grand-père, violoniste)
Récompenses Molière de la révélation théâtrale (1998)

Nicolas Vaude est un acteur français né le à Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Vaude est l'arrière-petit-fils du violoniste bordelais Jacques Thibaud[2]. Résidant au Chesnay, il commence le théâtre à l'âge de douze ans en participant, avec Denis Podalydès et Muriel Mayette, au Concours Interscolaire de Versailles, dont il affirme qu'il est à l'origine de sa vocation[1],[3],[4]. Après ses études au lycée Marie-Curie, il suit deux ans durant les cours de Jean Darnel au théâtre de l'Atelier, aux côtés de Valeria Bruni-Tedeschi, Annie Grégorio, Elie Semoun et surtout Nicolas Briançon[5], « un ami, un frère » avec qui il n'aura cesse de travailler par la suite[6]. En 1983, il intègre l'école nationale de la rue Blanche pour quatre ans[1]. Il y suit notamment l'enseignement de Brigitte Jaques-Wajeman et Stuart Seide[7].

Son jeu ayant convaincu Jean-Pierre Marielle, c'est à ses côtés qu'il monte pour la première fois sur scène, en 1986, dans la pièce de Marcel Aymé Clérambard, mise en scène par Jacques Rosny à la Comédie des Champs-Élysées[8]. Interprétant le rôle d'Octave, il est nominé au Molière de la révélation théâtrale masculine. L'année suivante, il joue dans son premier film, Travelling avant de Jean-Charles Tacchella[9]. Au cinéma, il travaille avec des réalisateurs tels que Patrice Chéreau, Christophe Gans et Jean-Paul Rappeneau. Il tient également divers rôles à la télévision, notamment dans des séries comme Le juge est une femme, Navarro ou Sœur Thérèse.com[9].

Sur les planches, il interprète nombre de classiques, allant de Racine (Britannicus) à Molière (Le Misanthrope, Dom Juan) en passant par Tchekhov (La Cerisaie). Toutefois, son registre tend aussi vers des pièces plus contemporaines. À partir de 1995, il travaille plusieurs fois avec la metteuse en scène Annick Blancheteau, jouant dans Un inspecteur vous demande aux côtés d'Yves Robert puis dans Château en Suède de Françoise Sagan ; son interprétation de Sébastien lui vaut le Molière de la révélation théâtrale 1998.

En 2001, il incarne le personnage-titre dans l'adaptation par Jean-Pierre Rumeau du Neveu de Rameau de Denis Diderot. La pièce est un triomphe, et reste deux ans à l'affiche du Théâtre du Ranelagh[10]. Considérant qu'il s'agit d'un des plus beaux rôles qui soient au théâtre[11], il le reprend en 2009 et en 2013.

Il est choisi pour interpréter Maximilien de Robespierre dans Les Visiteurs 3 de Jean-Marie Poiré, film dont la sortie est prévue pour 2016. Il déclare s'intéresser au rôle pour son aspect « à la fois sérieux, terrifiant même, mais comique[12] ».

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Nicolas Vaude, Clément Sibony et Chloé Lambert dans L'Autre de Florian Zeller, mise en scène Annick Blancheteau (septembre 2004)

Radio[modifier | modifier le code]

Il rejoint Les Grosses Têtes en , comme sociétaire[13].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [vidéo] « Inconnu à cette adresse - Thierry Frémont & Nicolas Vaude » sur YouTube
  2. Séverine Garnier, « Rameau, Diderot et la musique à Biarritz », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  3. Interview de Nicolas Vaude, président du jury du Festival de Théâtre Universitaire et des Grandes Écoles, site officiel de la ville de Cabourg. Consulté le 19 août 2015.
  4. [PDF] Le Mois Molière, du 1er au 30 juin 2015, dossier de presse. Consulté le 19 août 2015.
  5. Elie Semoun, Je grandirai plus tard, Flammarion, (ISBN 9782081309579)
  6. Olivier Celik, « Nicolas Vaude », L'avant-scène théâtre, no 1178,‎ , p. 10 (ISBN 2900130913, ISSN 0045-1169)
  7. Nicolas Vaude, AARTIS, Agence Artistique et Littéraire. Consulté le 19 août 2015.
  8. Amélie Cordonnier, « Nicolas Vaude, Lui », L'avant-scène théâtre, no 1168,‎ , p. 58-59 (ISBN 2900130808, ISSN 0045-1169)
  9. a et b Nicolas Vaude, commeaucinema.com. Consulté le 19 août 2015.
  10. "Le Neveu de Rameau" avec Nicolas Vaude et Gabriel Le Doze au Théâtre du Ranelagh, culturebox.francetvinfo.fr. Mis en ligne le 24 janvier 2011. Consulté le 24 août 2015.
  11. [vidéo] On n'est pas couché - Alexis Michalik & Nicolas Vaude 02/11/13 #ONPC sur YouTube
  12. Charly Le Gal, « Les Promenades musicales du pays d’Auge de retour », paris-normandie.fr. Mis en ligne le 11 juillet 2015. Consulté le 20 août 2015.
  13. Thomas Martin, « L'acteur Nicolas Vaude rejoint les Grosses Têtes », sur RTL,‎ (consulté le 4 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :