Gabriel Le Bomin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriel Le Bomin
Naissance
Bastia, Corse
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Réalisateur et scénariste

Gabriel Le Bomin, né en à Bastia en Corse[1], est un scénariste et réalisateur de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Gabriel Le Bomin commence sa formation au début des années 1990 dans une école italienne de cinéma Ipotesi Cinema de Bologne[1], fondée et dirigée par Ermanno Olmi. Il y étudie le néoréalisme, la technique du documentaire et l'art de l'observation des êtres et des choses.

Il intègre ensuite le service cinématographique des armées, où il réalise de nombreux documentaires. Durant cette période, il accède à des films d'archives des guerres de 14-18, 39-45, Indochine, Algérie... et complète sa formation de réalisateur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Gabriel Le Bomin écrit et réalise plusieurs courts-métrages dont Le Puits, un court métrage sélectionné dans de nombreux festivals et plusieurs fois primé. Son dernier court-métrage L'Occupant[2], est sélectionné pour le festival de Cannes 2008.

En 2006, son premier long-métrage, Les Fragments d'Antonin , qui traite des blessés psychiques après la Première Guerre mondiale, lui vaut une nomination aux César du meilleur premier film en 2007, ainsi qu'au prix Louis-Delluc. En 2009, il réalise son second long-métrage Insoupçonnable, un thriller psychologique adapté du roman homonyme de Tanguy Viel incarné par Laura Smet, Charles Berling et Marc-André Grondin.

En 2017, pour son troisième film, il adapte le roman de Tierno Monemembo "Le Terroriste Noir". Rebaptisé Nos patriotes, le film raconte l'histoire réelle d'Addi Ba, tirailleur sénégalais engagé dans la résistance, avec dans les rôles principaux Marc Zinga, Alexandra Lamy, Louane Emera et Pierre Deladonchamps.

En 2020, sort De Gaulle, avec Lambert Wilson et Isabelle Carré. Le film évoque les quelques jours qui précèdent l'appel du 18 juin et, en plus des aspects politiques, s'intéresse à l'intimité du couple pris dans la tourmente de la guerre. Malgré la fermeture des salles, le film avoisine les 900 000 spectateurs et obtient 3 nominations aux César, dont celui du meilleur comédien. Parallèlement, Gabriel Le Bomin réalise pour la télévision fictions de documentaires : en 2014, pour Arte une comédie, Mon cher petit village et en 2018, toujours pour Arte, le thriller Tout contre elle, adapté du livre de Tatiana de Rosnay Spirales. Le film est lauréat du Laurier de l'audiovisuel du meilleur unitaire 2019 et réalise l'un des records d'audience de la chaîne.

Plusieurs documentaires également à son actif principalement pour France Télévision : Guerre d'Algérie, la Déchirure, Collaborations, 1919, l'impossible oubli, "la Rafle des notables", d'après le livre d'Anne Sinclair et des documentaires politiques de prime time comme Giscard, de vous à moi, "Veme République, au coeur du pourvoir", ou les 100 Jours diffusé au terme de la campagne présidentielle de 2022 sur France 2.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, Gabriel Le Bomin est le scénariste et le réalisateur des œuvres suivantes :

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]