Pascale Pouzadoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pascale Pouzadoux
Description de cette image, également commentée ci-après
Pascale Pouzadoux en compagnie d'Antoine Duléry au festival de Cannes 2016.
Naissance (51 ans)
Saint-Mandé, Val-de-Marne, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Réalisatrice

Pascale Pouzadoux est une actrice et réalisatrice française, née à Saint-Mandé le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un photographe et d'une professeure de français, elle fait une prépa littéraire avant d'obtenir une licence en géographie à la Sorbonne[1]. Après ses études, elle monte pour la première fois sur les planches du Théâtre national de Chaillot dans L'Intervention de François Caron puis dans L'Aide-Mémoire de Pierre Val[2].

Pascale Pouzadoux fait ses débuts au cinéma en 1993 dans Les Yeux au plafond de Mathieu Amalric puis apparaît en tant que figurante dans Tango de Patrice Leconte[3].

Son court-métrage Il faut que ça brille !, sorti en 1996, reçoit le Grand Prix du Public du Festival de Sarlat[2].

En 2015, elle adapte le roman de Noëlle Châtelet, La Dernière Leçon, en un film homonyme, qui raconte les derniers jours de Madeleine (jouée par Marthe Villalonga) qui a décidé de mourir[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est l'épouse d'Antoine Duléry avec qui elle a deux enfants[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Grand brun aux yeux doux
  • 1996 : Il faut que ça brille!
  • 1997 : Mon jour de chance

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Pascale Pouzadoux », sur Voici (consulté le )
  2. a b c et d « Pascale Pouzadoux - Sa bio et toute son actualité - Elle », sur elle.fr (consulté le )
  3. a b et c « Antoine Duléry : qui est sa femme Pascale Pouzadoux ? - Télé Star », sur Téléstar, (consulté le )
  4. Bénédicte de Loriol, « La dernière leçon, un film de Pascale Pouzadoux », sur PublikArt - Webzine Culturel, (consulté le )
  5. a b c et d « Pascale Pouzadoux », sur IMDb (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :