Jess Hahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Jesse Hahn.

Jesse Beryle Hahn, dit Jess Hahn, né le à Terre Haute (Indiana), et mort le à Saint-Malo, est un acteur américain naturalisé français. Il a effectué l'essentiel de sa carrière en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père travaille dans une fonderie. Inscrit dans une école luthérienne, il achève ses études au Murray State College dans le Kentucky où il obtient un diplôme d'anglais et d'éducation physique. Il s'illustre au cours de la Seconde Guerre mondiale en combattant dans l'armée américaine. Il participe au débarquement de Normandie. En 1949, il revient s'installer définitivement en France à Pleurtuit, où il se lie d'amitié avec le peintre Geoffroy Dauvergne dans les années 1970. Il épouse Marcelline, d'origine mi-flamande, mi-auvergnate, médecin-radiologue à Paris.

Au début des années 1950, il se produit dans différents cabarets parisiens, notamment à Saint-Germain-des-Prés en tant que musicien de jazz. Ne remportant pas beaucoup de succès, il décide de tenter sa chance comme comédien. Grand et robuste, il se spécialise dans les seconds rôles, en général de personnages américains, souvent comme homme de main, gangster, militaire… On le voit ainsi aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche, ou dans Les Barbouzes de Georges Lautner. Dans un registre différent, il joue le rôle principal du film d'Éric Rohmer Le Signe du lion, celui d'un musicien perdu dans un Paris estival de déshérence et qui tombe dans la misère pour s'être cru trop tôt l'héritier d'une riche défunte. Il s'agit de son seul rôle principal chez un cinéaste majeur, il revient ensuite à des rôles secondaires qui jouent surtout de sa carrure.

Sa carrière s'essouffle peu à peu dans les années 1970. Il tourne dans plusieurs séries B sous la direction de Jean-Marie Pallardy. Dans les années 1980, il tourne peu, se retirant en Bretagne où il possède une exploitation agricole. Il meurt à Saint-Malo en 1998 après avoir longtemps fréquenté le Dinard Golf, à Saint-Briac-sur-Mer.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]