Le Vélo devant la porte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Vélo devant la porte
Auteur Joseph Hayes, Marc-Gilbert Sauvajon
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau de la France France
Genre Drame
Titre Desperate Hours
Éditeur L'Avant-scène n° 211
Collection L'Avant-scène
Lieu de parution Paris
Date de parution 1959
Nombre de pages 52 pp.
ASIN B0014VKEGE
Date de création
Metteur en scène Jean-Pierre Grenier
Lieu de création Théâtre Marigny (Paris)

Le Vélo devant la porte est une pièce de théâtre française de Marc-Gilbert Sauvajon parue en 1959, adaptée de la pièce américaine de 1955 Desperate Hours de Joseph Hayes, elle-même tirée du roman éponyme du même auteur, paru en 1954. Deux films sont également adaptés à partir de la même histoire : La Maison des otages, film de 1955 réalisé par William Wyler, et son remake de 1990, La Maison des otages réalisé par Michael Cimino.

La pièce française est représentée en France au Théâtre Marigny de Paris, le . Drame en 2 actes, dix-huit tableaux et en prose, cette pièce est l'une des œuvres emblématiques de Joseph Hayes.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Glenn Griffin, chef d'un trio de forçats évadés, s'introduit dans le pavillon de banlieue bourgeois de monsieur Daniel Hilliard. Les quatre membres de cette famille sont pris en otage. Prisonniers, ils attendent l'arrivée de la petite amie du bandit Griffin, laquelle est censée apporter de l'argent aux malfaiteurs, pour faciliter leur cavale. Mais la police met en place un dispositif pour opérer une chasse à l'homme pour retrouver les évadés. Griffin menace de mort et terrorise la famille. Un malheureux éboueur venu sur place est assassiné. La tension monte de plus en plus jusqu'à son fatal dénouement. Élément supposé accessoire, le vélo devant la porte joue à la fois le rôle déclencher pour attirer les trois gangsters puis le rôle d'indice aux yeux des policiers.

Distribution[modifier | modifier le code]

En 1959, au Théâtre Marigny

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [1], distribution sur le site des Archives du spectacle.
  • [2], source complémentaire, Régie Théâtrale.