La Fantastique Histoire vraie d'Eddie Chapman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Triple Cross
Réalisation Terence Young
Scénario René Hardy, William Marchant
Acteurs principaux

Christopher Plummer, Romy Schneider, Yul Brynner, Trevor Howard, Gert Fröbe

Sociétés de production CINEUROP
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Genre Aventure, Guerre
Durée 2h10
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

image illustrant un film <adj> image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un film britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Triple Cross (La Fantastique Histoire Vraie d'Eddie Chapman) est un film britannico-français réalisé par Terence Young, sorti en 1966. Il est inspiré du livre The Eddie Chapman Story, écrit avec Frank Owen et publié en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eddie Chapman, perceur de coffre-forts britannique est arrêté en 1939 par Scotland Yard alors qu'il se trouvait à Jersey et interné dans l'île. En 1940 les Allemands envahissent les îles anglo-normandes, faisant preuve d'un culot monstre Chapman demande à être entendu par le nouveau directeur de la prison. Après un simulacre d'exécution (pour le punir d'une prétendue tentative d'évasion) il est intégré dans une unité de renseignement, formé au métier d'espion et envoyé en Angleterre avec pour mission de saboter une usine d'armement. Arrivé en Angleterre, Chapman prend contact avec les services de renseignements britanniques et leur raconte son histoire. L'Intelligence Service décide de le renvoyer en France pour qu'il intoxique les services de renseignement allemands.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film a été réalisé en partie au domaine de Villarceaux à Chaussy et à è Magny en Vexin.Turnè aussi aux fort de Cormeilles dans le meme cotè de scene du film La Nuit des généraux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]