1935 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 31 janvier : premier vol postal « régulier » avec publication d'un horaire entre Berre et Natal via Dakar. Le cadreur Forrestier effectue le voyage en tant que passager et immortalise cette expérience sur pellicule.

Février[modifier | modifier le code]

  • 12 février : destruction du dirigeable américain USS Macon ; deux victimes sur les 60 personnes embarqués.
  • 26 février : Robert Watson-Watt et son assistant Arnold Wilkins ont démontré l'efficacité de leur prototype de radar à un membre du comité sur la défense du Royaume-Uni. Ceci amena la construction de la Chain Home, le premier réseau opérationnel de radars au monde.

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

  • 6 avril : les dirigeables allemands effectuent désormais des traversées de l'Atlantique Sud. Le trajet entre l'Allemagne et le Brésil prend 71 heures. Les concurrents français restent sereins avec un trajet Toulouse-Brésil de seulement 42 heures et 30 minutes.

Mai[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 23 juillet : le premier système de radar est présenté par les Britanniques.
  • 30 juillet : appontage sans visibilité entièrement automatisé sur un porte-avions américain. L'avion était équipé d'un cockpit complètement occulté.

Août[modifier | modifier le code]

  • 21 août : le pilote français André Japy effectue dans la journée le trajet Paris - Oslo et retour (14 heures et 45 minutes de vol pour 2 880 km).

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 2 octobre : invasion de l'Éthiopie par l'Italie. Premier bombardement aérien de l'escadrille « La Desperata ». Reconnaissances aériennes et bombardements seront désormais quotidien sur tous les fronts de l'Éthiopie.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 30 décembre : Antoine de Saint-Exupéry et son mécanicien André Prévot s'écrasent avec le Caudron Simoun F-ANRY dans le désert égyptien, alors qu'ils sont en route pour tenter de battre le record de Paris-Saïgon. Miraculeusement indemnes, ils manquent de peu périr de soif avant d'être recueillis au bout de trois jours d'errance[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Après trois jours de marche harassante dans les sables du désert : Saint-Exupéry raconte sa dramatique aventure », L'Intransigeant, no 20516,‎ , p. 1 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]