Julien Fraipont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julien Fraipont
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
A travaillé pour

Julien Fraipont est un zoologue, paléontologue et anthropologue belge, né à Liège le et mort dans la même ville le .

Il a fouillé de nombreuses grottes, dont la grotte Lyell à Engihoul, dont il extrait des ossements d’animaux et des haches en silex, et celle de Spy où il découvre, avec l’archéologue Marcel De Puydt et le géologue Max Lohest trois squelettes néandertaliens.

Il a été recteur de l'université de Liège. Il est le père de Charles Fraipont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires, tout en travaillant dans la banque de son père, il suit les cours de zoologie dispensés à l’université de Liège par Édouard Van Beneden dont il va devenir l’un des disciples, puis passe le doctorat en sciences naturelles.

Il est chargé du cours de paléontologie en 1884, de géographie animale et de zoologie systématique en 1885. L’année suivante, il est nommé professeur extraordinaire ; il est promu à l’ordinariat en 1889 et devient recteur de l’université de Liège en 1909.

Travaux[modifier | modifier le code]

En zoologie, Fraipont s’est particulièrement attaché à la systématique et à la morphologie de divers groupes animaux dont particulièrement les Archiannélides.

En paléontologie, Fraipont s’est intéressé à partir de 1883-1884 aux invertébrés et aux poissons fossiles de Wallonie. Intéressé aussi par l’archéologie préhistorique, il fouille de nombreuses grottes, y découvrant de nombreux niveaux archéologiques. Son étude des squelettes trouvés à Spy obtient un fort retentissement à l’étranger.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « Nouvelle exploration des cavernes d’Engis » dans Annales de la Société géologique de Belgique, 1885 ;
  • Julien Fraipont et Max Lohest, « La Race humaine de Neanderthal ou de Canstadt en Belgique » dans Archives de biologie, Ghent, 1887 ;
  • « La race humaine de Néanderthal ou de Canstadt en Belgique. Recherches ethnographiques sur des ossements humains découverts dans des dépôts quaternaires d'une grotte à Spy et détermination de leur âge géologique » dans Archives de Biologie, t. VII, p. 587-757.
  • « Les Origines des Wallons et des Flamands », L’Annuaire de la Société Liégeoise de Littérature wallone, Liège, Charles Desoer,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Founnarier, « Notice biographique sur Julien Fraipont » dans Annales de la Société géologique de Belgique, vol. XLI, 1919, p. B337-350 ;
  • M. Lohest, Ch. Julin et A. Butot, « Notice sur Julien Fraipont, membre de l'Académie » dans Annuaire de l'Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 1925, vol. XCI, p. 131-197 ;
  • Georges Ubaghs, entrée Julien Fraipont, Bibliographie nationale publiée par l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de belgique, t. XXXVIII, suppl. t. X (fascicule Ier), Émile Bruylant, Bruxelles, 1973.
  • "Julien Fraipont." In Biographical Dictionary of the History of Paleoanthropology. Edited by Matthew R. Goodrum. (2016) available at https://drive.google.com/file/d/1339Cy6ecY1DaykPYWqsnf11AqqpTvJlC/view