Divock Origi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Divock Origi
Image illustrative de l’article Divock Origi
Divock Origi lors d'un échauffement d'avant-match avec Liverpool en Ligue Europa.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Liverpool FC
Numéro 27
Biographie
Nom Divock Okoth Origi
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (24 ans)
Lieu Ostende (Belgique)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2013
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1998-1999Drapeau : Belgique KFC De Zwaluw Wiemismeer
1999-2001Drapeau : Belgique KRC Harelbeke
2001-2010Drapeau : Belgique Racing Genk
2010-2013Drapeau : France LOSC Lille
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2013-2014Drapeau : France LOSC Lille045 0(7)
2014-Drapeau : Angleterre Liverpool FC096 (27)
2014-2015 Drapeau : France LOSC Lille044 0(9)
2017-2018 Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg036 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010Drapeau : Belgique Belgique -15 ans002 0(0)
2010-2011Drapeau : Belgique Belgique -16 ans009 0(1)
2011Drapeau : Belgique Belgique -17 ans001 0(0)
2012-2013Drapeau : Belgique Belgique -19 ans019 (10)
2014-2015Drapeau : Belgique Belgique espoirs002 0(0)
2014-Drapeau : Belgique Belgique025 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 mai 2019

Divock Okoth Origi est un footballeur international belge, né le à Ostende en Belgique. Il évolue au poste d'attaquant au Liverpool FC.

Ses qualités principales sont la vitesse, la capacité d'élimination et les frappes lointaines[1]. Issu d'une famille de footballeurs, il est le fils de Mike Okoth Origi, ancien international kényan et ex-joueur du KRC Genk notamment.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Après avoir été formé au sein du Racing Genk, il démissionne du club en 2010 puis rejoint le LOSC Lille dans la foulée. Ce « transfert » donne lieu à une procédure devant la chambre de résolution des litiges de la FIFA puis le Tribunal arbitral du sport (TAS) quant au versement d'une indemnité de formation. Le 5 juin 2015, le TAS décide que l'indemnité à verser est d'un montant de 300 000  augmenté d'intérêts[2].

Lille OSC[modifier | modifier le code]

Le 2 février 2013, il fait ses débuts professionnels contre Troyes en remplacement de Ronny Rodelin à la 69e minute et marque son premier but seulement six minutes plus tard. Rudi Garcia en fait ensuite un remplaçant participant à quasiment tous les matchs de la fin de saison. Il est le remplaçant qui est rentré le plus de fois en jeu en 2013 en Ligue 1.

Lors de la saison 2013-2014, il est de plus en plus utilisé dans l'équipe type de René Girard.

À la suite d'une blessure de Marvin Martin, l'entraîneur René Girard lui donne plus de temps de jeu et en fait un titulaire régulier, ce qui permet à Origi d'enchainer les bonnes performance : le 8 février 2014 il marque sur corner contre Sochaux et le match suivant il marque d'une belle frappe enroulée (sa spécialité) contre Evian. La semaine suivante, Origi est de nouveau titulaire contre Lyon, il ne marque pas mais se procure de belles occasions, notamment un tir de 35 mètres sur la barre d'Anthony Lopes.

Le 23 mars 2014, lors de Monaco-Lille, il est titularisé à la place de Nolan Roux en manque de réussite, dans un 4-3-3 avec Salomon Kalou en pointe et Ryan Mendes et lui-même sur les côtés. Rapidement mené 1-0, il marque le but égalisateur du Lille OSC d'un superbe plat du pied entre le gardien et le poteau. Ce but, inscrit en direct devant les caméras de Canal+, lui vaut d'être mis en lumière à la fin du match par Hervé Mathoux et toute son équipe.

Liverpool FC[modifier | modifier le code]

Le 29 juillet 2014, il signe un contrat de 5 ans avec Liverpool FC mais est directement prêté une saison au LOSC pour parfaire son apprentissage[3].

Prêt au LOSC Lille (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Divock Origi avec le LOSC, lors d'un match de Ligue Europa.

Le 15 mars 2015, il inscrit le premier triplé de sa carrière lors du match face au Stade rennais lors de 29e journée de championnat. Il n'avait d'ailleurs plus marqué en championnat depuis le 27 septembre.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

A l'été 2015, le jeune attaquant revient de son prêt à Lille et intègre Liverpool. Sous Brendan Rodgers, le jeune attaquant ne joue pas une minute de jeu. Lors de l'arrivée de Jürgen Klopp, Origi commence à jouer, inscrit un triplé contre Southampton et récidive en égalisant à la dernière minute contre West Bromwich Albion. Le match suivant, Liverpool FC prend une claque à domicile contre Watford (0-3). Le jeune belge rentre à la 70e minute, ne marque pas mais pèse énormément sur la défense adverse. Les supporteurs commencent alors à de plus en plus le solliciter. Mais à partir de janvier 2016, à la suite de nombreuses petites blessures, il est relégué sur le banc au profit de Philippe Coutinho et de Daniel Sturridge. Malgré cela, il marque son premier but en Europa League sous les couleurs des Reds le 7 avril 2016 en quart de finale de la compétition face au Borussia Dortmund (résultat final 1-1). Il réduit également l'écart pour les siens lors du match retour et participe à la remontée au score historique de Liverpool (4-3 à la 91e minute) et donc la qualification pour les demi-finales de la compétition. Peu de temps avant ce match, en championnat, face à Stoke City, il inscrit un doublé, en étant rentré au jeu à la mi-temps. Une blessure le coupe dans sa bonne phase : lors du derby contre Everton (victoire 4-0), après avoir ouvert le score, le défenseur argentin Ramiro Funes Mori le tacle violemment par derrière. Celui-ci est exclu. Entre-temps il rate les demi-finales contre Villarreal que Liverpool remporte (3-1) sur les deux confrontations. Le 18 mai 2016, il effectue son retour lors de la finale de la Ligue Europa contre le double tenant du titre du FC Séville en montant au jeu à la 69e minute. Pourtant, Origi assiste impuissant à une défaite 3-1 bien que les Anglais aient ouvert le score. Il finit sa saison avec 10 buts et 3 passes décisives au compteur mais un bilan moins flatteur au niveau collectif puisque le club anglais a perdu deux finales.

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

La saison suivante est bien plus compliquée pour lui. Il perd sa place de titulaire suite aux très bonnes prestations de Daniel Sturridge, Philippe Coutinho et Roberto Firmino. Mais le 26 novembre, lors du match contre Sunderland, Philippe Coutinho se blesse et le jeune belge rentre à la 34e minute. Il inscrit à cette occasion son premier but de la saison d'une superbe frappe (victoire 2-0). Il récidive le match suivant en EFL Cup : il marque le premier but des Reds contre Leeds United. Il continue les matchs suivants en marquant encore quelques buts en championnat, affichant une grande forme, avant de réaliser de moins bonnes performances qui le renvoient sur le banc à la toute fin de la saison. Il finit cette saison avec sept buts en championnat.

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

Lors des premiers matchs de la saison 2017-2018, Origi ne joue pas, et fait figure de remplaçant à Liverpool. En quête de temps de jeu et avec la Coupe du monde 2018 se profilant en fin de saison, l'attaquant demande à être prêté. Dans les dernières heures du mercato, Origi est prêté à Wolfsburg[4]. En Bundesliga, il s'impose petit à petit comme attaquant titulaire du club allemand et marque plutôt régulièrement dès ses premiers mois[5].

Saison 2018-2019[modifier | modifier le code]

En décembre 2018, Origi, entré en jeu en fin de seconde période, marque le but de la victoire lors du derby contre Everton dans les tout derniers instants du match. Le Belge profite d'une erreur du gardien Jordan Pickford pour envoyer le ballon de la tête au fond des filets, donnant un but qualifié d'« improbable » par la presse, tant pour son contexte que pour son auteur qui n'avait plus joué en Premier League depuis août 2017[5],[6],[7]. En mai 2019, Origi se montre une nouvelle fois précieux après une entrée en jeu face à Newcastle United où il inscrit le but victorieux du 2-3 permettant de maintenir Liverpool dans la course au titre[8]. Le 7 mai, Origi inscrit un doublé permettant aux Reds de remporter le match retour de la demi-finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone sur le score de 4-0 à Anfield. Liverpool s'était incliné 0-3 au Camp Nou à l'aller et réussit un exploit inattendu l'envoyant en finale[9].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Le 13 mai 2014, Divock Origi fait partie, contre toute attente, des 23 Belges sélectionnés par Marc Wilmots pour la Coupe du monde au Brésil. En effet selon le sélectionneur belge, Divock Origi serait le joueur ayant le profil le plus proche de Christian Benteke (blessé et forfait pour la Coupe du monde).

Le 26 mai 2014, il vit sa première apparition sous le maillot des diables rouges lors de la rencontre contre le Luxembourg (victoire 5-1 des Belges) mais le match est invalidé par la FIFA à la suite des sept changements de l'équipe belge. Le il joue une partie du match Suède - Belgique gagné par la Belgique (0-2). Il est officiellement titularisé d'entrée de match pour la rencontre entre la Belgique et la Tunisie, le 7 juin 2014 (victoire 1-0). Il marque son premier but international le , contre la Russie en Coupe du monde au stade Maracanã de Rio de Janeiro (victoire 1-0) et qualifie la Belgique pour les huitièmes de finale.

Divock Origi fait partie des 23 joueurs sélectionnés pour l'Euro 2016 en France. Cependant, il ne joue que deux matches, contre l'Italie et la Suède (en tant que remplaçant).

Divock Origi ne fait pas partie des 28 joueurs pré sélectionnés par Roberto Martinez pour le Mondial 2018.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le 23 juin 2014 le Boudewijn Seapark de Bruges baptise un bébé dauphin du nom d'Origi en reconnaissance du but décisif que le joueur a marqué lors de la rencontre Belgique-Russie à la Coupe du monde 2014 au Brésil le dimanche 22 juin 2014[10].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Divock Origi au 7 mai 2019[11]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Barrages Bundesliga Drapeau : Belgique Belgique Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 10 1 0 - - - - - - C1 - - - - - - - - - 10 1 0
2013-2014 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 30 5 1 4 1 1 1 0 0 - - - - - - - 7 1 0 42 7 2
2014-2015 Drapeau de la France LOSC Lille (prêt) Ligue 1 33 8 4 1 0 0 2 0 0 C1+C3 3+5 0+1 0+0 - - - 6 2 1 50 11 5
Sous-total 73 14 5 5 1 1 3 0 0 - 8 1 0 - - - 13 3 1 102 19 7
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 16 5 1 1 0 0 4 3 0 C3 12 2 2 - - - 8 0 0 41 10 3
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 34 7 4 3 1 0 6 3 0 - - - - - - - 1 0 0 44 11 4
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 1 0 0 - - - - - - C1 - - - - - - - - - 1 0 0
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 11 3 1 1 1 0 - - - C1 7 2 0 - - - 1 0 0 20 6 1
Sous-total 62 15 6 5 2 0 10 6 0 - 19 4 2 - - - 10 0 0 106 27 8
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg (prêt) Bundesliga 31 6 2 3 0 0 - - - - - - - 2 1 1 2 0 0 38 7 3
Sous-total 31 6 2 3 0 0 - - - - - - - 2 1 1 2 0 0 38 7 3
Total sur la carrière 166 35 13 13 3 1 13 6 0 - 27 5 2 2 1 1 25 3 1 246 53 18

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Divock Origi
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade Maracanã, Rio de Janeiro, Brésil Drapeau : Russie Russie 1-0 1-0 Coupe du monde 2014
2. Stade Roi-Baudouin, Bruxelles, Belgique Drapeau : Andorre Andorre 4-0 6-0 Éliminatoires Euro 2016
3. Stade Roi-Baudouin, Bruxelles, Belgique Drapeau : Islande Islande 2-1 3-1 Match amical


Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Angleterre Liverpool

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Il est élu espoir belge de l'année en 2014.

Il est 2e pour le Golden Boy en 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Divock Origi : «Au Kenya, on mettait des cailloux à la place des buts», article sur lavoixdunord.fr, 24 juillet 2013
  2. « TAS 2014/A/3652 KRC Genk c. LOSC Lille Métropole » [PDF], sur www.tas-cas.org
  3. « Divock Origi signe à Liverpool mais reste en prêt à Lille » Consulté le 29 juillet sur www.lesoir.be.
  4. « Divock Origi signe à Wolfsburg », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. a et b Théo Denmat, « Origi, de l'or en barre », sur sofoot.com, So Foot,
  6. Louis Pillot, « Origi offre le derby de la Mersey aux Reds au bout du temps additionnel », sur eurosport.fr, Eurosport,
  7. « Le but improbable de Origi qui fait exploser Liverpool », sur 7sur7.be, 7sur7,
  8. « Newcastle-Liverpool 2-3, Origi maintient Liverpool en vie », sur goal.com,
  9. « Ligue des champions : Liverpool renverse Barcelone et se qualifie pour la finale », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  10. « Origi débarque à Bruges! »
  11. « Fiche de Divock Origi », sur footballdatabase.eu
  12. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de Belgique a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externes[modifier | modifier le code]