Estadio Metropolitano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stadium Metropolitano de Madrid.
Wanda Metropolitano
Wanda-Metropolitano.jpg
Généralités
Surnom(s)
Estadio de la Comunidad
La Peineta (nom du projet)
Adresse
Avenida Luis Aragonés, 4
28022 Madrid
Construction et ouverture
Ouverture
(24 ans)
Architecte
Cruz y Ortiz
Rénovation
2011-2017
Extension
2017
Coût de construction
290 millions
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Administration
Équipement
Capacité
67 829 places
Affluence record
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Madrid
voir sur la carte de Madrid
Red pog.svg

Le Wanda Metropolitano, anciennement stade olympique de Madrid et anciennement surnommé la Peineta, est un stade situé à Madrid.

Cet ancien stade d'athlétisme d'une capacité de 20 000 places atteint 68 000 places en 2017 après d'importants travaux et devient le stade de l'Atlético Madrid à partir de la saison 2017-2018, à la place du stade Vicente-Calderón, construit au début des années 1960 dans le centre de la capitale espagnole. Il constitue après le stade Santiago-Bernabéu, propriété du Real Madrid et d'une capacité un peu plus élevée, le second équipement sportif de la cité madrilène. Le stade accueillera la finale de la Ligue des champions en juin 2019.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un ancien stade d'athlétisme.

Le 16 septembre 2017 marque la date du premier match officiel de l'Atlético Madrid dans sa nouvelle enceinte. Et pour l'occasion c'est le Málaga CF qui est la première équipe à affronter les madrilènes dans une partie remportée 1-0 par les Colchoneros. L'unique buteur de la rencontre est le Français Antoine Griezmann, qui devient alors le premier buteur de l'histoire[1] du Wanda Metropolitano.

Évènements[modifier | modifier le code]

Nouveau Projet[modifier | modifier le code]

Le 12 décembre 2008, Alberto Ruiz-Gallardón, maire de Madrid et Enrique Cerezo, président de l'Atlético Madrid signent une convention pour un transfert de propriété au profit du club, à partir de 2015.

Ce stade devait devenir le stade olympique de Madrid dans le cas où la ville aurait obtenu les Jeux olympiques d'été de 2020.

Financement[modifier | modifier le code]

Le coût de la construction est estimé à 290 millions d'euros qui correspondent à la somme perçue par le club pour la vente des terrains du Vicente-Calderón.

Utilisation[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2014, stade d'athlétisme de 20 000 places.

Alors qu'il aurait dû servir de stade olympique en 2020, cela ne se fera pas à la suite de l'obtention de ces jeux par Tokyo.

De 2014 à 2016, des travaux sont engagés afin de transformer le site en stade de football de grande capacité (catégorie 4 de l'UEFA).

Le stade accueille l'Atlético Madrid à partir du début de la saison 2017-2018.

Environnement et accès[modifier | modifier le code]

Le stade est relié à la ligne 7 du métro de Madrid. Ainsi qu'aux lignes 2 et 5.

En outre, il est desservi par 16 lignes de bus urbain: 28,38, 48, 77, 101, 105, 114, 115, 140, 140, 151, 153, 200, E2, N6, N5, N4 et SE.

Liaisons interurbaines par bus: 211, 212, 222, 223, 224, 224A, 226, 227, 229, 261, 281, 282, 283,284, 286, 288, 289, 827, 828, N202 et SE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Atlético de Madrid: Griezmann: "Es el mejor estadio donde he jugado" - Marca.com », Marca.com,‎ (lire en ligne).

2. (es) "Como llegar en metro o autobus al Wanda Metropolitano" - as.com