Luminus Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luminus Arena
Généralités
Noms précédents

Andre Dumontstadion (jusqu'en 1990)

Thyl Gheyselinckstadion (1990) Fenixstadion

Cristal Arena (2007-2016)
Adresse
Stadionplein 4
3600 Waterschei (Genk)
Construction et ouverture
Rénovation
Extension
Utilisation
Clubs résidents
K. RC Genk (depuis 1990)
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
23 718
Dimensions
105 m × 68 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

La Luminus Arena, anciennement Fenixstadion (littéralement Stade du Phénix) puis Cristal Arena, est le stade du K. RC Genk. Sa capacité actuelle est de 25 956 places.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade est celui qui hébergea pendant de longues saisons l'équipe de Waterschei SV Thor. Il porta le nom de stade André Dumont[1] (en néerlandais André Dumontstadion) jusqu'en 1990.

En 1988 eut lieu la fusion de ce club avec le FC Winterslag pour former le K. RC Genk. La nouvelle équipe évolua pendant deux ans dans le stade du FC Winterslag, le Nordlaanstadion, pendant la rénovation du stade André Dumont, essentiellement pour y ériger une nouvelle tribune.

Changements de nom[modifier | modifier le code]

Depuis 1990, l’équipe du K. RC Genk évolue dans le stade, rebaptisé alors Thyl Gheyselinckstadion, du nom du manager de Waterschei SV Thor, principal artisan de la fusion des deux clubs. Cependant, il fut également l’un des instigateurs du démantèlement et de la fermeture des mines du Limbourg. Devant les protestations de nombreux supporters, assorties de pétitions, gestes symboliques de boycott du stade, le stade fut rapidement renommé Fenixstadion.

Le , la société Cristal Alken a acheté le nom pour une durée de cinq ans. L’enceinte porte donc le nom de Cristal Arena pendant la durée du contrat.

En juin 2016, le stade change à nouveau de nom pour devenir la Luminus Arena[2].

Modernisation du stade[modifier | modifier le code]

La conquête du titre national en 1999 incita les dirigeants du K. RC Genk à poursuivre l'amélioration de leur stade. Les tribunes debout au nord derrière un des buts et la grande tribune latérale furent démolies et remplacées par de nouvelles, ne comprenant que des places assises.

En 2002, la dernière partie, la tribune au sud, derrière l'autre but de l'enceinte, a été à son tour rénovée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Dumont fut un scientifique et industriel liégeois. Titulaire de la chaire de Géologie et de Minage à l'UCL de Louvain, il poursuivit les travaux de son père et confirma en 1901 l'existence et l'importance du bassin houiller de Campine. Par après, André Dumont, qui se vit accorder neuf concessions d'exploitation du charbon fut, à la base de l'industrie minère dans cette région de Belgique.
  2. Le stade de Genk change de nom, sport.be

Sources[modifier | modifier le code]