Crouzet-Migette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crouzet-Migette
Image illustrative de l'article Crouzet-Migette
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Ornans
Intercommunalité Communauté de communes Loue-Lison
Maire
Mandat
Michel Debray
2014-2020
Code postal 25270
Code commune 25180
Démographie
Gentilé niauds,niaudes
Population
municipale
123 hab. (2014 en diminution de 11,51 % par rapport à 2009)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ 28″ nord, 6° 00′ 45″ est
Altitude Min. 490 m
Max. 742 m
Superficie 5,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte administrative du Doubs
City locator 14.svg
Crouzet-Migette

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Crouzet-Migette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Crouzet-Migette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Crouzet-Migette

Crouzet-Migette est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté. Les habitants de la commune sont les Niauds et les Niaudes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Crouzet est devenu Crouzet-Migette par décret du 22 février 1923[2].

Logo de la commune depuis 2009.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Nans-sous-Sainte-Anne Montmahoux Rose des vents
Sainte-Anne N Gevresin
O    Crouzet-Migette    E
S
Villeneuve-d'Amont

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Abbaye Notre-Dame de Migette.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2011 2014 Annie Debray[3]    
mars 2014 en cours Michel Debray SE Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2014, la commune comptait 123 habitants[Note 1], en diminution de 11,51 % par rapport à 2009 (Doubs : +1,8 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
175 198 242 251 294 274 221 217 196
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
208 224 229 191 172 170 163 171 156
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
128 133 110 116 159 123 106 95 97
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
93 77 52 54 74 93 128 122 123
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Une église sous le vocable de saint Thiébaud[8] construite en 1740, à la suite de démêlés avec la paroisse de Sainte-Anne dont le village dépendait jusqu'au XVIIIe siècle et avec l'abbaye Notre-Dame de Migette où l'on pratiquait mariages et sépultures.
Une cloche de 164 livres fut installée et bénie le 4 mai 1741, à laquelle on donna le nom de "Pierrette". Ce n'est que le 30 septembre 1807 que Crouzet devint paroisse.
  • Pont du Diable construit au XIXe siècle, au-dessus du ruisseau de Château-Renaud, au-dessus de la cascade du Diable, pour la route reliant Sainte-Anne et Crouzet-Migette. L'ingénieur a fait sculpter une tête de Diable à la clef amont du pont.
  • Cascade du Diable, au-dessous du pont. La gorge correspond à une reculée de la Lison. Elle sert de trop-plein à la Lison qui suit d'ordinaire un parcours souterrain à l'amont de sa source qui est une résurgence. Cette partie de la rivière ne contient de l'eau qu'en cas de précipitations importantes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le nom des habitants du 25 - Doubs - Habitants », sur www.habitants.fr (consulté le 16 novembre 2017)
  2. Jean COURTIEU, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 2, BESANÇON, CÊTRE,
  3. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  8. Notice no PA25000054, base Mérimée, ministère français de la Culture : Église Saint-Thiébaud

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :