Saules (Doubs)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saule (homonymie).

Saules
Saules (Doubs)
Les fontaines, source du Défois
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Ornans
Intercommunalité Communauté de communes Loue-Lison
Maire
Mandat
Louis Daudey
2014-2020
Code postal 25580
Code commune 25535
Démographie
Population
municipale
225 hab. (2015 en diminution de 1,32 % par rapport à 2010)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 27″ nord, 6° 11′ 59″ est
Altitude Min. 369 m
Max. 607 m
Superficie 7,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saules

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saules

Saules est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Saules est située sur un plateau calcaire qui domine la vallée de la Loue. Elle est bordée par des vallées profondes : au nord, la vallée de la Brème et, au sud, la vallée de Cornebouche. Son altitude moyenne est de 570 mètres.

Vue générale du village

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ornans (Bonnevaux-le-Prieuré) Étalans (Charbonnières-les-Sapins) Rose des vents
Ornans N Guyans-Durnes
O    Saules    E
S
Montgesoye Durnes

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saules Blason Taillé: au 1er d'azur à la crosse d'or contournée et posée en barre et à la mitre du même brochante, au 2e de sinople à la grappe de raisin d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Louis Daudey[1] DVD Retraité Fonction publique
mars 2001 mars 2008 Gérard Vermot    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 225 habitants[Note 1], en diminution de 1,32 % par rapport à 2010 (Doubs : +1,74 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
303292328290314324319300300
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
289310320283286300312275254
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
237209195161156157157154181
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
170155142159177189191225226
2015 - - - - - - - -
225--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église[6] reconstruite en 1773 conserve le soubassement du clocher du XIIIe siècle. Au XIXe siècle, des habitants de Saules se sont groupés pour commander un tableau à Gustave Courbet, peintre demeurant alors à Ornans (à 5 km de là). Courbet a peint pour Saules son seul tableau religieux Saint Nicolas ressuscitant les petits enfants, dont il ne reste qu'une copie couleur visible à l'église. L'original est au Musée Courbet à Ornans dans l'Hôtel Hébert, l'église de Saules n'étant actuellement pas sécurisée pour permettre de conserver l'œuvre achetée par les anciens habitants.
  • Le ruisseau de la Brême : cher à Gustave Courbet qui y plantait souvent son chevalet, il est la limite Nord de la commune. Sa partie amont est caractérisée par un ravin profond (le Ravin de Saules) propice aux chutes d'eau avec le saut de la Brême et la grande cascade. Son affluent principal, le Défois, qui prend sa source au centre du bourg de Saules, crée lui aussi une belle cascade de 40m de haut en chutant du plateau pour le rejoindre.
  • Les anciens moulins : jusqu’à la fin du XIXe siècle, la Brême et ses affluents ( Leule, Défois) possède la plus forte concentration de moulins de la Haute Loue : 10 moulins se pressent sur les 10 km de son cours. Aujourd'hui il ne subsiste que les ruines de certains d'entre eux : le moulin du Défois juste en amont de la cascade, et les anciens moulins sur la Leule qui comprenaient un ensemble de plusieurs moulins superposés alimentés par un canal grâce au dénivelé créé par le saut de la Leule d'une vingtaine de mètres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Un habitant de la commune, Bernard Cornu, a édité un livre sur Saules en 2009, fruit de ses recherches historiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]