Conférences de Carême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lacordaire donnant sa conférence de Carême, à Notre-Dame de Paris (aquarelle de 1845)

Les Conférences de Carême (également appelées Conférences de Notre-Dame) sont les sermons donnés chaque année, les cinq dimanches de carême, durant l’office des Vêpres célébré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Fondées en 1835 à l’initiative de Frédéric Ozanam (qui suggéra lui-même le nom de ‘Conférences’) avec Lacordaire comme premier conférencier, elles attirèrent immédiatement les foules. Les conférences évoluèrent au fil des années. Du brillant exercice d’éloquence sacrée qui au XIXe siècle donnait grand prestige au ‘Titulaire de la chaire de Notre-Dame’, elles ont pris, après Vatican II, un aspect pluriforme et davantage interactif. Les conférenciers (multiples à partir du XXIe siècle) ne sont plus titularisés.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1835, Frédéric Ozanam suggère à Mgr de Quélen, archevêque de Paris, d’inviter l’abbé Lacordaire à donner dans la cathédrale Notre-Dame de Paris ses sermons pour l’Avent et le Carême. Ils eurent immédiatement un grand retentissement. Ozanam note un peu plus tard: «Il nous semblait assister à la résurrection religieuse de la société actuelle».

Pour s’adresser à l’ensemble de la société, Lacordaire et ses amis choisissent le titre, alors nouveau, de « conférences » plutôt que celui des « sermons » de Carême. À tous ses contemporains, quelle que fût leur position, Lacordaire parlait en témoin de la foi catholique dans les questions majeures que posait à la conscience humaine l’évolution de la société. Le souci d’une formation chrétienne, chez tous les jeunes gens qui retrouvent ou rejoignent l’Église, anime en profondeur les conférenciers durant le XIXe siècle.

Les successeurs de l’archevêque de Paris, Mgr de Quélen, et de l’abbé Lacordaire se laissèrent guider par la même orientation dans le choix des thèmes des « conférences ».

Les conférences de Carême s’adressent à tous ceux qui viennent écouter le conférencier. En outre, la diffusion par France Culture, Radio Notre Dame, KTO élargit cette perspective : les conférenciers s’adressent aux croyants comme aux non-croyants.

Les Conférenciers[modifier | modifier le code]

Depuis 1835 près d’un millier de conférences ont été données. Jésuites et Dominicains vont souvent alterner dans ces exercices d’éloquence sacrée:

Les dominicains occupent le premier quart du XXe siècle (avec l’interruption d’un Oratorien),

Une nouvelle dynamique[modifier | modifier le code]

L’année 2005, les conférences ont pris une nouvelle forme. Plusieurs conférenciers, autour d’une table sont engagés dans un dialogue où la foi chrétienne et la pensée contemporaine s’expliquent l’une l’autre sur un grand sujet de société. Elles sont suivies de la célébration des vêpres dominicales et de l’Eucharistie.

  • En 2005 : Thème : Foi et Raison : Les conférences sont confiées à Jean-Luc Marion, Frédéric Louzeau,Marcel Gauchet, Antoine Guggenheim, Marguerite Harl, Philippe Sers, Catherine Grenier, Patrick Faure, Jean-Louis Chrétien et sont conclues par le cardinal Cottier.
  • En 2006 : Thème : Voici l’homme. Y participent : Jean Vanier, Axel Kahn, Marguerite Lena, Michel Serres, Anne-Marie Pelletier, Julia Kristeva, Brice de Malherbe, Marie de Hennezel, Henri de Villefranche, Claude Vigée, Conclusion par Pierre d'Ornellas.
  • En 2007 : Thème : Qu’est-ce que la Vérité ? — Les conférences sont confiées à Pierre Manent, Michel Fédou, Philippe Boutry, Gérard Pelletier, Francis Balle, Bruno Frappat, Valère Novarina, Jérôme Alexandre, Monette Vacquin, Alain Mattheeuws et sont conclues par Mgr André Vingt-Trois.
  • En 2008 : Thème : Qui dites-vous que je suis ? — Les conférences sont confiées à Claude Lepelley, professeur d'Histoire romaine à l'Université de Paris X-Nanterre, ancien directeur de l'Institut des études augustiniennes (1987-2000) et ancien président de la Société nationale des antiquaires de France (2003-2004), Rafic Nahra, Jean de Loisy, Benoît Chantre, François Villeroy de Galhau, Édouard Herr, Maurice Godelier, Jérôme Beau, Fabrice Midal, Rémi Brague et sont conclues par le Cardinal André Vingt-Trois.
  • En 2009 : Thème : Saint Paul, juif et apôtre des nations : sa personnalité, sa mission (deuxième millénaire de la naissance de l’apôtre Paul).
  • En 2010 : Thème : Vatican II, une boussole pour notre temps.
  • En 2011 : Thème : La famille : héritage ou avenir ? — Les conférences sont données par Martine Segalen et le P. Jacques de Longeaux, Olivier Rey et le P. Frédéric Louzeau, Françoise Dekeuwer-Defossez et le P. Alexis Leproux, Antoine et Stéphanie Bonasse et le P. Philippe Bordeyne, Jacques Arènes et Antoine Renard (président des Associations familiales catholiques), Mgr Pierre d'Ornellas.
  • En 2012 : Thème : La solidarité: une exigence et une espérance. Les conférences sont confiées à Angelo Scola, Emmanuel Faber, Jean-Pierre Jouyet et Gaël Giraud, Jérôme Vignon, Philippe Pelletier et Jacques Trublet, Andrea Riccardi.
  • En 2013 : Thème : Année de la foi. Les conférences sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, et ses cinq évêques auxiliaires. Elles sont suivies d'un moment de prière.
  • En 2014 : Thème : L'homme, un être appelé. Les conférences sont données par Renauld de Dinechin, Michel Aupetit, Bruno Lefèvre Pontalis, Éric de Moulins-Beaufort, Jérôme Beau et le Cardinal André Vingt-Trois (le dimanche des Rameaux).
  • En 2015 : Thème : Année de la vie consacrée. Les conférences sont données par François Cassingena-Trévedy OSB, Marie-Laetitia Calmeyn, Frère Aloïs (Taizé), Cécile de Jésus-Alliance OCD, Marguerite Léna SFX et Philippe Lefèbvre OP.
  • En 2016 : Thème : Le sens spirituel des cultures. Les conférences sont données par Rémi Brague, Barthélémy Adoukonou, Claire Forestié-Daudin, Sylvie Barnay-Manuel, Caroline Roux.
  • En 2017 : Thème : Culture et évangélisation, le Christ et la culture. Les conférences sont données par Olivier Boulnois, Michael Edwards, Denis Dupont-Fauville.