Grand orgue de Notre-Dame de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grand orgue de Notre-Dame de Paris
Image illustrative de l’article Grand orgue de Notre-Dame de Paris
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Édifice Cathédrale Notre-Dame de Paris
Latitude
Longitude
48° 51′ 11″ nord, 2° 20′ 59″ est
Facteurs
Construction François Thierry 1733
Reconstruction François-Henri Clicquot 1783
Aristide Cavaillé-Coll 1868
Restauration Boisseau depuis 1960
Boisseau, Cattiaux, Giroud, Emeriau et Synaptel en 1992
Cattiaux, Quoirin 2012 et 2014
Caractéristiques
Jeux 115 jeux réels(projet:222!)
Claviers 5 + 1 pédalier
tuyaux 7952
Protection Logo monument historique Classé MH (1905, 1974, 1982)[1],[2],[3],[4],[5]

Le grand orgue de Notre-Dame de Paris est un orgue situé sous la rosace du côté ouest à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il compte 115 jeux réels et près de 8 000 tuyaux. Il partage avec le Grand Orgue de Saint Eustache le titre de plus grand Orgue de France. En effet, s'il est le premier par le nombre de jeux (115 contre 102), il est second du point de vue des dimensions et du nombre de tuyaux (en effet, les deux instruments comptent 7952 tuyaux, et le Grand Orgue de Saint Eustache garde l'avantage de par ses dimensions — 10 mètres de large sur 18 mètres de haut).

Il a été épargné par l'incendie du 15 avril 2019 mais nécessite d'importants travaux de restauration.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le grand orgue actuel[6],[7] est le fruit des travaux successifs de plusieurs grands facteurs d’orgue : construction dans le buffet actuel par François Thierry en 1733, reconstructions par François-Henri Clicquot en 1783, puis par Aristide Cavaillé-Coll en 1868 ; restaurations par Boisseau depuis 1960, avec la collaboration des entreprises Giroud, Emeriau et Synaptel en 1992. En 1868, il comprenait 86 jeux. À l’heure actuelle, après de multiples ajouts et restaurations, il compte 115 jeux réels depuis 2014. On dénombre près de huit mille tuyaux. La transmission est devenue numérique pour les cinq claviers ainsi que le tirage des 115 jeux réels.

Un programme général des travaux de restauration a été confié aux ateliers Pascal Quoirin et B. Cattiaux. Commencés en mai 1990, ils se sont achevés en novembre 1992[8].

L'incendie du 15 avril 2019 ne semble pas l'avoir gravement endommagé, mais l'orgue nécessite un important travail de dépose et de restauration[9]. Provisoirement inutilisable en raison de la suie et de la poussière, il devra être démonté de fond en comble[10],[9],[11],[12].

Jusqu'à l'incendie d', un récital était donné chaque samedi à 20 heures par les organistes titulaires ou par des organistes invités.

Description[modifier | modifier le code]

I Grand-Orgue C–g3
Violon Basse 16′
Bourdon 16′
Montre 08′
Viole de Gambe 08′
Flûte harmonique 08′
Bourdon 08′
Prestant 04′
Octave 04′
Doublette 02′
Fourniture harmonique II–V
Cymbale harmonique II–V 1 1/3'
Bombarde 16′
Trompette 08′
Clairon 04′
Chamades
Chamade 08′
Chamade 04′
Chamade (Rec.) 08'
II Positif C–g3
Montre 16′
Bourdon 16′
Salicional 08′
Flûte harmonique 08′
Bourdon 08′
Unda maris (ab co) 08′
Prestant 04′
Flûte douce 04′
Nazard 022/3
Flautino 02′
Tierce 013/5
Fourniture V
Cymbale V
Clarinette basse 16′
Clarinette 08′
Clarinette aiguë 04′
III Récit expressif C–g3
Quintaton 16′
Diapason 08′
Viole de Gambe 08′
Voix céleste (ab co) 08′
Flûte traversière 08′
Bourdon céleste 08′
Octave 04′
Flûte octaviante 04′
Quinte 022/3
Octavin 02′
Bombarde 16′
Trompette 08′
Basson Hautbois 08′
Clarinette 08′
Voix humaine 08′
Clairon 04′
Trémolo
Classique (fo-g3)
Cornet V
Hautbois 08′
Chamades
Basse Chamade 08′
Dessus Chamade 08′
Chamade 04′
Chamade Régale 08′
Basse Chamade (G.O.) 08'
Dessus Chamade (G.O.) 08'
Chamade (G.O.) 04'
Trémolo
IV Solo C–g3
Bourdon 32′
Principal 16′
Principal 08′
Flûte harmonique 08′
Quinte 051/3
Prestant 04′
Tierce 031/5
Nazard 022/3
Septième 022/9
Doublette 02′
Cornet II–V
Grande Fourniture II
Fourniture V
Cymbale V
Cromorne 08′
Chamades
Chamade (G.O.) 08'
Chamade (G.O.) 04'
V Grand-Chœur C–g3
Principal 08′
Bourdon (*) 08′
Prestant (*) 04′
Nazard (*) 022/3
Doublette (*) 02′
Tierce (*) 013/5
Cornet (*)
Larigot 011/3
Septième 011/7
Piccolo 01′
Plein jeu III–V
Tuba magna 16′
Trompette 08′
Clairon 04′
Pédalier C–g1
Gravissima 64'(2001) 32'+21 1/3'
Principal 32′ Low
Contrebasse 16′
Soubasse 16′
Quinte 102/3
Flûte 08′
Violoncelle 08′
Tierce 062/5
Quinte 051/3
Septième 044/7
Oktav 04′
Bombarde 32′
Bombarde 16′
Basson 16′
Trompette 08′
Basson 08′
Clairon 04′
Trombone
Chamades
Chamade (G.O.) 64' 8'
Chamade (G.O.) 04'
Chamade (Rec.) 08′
Chamade (Rec.) 04′
Chamade Régale (Rec.) 08′
Résonance expressive C–g3
Orlos 32'
Bourdon 16′
Principal 08′
Bourdon 08′
Prestant 04′
Flûte 04′
Neuvième 035/9
Tierce 031/5
Onzième 0210/11
Nazard 022/3
Flûte 02′
Tierce 013/5
Larigot 011/3
Flageolet 01′
Fourniture III
Cymbale III
Basson 16′
Basson 08′
Voix humaine 08′
Tremblant








Titulaires[modifier | modifier le code]

Anciens titulaires[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Leguay au grand orgue de Notre-Dame en 2012.

Depuis le décès de Pierre Cochereau, il a été décidé de revenir au service par quartiers, comme du temps de l’orgue Clicquot.

Titulaires actuels[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]