Caroline Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Caroline Roux
Image illustrative de l’article Caroline Roux
Caroline Roux en 2014.

Naissance (49 ans)
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Nationalité Française
Spécialité Interview
Débat
Années d'activité depuis 1994
Médias
Pays Drapeau de la France France
Fonction principale Journaliste
Animatrice de télévision
Radio Europe 1
Télévision France 2, France 5

Caroline Roux est une journaliste politique française, née le à Bourgoin-Jallieu (Isère)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Née de parents tenant deux salons de coiffure, Caroline Roux est la cadette d'une famille de trois enfants (un frère et une sœur). Elle grandit à Grenoble[2].

Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Grenoble en 1991, puis de l'École de journalisme de Marseille en 1993[1].

Carrière dans les médias[modifier | modifier le code]

Après avoir passé neuf ans au service politique d'Europe 1, elle devient en 2005 chroniqueuse dans l'émission Nous ne sommes pas des anges, présentée par Maïtena Biraben. Ensuite, elle réalise chaque matin entre et une chronique et un entretien de dix minutes avec un invité politique dans La Matinale de Canal+.

À partir de septembre 2008, elle assure également la présentation de l'émission en remplacement de Maïtena Biraben lors de ses absences. Depuis cette date, elle présente également le magazine Planète Société sur la chaîne Planète+. Elle propose également D'ici demain, tous les mercredis sur cette même chaîne, où elle donne la parole à des experts après diffusion de documentaires.

En 2011, Caroline Roux anime avec Bruce Toussaint sur la chaîne Jimmy l'émission Bonsoir monsieur le Président. Cette émission simule la première interview présidentielle de différents candidats comme Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Hervé Morin ou encore Manuel Valls[3].

En 2011, elle devient présentatrice de La Matinale sur Canal+ chaque vendredi. En , elle quitte Canal+ pour rejoindre la matinale d'Europe 1 et retrouver ainsi Bruce Toussaint, avec qui elle travaillait déjà sur Canal+ auparavant[4].

De 2012 à 2016[5], elle remplace Géraldine Muhlmann à la présentation de C politique, tous les dimanches à 18 heures, sur France 5.

À partir de septembre 2013, parallèlement à C politique, elle présente tous les vendredis (à l’origine, tous les lundis), l'émission C dans l'air sur France 5[6] comme joker d'Yves Calvi. De 2013 à 2015, Caroline Roux présente sa chronique « Les secrets politiques » dans la matinale d'Europe 1 de Thomas Sotto. De 2015 à 2016, elle présente sur Europe 1 « L'Interview Découvertes » tous les matins dans Europe 1 Matin après le journal de 9 h.

Depuis la rentrée 2016, elle reprend l'interview politique Les Quatre Vérités du lundi au jeudi à 7h40 dans Télématin sur France 2[7].

Durant la même année, à la suite du départ d'Yves Calvi, Caroline Roux reprend complètement la présentation de l'émission de France 5 C dans l'air du lundi au jeudi, tandis que Bruce Toussaint la présente le vendredi et samedi et la remplace occasionnellement[8].

Fin août 2018 et à la suite du départ de Bruce Toussaint pour BFM TV, elle est rejointe par Axel de Tarlé (lui-même remplacé par Mélanie Taravant sur C à dire ?!) qui reprend le créneau des vendredis et samedis sur C dans l'air.

Animée par Caroline Roux, l'émission C dans l'air affiche fréquemment des records d'audience, enregistrant son meilleur score depuis la création de l'émission pour l'année 2016-2017 avec en moyenne 1,5 million de téléspectateurs et 12,7 % de part d'audience.

Depuis 2018, Caroline Roux dirige également une collection de documentaires sous la marque C dans l'air, dans lesquels ses interviews de personnalités et d'experts servent de fil rouge aux sujets traités. Terrorisme, la réponse française diffusé le 28 mars 2018 et Europe : La tentation populiste diffusé le 19 mars 2019 sont les deux premiers volumes de cette collection proposée par France 5 en prime time.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à Laurent Solly (ex-directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP en 2005 puis pendant la campagne de 2007 et patron de Facebook France depuis 2013) avec qui elle a 2 enfants (Rosalie née en 2004 et Marceau né en 2009[9]).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]