Jérôme Vignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jérôme Vignon
Image dans Infobox.
Jérôme Vignon lors de la session des Semaines sociales de France à Villepinte, le 20 novembre 2009.
Fonction
Président
Semaines sociales de France
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour


Jérôme Vignon, né le à Bourges, membre de la famille Vignon, est depuis 2010 président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale et de l'Observatoire national de la précarité énergétique depuis sa création en 2011. Jusqu'en 2009, il était directeur à la Commission européenne chargé de la protection et intégration sociales. Il fut, de 2007 à 2016, président des Semaines sociales de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ancien élève de l'École polytechnique, diplômé de l'ENSAE[1],[2].

Son expérience porte sur l'analyse politique et économique et la gestion des systèmes d'information, avec un intérêt particulier pour la planification géopolitique et l'aménagement du territoire.

Il a été membre du cabinet du ministre français des finances, et a rejoint la Commission européenne en 1984.

Il a dirigé la cellule de prospective de la Commission européenne de 1989, alors que Jacques Delors présidait la Commission, à 1998[3].

Il a occupé en France le poste de directeur de la stratégie à la DATAR (Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale), auprès du Premier ministre français[4].

Il a été conseiller au secrétariat général de la Commission européenne, sur les réflexions de la commission relatives à la gouvernance européenne. Il a à ce titre dirigé l'équipe gouvernance qui a préparé le livre blanc sur la gouvernance européenne, publié le (voir droit communautaire).

Jérôme Vignon a été de 1974 à 1978 président du Mouvement chrétien des cadres et dirigeants (MCC). Il préside depuis leur origine en 2001 les Assises chrétiennes de la mondialisation. De 2007 à 2016, il a présidé les Semaines sociales de France, une association qui promeut les idées du christianisme social[5].

Il a présidé l'ONPES et l'ONPE.

Il s'est associé à la Manif pour tous, pour s'opposer au mariage des couples homosexuels[6].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Association des anciens de l'ENSAE - Carnet », sur www.ensae.org (consulté le )
  2. Marianne Bliman, « Jérôme Vignon Un homme d'engagements pour diriger l'ONPES », sur Les Echos, (consulté le )
  3. « Jérôme Vignon », sur Institut Jacques Delors (consulté le )
  4. « Jérôme Vignon, président des SSF », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne Accès payant, consulté le )
  5. « Jérôme Vignon | HuffPost », sur www.huffingtonpost.fr (consulté le )
  6. « Les grands moments de la "Manif pour tous" », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]