Martine Segalen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Segalen.
Martine Segalen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Martine Segalen, née le [1] est une ethnologue française.

Spécialiste de la famille et des questions culturelles, elle est professeur émérite des universités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur au département de sociologie et d'anthropologie de l'Université Paris X Nanterre depuis 1996, directrice du département de sociologie ; ancienne directrice du DESS « Consultant culturel, projet culturel et environnement social ».

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (section Économie et finances, promotion 1960)[2] ; docteur d'État en ethnologie en 1984 ; chercheur au CNRS (1971-1996) ; directrice du Centre d'ethnologie française (1986-1996)[3]. Membre de l'IPRAUS (Institut Parisien de Recherche : Architecture, Urbanisme, Société)

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Nuptialité et alliance. Le choix du conjoint dans une commune de l'Eure, Paris, Maisonneuve et Larose, 1972, 142 p.
  • Les confréries dans la France contemporaine : les Charités, Paris, Flammarion, 1975, 221 p.
  • Le cycle de la vie familiale dans les sociétés européennes, sous la direction de Jean Cuisenier et Martine Segalen. Paris, La Haye, 1977, Mouton, 494 p.
  • Mari et femme dans la société paysanne, Paris, Flammarion, 1980, 211 p. ; 2e édition 1984, « Champs » ; traduit en anglais, traduit en japonais
  • Amours et mariages de l’ancienne France, Paris, Berger-Levrault, 1981, 175 p, (en collaboration avec Josselyne Chamarat), traduit en japonais,
  • Sociologie de la famille, Paris, Armand Colin, 1981, 283 p., couronné en 1982 par le prix Joseph-Saillet de l'Académie des sciences morales et politiques ; traduit en anglais ; et en japonais ; 2e édition révisée et augmentée, Paris, Armand Colin, 1988, 335 p. ; traduction allemande ; traduction espagnole ; traduction portugaise.
  • Quinze générations de bas bretons : parenté et société dans le pays bigouden sud (1720-1980), Paris, PUF, 1985, 405 p. ; traduction anglaise
  • Ethnologie de la France, Paris, PUF, 1986, 127 p. « Que-sais-je ? » n° 2307 (en collaboration avec Jean Cuisenier) ; traduction japonaise
  • direction de : Histoire de la famille, t. 1, Mondes lointains, mondes anciens ; t. 2, Le choc des modernités, Paris, Armand Colin, 1986, t. 1, 640 p. ; t. 2, 512 p. (en collaboration avec André Burguière, Christiane Klapisch-Zuber et Françoise Zonabend), publié en italien, en espagnol, en anglais, en allemand, en chinois ; Le Livre de poche, 1994.
  • Direction de : L'Autre et le semblable. Regards sur l'ethnologie des sociétés contemporaines (ouvrage collectif). Paris, presses du CNRS, 1989, 235 p.
  • Nanterriens : les familles dans la ville, une ethnologie de l’identité, Toulouse, PUM, 1990, 200 p.
  • Direction de : Jeux de familles, Paris, Presses du CNRS, 1991.
  • Direction de Chez Soi : objets et décors, des créations familiales ? (avec Béatrix Le Wita), éd. Autrement, 1993, série Mutations n ° 137, 217 p.
  • Direction de : Les Cadets (avec Georges Ravis-Giordani), Paris, Presses du CNRS, 1994.
  • Les enfants d'Achille et de Nike, Une ethnologie de la course à pied ordinaire, Paris, Métailié, 1994.
  • Direction de : La famille en Europe. Parenté et perpétuations familiales en Europe, (avec Marianne Gullestad) Paris, éd. La Découverte, 1995, publié en anglais
  • « Culture matérielle et modernité », n° Spécial Ethnologie française, codirigé avec Christian Bromberger, 1996, XXVI, 1.
  • Rites et rituels contemporains, Paris, Nathan, coll. 128, 1998.
  • Grands-parents, La famille à travers les générations (avec Claudine Attias-Donfut), Paris, Odile Jacob, 1998.
  • Direction de Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001.
  • « La parenté » in Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001, p. 70-94.
  • « Les études européanistes » in Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001, p. 253-271.
  • Codirection avec Claudine Attias-Donfut du Siècle des grands-parents : une génération phare ici et ailleurs, Paris, Autrement, coll. Mutations, n° 210, novembre 2001.
  • Le nouvel esprit de famille (avec Nicole Lapierre et Claudine Attias-Donfut), Paris, éd. Odile Jacob, 2002.
  • Éloge du mariage, Paris, éd. Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Culture et société » (no 434), 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Segalen, Martine (1940-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 24 septembre 2016)
  2. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/martine.segalen60.
  3. Voir notice dans Ethnographiques

Liens externes[modifier | modifier le code]