Martine Segalen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Martine Segalen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directrice
Centre d’ethnologie française (d)
-
Michel Colardelle (d)
Professeure des universités (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société d'ethnologie française (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Martine Segalen, née le [1] est une ethnologue française.

Spécialiste de la famille et des questions culturelles, elle est professeur émérite des universités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur au département de sociologie et d'anthropologie de l'Université Paris X Nanterre depuis 1996, directrice du département de sociologie ; ancienne directrice du DESS « Consultant culturel, projet culturel et environnement social ».

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (section Économie et finances, promotion 1960)[2] ; docteur d'État en ethnologie en 1984 ; chercheur au CNRS (1971-1996) ; directrice du Centre d'ethnologie française (1986-1996)[3]. Membre de l'IPRAUS (Institut Parisien de Recherche : Architecture, Urbanisme, Société).

Elle est depuis 2015 membre du conseil de la Société d'ethnologie française[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Nuptialité et alliance. Le choix du conjoint dans une commune de l'Eure, Paris, Maisonneuve et Larose, 1972, 142 p.
  • Les confréries dans la France contemporaine : les Charités, Paris, Flammarion, 1975, 221 p.
  • Le cycle de la vie familiale dans les sociétés européennes, sous la direction de Jean Cuisenier et Martine Segalen. Paris, La Haye, 1977, Mouton, 494 p.
  • Mari et femme dans la société paysanne, Paris, Flammarion, 1980, 211 p. ; 2e édition 1984, « Champs » ; traduit en anglais, traduit en japonais
  • Amours et mariages de l’ancienne France, Paris, Berger-Levrault, 1981, 175 p, (en collaboration avec Josselyne Chamarat), traduit en japonais,
  • Sociologie de la famille, Paris, Armand Colin, 1981, 283 p., couronné en 1982 par le prix Joseph-Saillet de l'Académie des sciences morales et politiques ; traduit en anglais ; et en japonais ; 2e édition révisée et augmentée, Paris, Armand Colin, 1988, 335 p. ; traduction allemande ; traduction espagnole ; traduction portugaise.
  • Quinze générations de bas bretons : parenté et société dans le pays bigouden sud (1720-1980), Paris, PUF, 1985, 405 p. ; traduction anglaise
  • Ethnologie de la France, Paris, PUF, 1986, 127 p. « Que-sais-je ? » n° 2307 (en collaboration avec Jean Cuisenier) ; traduction japonaise
  • direction de : Histoire de la famille, t. 1, Mondes lointains, mondes anciens ; t. 2, Le choc des modernités, Paris, Armand Colin, 1986, t. 1, 640 p. ; t. 2, 512 p. (en collaboration avec André Burguière, Christiane Klapisch-Zuber et Françoise Zonabend), publié en italien, en espagnol, en anglais, en allemand, en chinois ; Le Livre de poche, 1994.
  • Direction de : L'Autre et le semblable. Regards sur l'ethnologie des sociétés contemporaines (ouvrage collectif). Paris, presses du CNRS, 1989, 235 p.
  • Nanterriens : les familles dans la ville, une ethnologie de l’identité, Toulouse, PUM, 1990, 200 p.
  • Direction de : Jeux de familles, Paris, Presses du CNRS, 1991.
  • Direction de Chez Soi : objets et décors, des créations familiales ? (avec Béatrix Le Wita), éd. Autrement, 1993, série Mutations n ° 137, 217 p.
  • Direction de : Les Cadets (avec Georges Ravis-Giordani), Paris, Presses du CNRS, 1994.
  • Les enfants d'Achille et de Nike, Une ethnologie de la course à pied ordinaire, Paris, Métailié, 1994.
  • Direction de : La famille en Europe. Parenté et perpétuations familiales en Europe, (avec Marianne Gullestad) Paris, éd. La Découverte, 1995, publié en anglais
  • « Culture matérielle et modernité », n° Spécial Ethnologie française, codirigé avec Christian Bromberger, 1996, XXVI, 1.
  • Rites et rituels contemporains, Paris, Nathan, coll. 128, 1998.
  • Grands-parents, La famille à travers les générations (avec Claudine Attias-Donfut), Paris, Odile Jacob, 1998.
  • Direction de Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001.
  • « La parenté » in Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001, p. 70-94.
  • « Les études européanistes » in Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, Armand Colin, 2001, p. 253-271.
  • Codirection avec Claudine Attias-Donfut du Siècle des grands-parents : une génération phare ici et ailleurs, Paris, Autrement, coll. Mutations, n° 210, .
  • Le nouvel esprit de famille (avec Nicole Lapierre et Claudine Attias-Donfut), Paris, éd. Odile Jacob, 2002.
  • Éloge du mariage, Paris, éd. Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Culture et société » (no 434), 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]