Jacques Cazeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Cazeaux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jacques Cazeaux, né en 1927, est un helléniste français, spécialiste de Philon d’Alexandrie, chercheur à la Maison de l’Orient méditerranéen (MOM, Lyon, CNRS). Il est connu pour l'application complexe de méthodes strictement littéraires, notamment un formalisme très attentif aux structures discursives, à l'exégèse des textes religieux et philosophiques[1]. Il se démarque cependant radicalement du structuralisme en organisant sa lecture autour de la question de l'intention de l'auteur et de l'unité de l'œuvre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Critique du langage chez les prophètes d'Israël, CNRS, 1976.
  • Les Échos de la sophistique autour de Libanios ou le style "simple" dans un traité de Basile de Césarée, Les Belles Lettres, 1980.
  • L'épée du Logos et Le soleil de midi, Maison de l’Orient, 1983.
  • La Trame et la chaîne ou les Structures littéraires et l'Exégèse dans cinq des traités de Philon d'Alexandrie, Brill, 1983-1989. (Prix Salomon Reinach[3])
  • L'Impossible David : critique de la royauté dans "Samuel" et "Rois", 1988.
  • Le refus de la guerre sainte : Josué, Juges et Ruth, Cerf, 1998.
  • La guerre sainte n'aura pas lieu, Cerf, 2001.
  • Histoire, utopie, mystique : ouvrir la Bible comme un livre, Cerf, 2003.
  • Saül, David, Salomon : la Royauté et le destin d'Israël, Cerf, 2003.
  • Le partage de minuit : essai sur la Genèse, Cerf, 2006.
  • La contre-épopée du désert : L'Exode, le Lévitique, les Nombres, Cerf, 2007.
  • Le Cantique des cantiques : des pourpres de Salomon à l'anémone des champs, Cerf, 2008.
  • Les Actes des Apôtres : l'Église entre le martyre d'Étienne et la mission de Paul : essai, Cerf, 2008.
  • L'évangile selon Matthieu : Jérusalem, entre Bethléem et la Galilée : essai, Cerf, 2009
  • Marc : le lion du désert : essai, Cerf, 2012
  • Le roi, l'âne et l'arpenteur: Politique et religion dans la Bible, Cerf, 2016
  • Luc, le Taureau d'Ézéchiel, Cerf, 2016

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Philon d’Alexandrie, De migratione Abrahami, Cerf, 1965.
  • Les antiquités bibliques, Cerf, 1976.
  • Platon, La République, Le livre de poche, 1995.
  • Platon, Gorgias, Le livre de poche, 1996.
  • Platon, Phèdre, Le livre de poche, 1997.
  • Platon, Alcibiade, Le livre de poche, 1998.
  • Platon, Ménon, Le livre de poche, 1999.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir les comptes-rendus d'André Reix, dans la Revue philosophique de Louvain, 1980, p. 431-432, et Robert Joly, dans L'antiquité classique, 1984, p. 367-368.
  2. Voir le compte-rendu de Jean Hadot, dans Archives de sciences sociales des religions, 1978, p. 233-234.
  3. Cf. la Revue des études grecques, 1984, p. 35.