Castle Rock (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castle Rock.
Castle Rock

Titre original Castle Rock
Genre horreur psychologique
Création Sam Shaw
Dustin Thomason
Acteurs principaux André Holland
Melanie Lynskey
Bill Skarsgård
Jane Levy
Sissy Spacek
Musique Thomas Newman, Chris Westlake
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Hulu
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 10
Durée 48-55 minutes
Diff. originale en production
Site web https://www.hulu.com/castle-rock

Castle Rock est une série télévisée américaine créée par Sam Shaw et Dustin Thomason, produite par Stephen King et J. J. Abrams, et diffusée depuis le [1] sur le service de vidéo à la demande Hulu[2] et le même jour sur Space et CraveTV au Canada[3].

En France, la série est diffusée depuis le sur Canal +[4] et disponible sur MyCanal, la plate-forme de rattrapage de Canal+[5]. Au Québec, elle sera diffusée à partir du sur AddikTV[6]. Elle est néanmoins inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Castle Rock, dans le Maine, un individu est retrouvé enfermé dans les sous-sols de la prison de Shawshank. L'aile de la prison où il a été trouvé étant fermée depuis longtemps, le kid paraît déboussolé et ne fait que mentionner le nom d'Henry Deaver, un avocat des condamnés à mort…

Distribution[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

Saison 2[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Annoncée conjointement par Stephen King et J. J. Abrams durant l'été 2017, les créateurs de la série ont annoncé chercher à placer subrepticement des références à l'univers de Stephen King, sans pour autant chercher obstinément à en placer autant que possible. L'idée étant pour eux de n'en intégrer que si cela a du sens et apporte quelque chose à l'histoire[8].

Bill Skarsgard, qui interprète le rôle du « Kid », incarnait Grippe-sou le clown, dans le film Ça de 2017 adapté de Stephen King. Par ailleurs, Sissy Spacek, qui interprète ici Ruth Deaver, a joué le rôle de Carrie White dans Carrie au bal du diable sorti en 1976, autre adaptation cinématographique de l’œuvre de l'auteur.

En mars 2019, le casting principal de la saison 2 est annoncé. La distribution sera composé de Lizzy Caplan, Tim Robbins, Garrett Hedlund, Elsie Fisher, Yusra Warsama, Barkhad Abdi et Matthew Alan[9].

Références à l'univers de Stephen King[modifier | modifier le code]

La saison 1 de Castle Rock est tout au long des épisodes parsemée par des références plus ou moins évidentes aux œuvres de Stephen King (attention, spoilers) :

  • Le générique : On peut y retrouver un grand nombre de références comme le “They float, Georgie” de ça, la couverture de Cujo, le REDRUM / MURDER de Shining, une carte du Maine présentant Derry, Chester's Mill (Dôme), le nombre de population à Castle Rock en 1991 (1500 habitants), Room 217 de Shining, le nom Misery's Return (livre que Paul Sheldon doit écrire dans Misery), un plan de Shawshank, la phrase Pennywise Alives (référence directe à ça), le début du chapitre 19 de Salem ou encore The Dead 2 Girls et The Mouse On The Mile qui sont deux titres de chapitre de La Ligne Verte.
  • Les acteurs : Sissy Spacek (Carrie), Bill Skarsgård (ça) et Chosen Jacobs (ça) ont déjà pu jouer dans des autres films adaptés de romans de l'auteur.
  • La ville de Castle Rock, bien-sûr, qui est présente dans beaucoup d'œuvres de King (Bazaar, La Part des ténèbres, Cujo, Dead Zone, Le Corps…).
  • La prison de Shawshank où se situe une bonne partie de l'intrigue de la série est une référence directe au film Les Evadés (1995) adapté du roman Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank.
  • Juniper Hill : l'hôpital psychiatrique fictif est le lieux où le Kid est emmené dans l'épisode 5. Cet hôpital a déjà été visité par Stephen King dans certaines de ses œuvres (on y retrouve par exemple Henry Bowers dans ça ou Nettie Cobb dans Bazaar.)
  • Alan Pangborn est un personnage directement tiré des livres Bazaar et La Part des ténèbres, deux romans qui font partie d'une trilogie que Stephen King a écrit pour mettre fin à sa relation avec Castle Rock pour ne pas en devenir trop dépendant (La trilogie étant : La Part des ténèbres, Le Molosse surgi du soleil et Bazaar.)
  • Diane Jakie Torrance (interprétée par Jane Levy) est une nièce de Jack Torrance, le personnage principal dans Shining. Plusieurs fois dans la série elle fait mention de cet oncle « qui serait devenu complètement fou et aurait tenté de tuer sa femme et son fils avec une hache ».
  • Dans l'épisode 1, quand Dale lacy quitte son domicile, on peut entendre la chanson Sull'aria...che soave zeffiretto, célèbre duo de Lorenzo da Ponte et de la comtesse Almaviva, tirée 3e acte des Les Noces de Figaro d'Amadeus Mozart présente dans le Les Évadés (coup d'éclat d'Andy Dufresne).
  • Le cadavre d'un chien dans une valise que Pangborn déterre épisode 2 fait directement référence à Simetierre.
  • La famille Desjardins (et plus précisément Vincent Desjardins) est une connexion au roman court Le Corps (adapté avec Stand By Me).
  • Le Mellow Tiger Bar que l'on voit plusieurs fois dans la série est un bar bien connu de Castle Rock, que l'on peut retrouver dans le roman Bazaar où deux personnages s'y entretuent.
  • Il est fait mention maintes fois de Cujo dans la série, comme à l'épisode 2 où Henry Deaver, durant sa visite chez les Lacy, découvre des morceaux de journaux. Ceux-ci font référence directe à Cujo, Le Corps et Bazaar. Dans l'épisode 5, un Saint-Bernard aboi sur Ruth Deaver, ce qui montre encore là un clin d'œil à Cujo.
  • En voix off, Dale Lacy parle au début de l'épisode 2 d'un chien enragé et d'un étrangleur. Ceux-ci font le lien direct avec Cujo et Dead Zone.
  • Dans un flashback de Molly Strand épisode 2, le policier qui lui parle n'est autre que Norris Ridgewick, un des prédécesseur d'Alan Pangborn et personnage secondaire dans Bazaar.
  • Dans l'épisode 4, Molly Strand dit qu'elle vivait dans une maison où un étrangleur en série avait sévit mais que cela ne l'empêchait pas de dormir comme un bébé. Cet étrangleur n'est autre que Frank Dodd, L'Étrangleur de Castle Rock, le tueur dans le roman Dead Zone.
  • Alan Pangborn, dans l'épisode 5, dit que le Kid est enfermé depuis vingt-sept ans dans les sous-sols de Shawshank. C'est un clin d'œil direct à Grippe-Sou dans Ça, dont le cycle d'hibernation entre chaque éveil sanglant est de vingt-sept ans (d'autant plus que Bill Skasgård qui joue le Kid joue aussi Grippe-Sou…)
  • Nombreuses fois dans la série on peut voir des oiseaux en grand nombre s'écraser au sol ou voler dans le ciel en une nuée. C'est là une référence à La Part des ténèbres où le grand méchant de l'histoire, George Stark, est éliminé par une nuée incroyable d'oiseau commandés par l'esprit.
  • Dans l'épisode 8, Wendell Deaver descend du bus pour atterrir dans la ville de Jerusalem's Lot, une autre ville inventée par Stephen King, présentée dans sa nouvelle Celui qui garde le Ver et bien évidemment dans Salem (Salem étant le diminutif de Jerusalem's Lot, dont le titre en version originale est Salem's Lot).
  • Jackie Torrance tue le propriétaire du nouveau Bed & Breakfast de Caste Rock avec une hache, exactement la même hache que celle qu'emploi Jack Torrance (son oncle) pour la scène culte du film Shining de Stanley Kubrick.
  • Le cimetière où le Kid se rend durant l'épisode 10 est le cimetière d'Harmony Hill, apparu dans Salem.
  • Dans les flashbacks de 1991, on voit que le jeune Henry Deaver, coincé dans l'hiver au bord de la falaise, revient sur ses pas dans la neige, comme le fait Danny Torrance dans le labyrinthe de l'adaptation cinématographique Shining.
  • Dans la dernière scène de la série, Jackie Torrance est devant son ordinateur et lit un extrait de son roman « inspiré de son histoire familiale ». Le titre est Overlooked soit le nom de l'hôtel hanté où les Torrance se rendent dans Shining (L'Overlook Palace). Et Jackie Torrance annonce vouloir s'y rendre…

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2018)[modifier | modifier le code]

  1. Le Secret de Shawshank (Severance)
  2. Syndrome crépusculaire (Habeas Corpus)
  3. La Chanson de l'esprit (Local Color)
  4. Le Témoin (The Box)
  5. Les Figurines de Lewis (Harvest)
  6. Un passé trop présent (Filter)
  7. Le Retour (The Queen)
  8. Passé recomposé (Past Perfect)
  9. De l'autre côté du miroir (Henry Deaver)
  10. La Porte (Romans)

Deuxième saison (2019)[modifier | modifier le code]

Note : Pour les informations de renouvellement voir la section « production ».
Elle est prévue pour l'été 2019.

Le tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage de la saison 1 s'est fait en partie à Orange, dans le Massachusetts jusqu'en janvier 2018. Le centre-ville a totalement été redécoré pour comparaitre comme la ville de Castle Rock. Par exemple, le centre commercial a été renommé en Mellow Tiger Bar et le Veto MFG Compagny a été transformé en poste de police municipal.

Du 4 septembre 2017 jusqu'à la fin du mois, la production a eu lieu au pénitencier de Virginie-occidentale ancienne à Moundsville, Virginie-occidentale , qui est apparu comme la Prison d’état fictif Shawshank où toute une partie de l'intrigue se déroule. Pour cela l'équipe a tourné dans les vraies salles du pénitencier, ainsi que les prises de vue extérieures de la prison.

Le reste a été tourné aux Studios de New England à Devens. Les effets spéciaux ont été utilisés pour le changement de saison (y comprit l'ajout de neïge aux scènes où il n'y en avait pas sur place) et la création de l'incendie de forêt pour l'épisode 5.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]