Castle Rock (Stephen King)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castle Rock.
Castle Rock
Univers de fiction
Présent dans lʼœuvre
Bazaar, La Part des Ténèbres, Cujo, Dead Zone, Le Corps
Créateur
Première apparition
Personnages
Alan Pangborn
Caractéristiques
Type
ville
Localisation
ouest du Maine
Population
Env. 1 500 habitants en 1991

Castle Rock est une ville imaginaire créée par Stephen King et fait partie d'une trinité de ville inventée par l'auteur (avec Derry et Jerusalem's Lot.)

Castle Rock se situe dans l'État du Maine, aux États-Unis, et sert de cadre à plusieurs de ses récits. Elle apparaît pour la première fois dans Dead Zone, puis est largement exploitée dans Bazaar.

Géographie fictive[modifier | modifier le code]

Castle Rock, d'après la carte fictive du Maine figurant dans les romans Jessie et Dolores Claiborne, se situe à l'ouest de l'État, un peu au sud de la ville de Rumford, dans le comté d'Oxford[1]. Dans le roman Bazaar, il est indiqué que la ville compte environ 1 500 habitants (c'était alors en 1991).

Castle Rock se situerait à 37 miles (environ 60 km) de Portland et à 188 miles (environ 300 km) de Boston, soit dans la région de la ville de Durham, lieu où Stephen King a vécu une grande partie de son enfance.

La commune de Castle Rock est composée de lieux créés par Stephen King comme Castle View (une colline) ou Castle Lake, (un grand lac). Le centre-ville est traversé par la rivière fictive de La Castle.

À l'instar de la ville de Springfield de la série animée les Simpson, Castle Rock n'est jamais située au même endroit ; ainsi, dans le film Stand By Me de Rob Reiner tiré de la nouvelle le Corps, le narrateur Gordie Lachance affirme, au début du film : « J'habitais une petite ville de l'Oregon : Castle Rock, 1 281 habitants seulement... Mais, pour moi, c'était le monde entier. » Cette précision de l'État étant absente de la nouvelle de Stephen King (« Nous avions une cabane dans un grand orme qui dominait un terrain vague, à Castle Rock. »).

Histoire fictive[modifier | modifier le code]

La ville de Castle Rock est apparue pour la première fois dans le roman Dead Zone, où elle sert de cadre à une partie de l'histoire (celle où John Smith, le personnage principal du roman, met fin aux agissements d'un tueur en série sévissant dans cette ville). Elle est ensuite le cadre principal de Cujo et du roman court Le Corps, dans le recueil Différentes Saisons, et apparaît également dans les nouvelles Nona, Mémé, Le Raccourci de Mme Todd et Le Camion d'oncle Otto, dans le recueil Brume. La fin du roman La Part des ténèbres se situe à Castle Rock, de même que l'action principale du roman court Le Molosse surgi du soleil (tiré du recueil Minuit 4) et de Bazaar, roman dans lequel la ville est conduite au bord de la destruction. Castle Rock réapparaît ensuite dans la nouvelle Ça vous pousse dessus (dans le recueil Rêves et Cauchemars), que King considère comme un épilogue à Bazaar, ainsi que dans les romans Sac d'os et Histoire de Lisey, dont l'action se situe non loin de la ville (dans le même comté) et enfin dans le roman court Gwendy et la Boîte à boutons qui se situe à nouveau dans la ville de Castle Rock. Dans Dôme, on apprend que Castle Rock est située au sud de Chester's Mill, la ville qui sert de cadre au récit.

Origines[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville trouve son origine dans un lieu décrit dans Sa Majesté des mouches, de William Golding, qui est l'un des romans préférés de Stephen King[2]. Dans l'introduction du roman court Le Molosse surgi du soleil, Stephen King indique avoir créé Castle Rock dans Dead Zone et l'avoir développé petit à petit pour en faire un modèle réduit de la société. Il a par la suite, après plusieurs œuvres ayant eu pour cadre cette petite ville, tenu à rompre les liens qui l'unissait à elle afin de ne pas en devenir trop dépendant et a choisi de mettre fin à cette relation par une trilogie commençant avec La Part des ténèbres, continuant avec Le Molosse surgi du soleil, et se terminant avec Bazaar[3]

Œuvres figurant à Castle Rock[modifier | modifier le code]

Série télévisée (2018)[modifier | modifier le code]

Depuis le 25 juillet 2018, sur le service de vidéo à la demande Hulu, la série Castle Rock, produite par J.J. Abrams et Stephen King est diffusée. En France, elle est sortie sur Canal + le 18 octobre 2018. Recevant un très bon accueil critique, la série est déjà renouvelée pour une deuxième saison en 2019.

La série présente une toute nouvelle histoire originale non tirée de l'un des romans de Stephen King, où la ville de Castle Rock est utilisée comme toile de fond principale. On peut retrouver dans le casting Bill Skarsgård, qui a incarné Grippe-Sou le clown dans les adaptations cinématographiques Ça (2017) et sa suite (2019), ainsi que Sissy Spacek qui a incarné Carrie White dans Carrie au bal du diable (1976), réalisé par Brian de Palma.

Lieu de tournage de la série[modifier | modifier le code]

Pour représenter la ville de Castle Rock dans la réalité, la production a choisi de tourner dans la ville d'Orange, Massachusetts, où de nombreuses modifications ont été apportées pour que la petite ville d'environ 7 000 habitants ressemble à Castle Rock.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Stephen King's Map of Maine », sur stephenking.com (consulté le 1er mars 2011)
  2. Jean-Pierre Dufreigne, Stephen King, le faiseur d'histoires, France Loisirs, (ISBN 2-7441-3065-6), p. 59
  3. Stephen King, Minuit 4, J'ai lu, p. 321-323