Les Tommyknockers (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Tommyknockers,
l'invasion commence

Titre original The Tommyknockers
Genre Science-fiction
Horreur
Production Lawrence D. Cohen
Jayne Bieber
Frank Konigsberg
Larry Sanitsky
Jane Scott
Acteurs principaux Jimmy Smits
Marg Helgenberger
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Chaîne d'origine ABC
Nb. d'épisodes 2
Durée 181 minutes
Diff. originale

Les Tommyknockers, l'invasion commence (The Tommyknockers) est une mini-série américano-néo-zélandaise créée d'après le roman éponyme de Stephen King et diffusée les et sur le réseau ABC.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bobbi Anderson, une romancière, et son petit ami Jim Gardner, un poète, vivent avec leur chien, Petey, près de la petite ville de Haven, dans le Maine. Anderson souffre du blocage de l'écrivain alors que Gardner cherche à se guérir de son alcoolisme. Un jour, alors qu'elle se promène dans les bois, Bobbi trébuche sur une étrange pierre lumineuse. Intriguée, elle décide de la déterrer. C'est ainsi, à sa grande surprise, qu'elle met au jour une sorte d'immense sanctuaire en marbre. Une énergie d'un type inconnu semble émaner de ce curieux lieu. Bobbi constate que son chien, presque aveugle, recouvre la vue. Elle-même se sent pleine d'un extraordinaire optimisme qui la pousse à réparer sa chaudière et à laisser ses romans s'écrire tout seuls. Des changements commencent aussi à s'opérer chez les habitants de la communauté de Haven. Jim est le seul à ne pas vouloir approcher du sanctuaire…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française sur Forum Doublage Francophone[1]

Production[modifier | modifier le code]

La mini-série a été tournée en Nouvelle-Zélande. Marg Helgenberger déclare « Nous avons tourné 50 % des scènes dans la forêt, quand il pleuvait ça se transformait en terrain de boue. Ils devaient mettre de la terre sèche pour le tournage. » Le producteur Frank Konigsberg déclare quant à lui « La Nouvelle-Zélande n'est pas exactement un bon endroit pour le cinéma, mais il a le mérite de ressembler au Maine[2]. »

Accueil[modifier | modifier le code]

Ken Tucker de Entertainment Weekly lui donna un B : il qualifie la mini-série de « très divertissante avec un très bon casting et une bonne ambiance[3]. » À l'inverse, Laurent Duroche, de Mad Movies, la considère comme un « naufrage artistique total »[4]. Lors de leurs premières diffusions sur la chaîne ABC, les deux parties de la mini-série ont réuni respectivement 23 et 25,8 millions de téléspectateurs[5].

Sortie vidéo[modifier | modifier le code]

L'intégralité de la mini-série est sortie en DVD-9 Keep Case chez Warner Home Vidéo le . Le ratio image est plein écran 1.33:1 4/3. L'audio est en français et anglais 2.0 Dolby Digital. Les sous-titres présents sont en français, anglais, italien, arabe et néerlandais. La durée totale est de 171 minutes. Pas de suppléments sur les coulisses de la production[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film », sur Forum Doublage Francophone (consulté le 30 août 2014).
  2. (en) Bruce Fretts, « Fake TV Locations », sur Entertainment Weekly.com, (consulté le 16 mai 2014).
  3. (en) Ken Tucker, « Stephen King's The Tommyknockers », sur Entertainment Weekly.com, (consulté le 16 mai 2014)
  4. Laurent Duroche, « Very Bad Trip », Mad Movies, no HS 22,‎ , p. 100-101
  5. (en) « Archives audiences Mai 1993 » [PDF], sur anythingkiss.com, USA Today, (consulté le 16 mai 2014), p. 19-20
  6. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]