22.11.63 (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la série télévisée. Pour le roman de Stephen King, voir 22/11/63.
22.11.63
Description de cette image, également commentée ci-après
John F. Kennedy saluant la foule depuis sa limousine Lincoln Continental, le , peu avant son assassinat.
Titre original 11.22.63
Genre Policier, science-fiction
Production Bad Robot Productions
Warner Bros. Television
Acteurs principaux James Franco
Chris Cooper
Cherry Jones
Sarah Gadon
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Hulu
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 1 x 81 minutes
7 x 42-57 minutes
Diff. originale
Site web http://www.hulu.com/112263

22.11.63 (11.22.63 en version originale) est une minisérie télévisée américaine basée sur le roman du même nom de Stephen King. Constituée d'un pilote de 81 minutes et sept épisodes de 42 à 57 minutes[1], elle est diffusée entre le et le sur la plate-forme de vidéo à la demande Hulu[2] et à partir du sur Super Channel[3] au Canada. La date est celle de l'assassinat de John F. Kennedy à Dallas, et la série raconte les efforts du héros interprété par James Franco qui de nos jours, grâce à un portail temporel, retourne dans les années 1960 pour tenter de l'empêcher.

En Belgique, la série est diffusée depuis le sur BeTV[4], au Québec, dès le sur Prise 2[5] et en France à partir du sur Canal+[6],[7] et sur TF1 Séries Films à partir du .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jake Epping est un professeur d'anglais fraîchement divorcé, vivant et enseignant à Lisbon Falls dans le Maine. Il fréquente régulièrement le snack-bar d'Al Templeton. Un soir, ce dernier lui apprend qu'il souffre d'un cancer du poumon. Il lui révèle également que dans son local se trouve un portail temporel menant en 1960. Templeton lui explique qu'il a tenté d'empêcher l'assassinat de John F. Kennedy, mais qu'il a dû y renoncer à cause de la maladie. Al souhaite donc que Jake accomplisse cette mission, qui permettrait de changer l'Histoire et notamment d'éviter la guerre du Viêt Nam et ses conséquences dans les années 1970.

Epping reprend le flambeau, il emprunte le portail temporel qui renvoie toujours à la même date (le 21 octobre 1960), et commence sous le nom de Jake Amberson le parcours qui va le mener au moment fatidique, trois ans plus tard à Dallas. Il utilise un livre de résultats sportifs des mêmes années compilé par Al Templeton pour parier et gagner de belles sommes d'argent. Il devient professeur d'anglais dans le lycée de Jodie, Texas, vit une intense histoire d'amour avec une jeune bibliothécaire, Sadie Dunhill, tout en surveillant les faits et gestes de Lee Harvey Oswald, et doit affronter le passé qui se « défend » de manière violente afin de ne pas être modifié. De multiples aventures et contretemps le mèneront jusqu'au 5e étage du dépôt de livres de la Dealey Plaza le 22 novembre 1963. Parviendra-t-il à stopper Oswald ? Et si tel est le cas, que deviendra Sadie et quelle forme prendra le futur ? C'est l'enjeu final de cette minisérie télévisée.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Note : Ici ne se liste que les personnages connus ou importants de la série, ainsi que les acteurs ayant une certaine notoriété.
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[8]et DSD[9]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Les rôles principaux sont attribués à : James Franco[10], Chris Cooper[11], Cherry Jones[11], Sarah Gadon[11], Lucy Fry[11], George MacKay[11], Daniel Webber[11], Leon Rippy[11], T. R. Knight[12], Brooklyn Sudano[12] et Josh Duhamel[13].

Tournage[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Lee Harvey et Marina Oswald lors de leur départ d'URSS.

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Stephen King, Bryan Burk, Bridget Carpenter, Brian Nelson (co), Quinton Peeples (co)
Coproductrice : Kathy Lingg

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Épisodes de 22.11.63.
  1. De l'autre côté du comptoir (The Rabbit Hole)
  2. Halloween-ville (The Kill Floor)
  3. Les Domaines hantés (Other Voices, Others Rooms)
  4. Le Poids du secret (The Eyes of Texas)
  5. Le Cœur révélateur (The Truth)
  6. Visions du futur (Happy Birthday, Lee Harvey Oswald)
  7. La Course contre la montre (Soldier Boy)
  8. L'Effet papillon (The Day in Question)

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La mini-série recueille 80 % de critiques positives, avec une note moyenne de 7,210 sur la base de 46 critiques collectées, sur le site Rotten Tomatoes[14].

Audiences[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Lors de son lancement sur Canal + le 19 janvier 2017, 22.11.63 a attiré en moyenne 422 000 abonnés de la chaîne[15].

Pour sa première diffusion en clair sur TF1 Séries Films, 22.11.63 réalise un démarrage mitigé avec 412 000 téléspectateurs pour la diffusion du premier (divisé en deux parties) et du deuxième épisode le 4 novembre 2018 (dont 440 000 téléspectateurs pour la première partie du premier épisode)[16],[17]. La semaine suivante, la mini-série connaît une légère baisse avec 350 000 téléspectateurs pour les trois épisodes suivants[18] (dont 389 000 téléspectateurs pour le troisième épisode, premier épisode de la soirée)[19]. En troisième et dernière semaine, le premier épisode diffusé ne réunit que 207 000 téléspectateurs[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [vidéo] 11.22.63 on Hulu Teaser Trailer (Official) sur YouTube
  2. (en) « Hulu Original 11.22.63 Premieres Presidents Day 2016 », sur The Futon Critic.com, (consulté le 29 décembre 2015).
  3. (en) « Canada’s Super Channel Picks Up Stephen King 11.22.63 Event Series », sur WorldScreen.com, (consulté le 13 janvier 2016).
  4. « 11/22/63 », sur Betv.be (consulté le 20 septembre 2016).
  5. « Pas que du vieux sur Prise 2 », sur Lapresse.ca, (consulté le 13 septembre 2016).
  6. (fr) « 11/22/63, la série avec James Franco bientôt sur Canal+ », sur Programme.tv, (consulté le 15 janvier 2017)
  7. (fr) « 22.11.63 avec James Franco à partir du 19 janvier sur CANAL+ », sur CanalPlus.fr, (consulté le 15 janvier 2017)
  8. « Fiche du doublage français de la série », sur RS Doublage, (consulté le 7 septembre 2016) [m-à-j].
  9. http://dsd-doublage.com/S%E9ries/22.11.63.html
  10. (en) Jamie Lovett, « James Franco to Star in Stephen King's 11/22/63 On Hulu », sur comicbook.com, (consulté le 28 décembre 2015)
  11. a b c d e f et g (en) Erik Pedersen, « Chris Cooper and Others Join Hulu’s 11/22/63 Cast; Director Set », sur Deadline.com, (consulté le 28 décembre 2015)
  12. a et b (en) « 11.22.63 - Rotten Tomatoes », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 28 décembre 2015)
  13. (en) Lesley Goldberg, « Josh Duhamel Boards Hulu's 11/22/63 », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le 28 décembre 2015)
  14. (en) « 11.22.63 » sur Rotten Tomatoes, consulté le 18 mai 2016.
  15. http://www.ozap.com/actu/audiences-section-de-recherches-leader-devant-le-debat-de-la-primaire-limitless-en-forte-baisse-nt1-en-forme/517443
  16. http://www.ozap.com/actu/audiences-les-enquetes-de-vera-plus-fort-que-die-hard-zone-interdite-decoit-canal-et-france-5-en-forme/569648
  17. http://www.toutelatele.com/audiences-tv-prime-dimanche-4-novembre-2018-vera-met-a-terre-bruce-willis-et-die-hard-goldeneye-et-james-bond-desavoues-104732
  18. http://www.ozap.com/actu/audiences-camping-3-large-leader-les-enquetes-de-vera-en-forte-baisse-arte-et-canal-au-million/570116
  19. http://www.toutelatele.com/audiences-tv-prime-dimanche-11-novembre-2018-julien-courbet-en-difficulte-camping-3-leader-vera-puissante-sur-france-3-104944
  20. http://www.ozap.com/actu/audiences-independance-day-resurgence-bon-leader-devant-vera-et-floride-zone-interdite-en-forme/570667

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]