Hinode (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hinode

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste de Hinode

Caractéristiques
Organisation Agence d'exploration aérospatiale japonaise, NASA, ESA
Domaine Observation solaire
Masse 700 kg
Lancement 22 septembre 2006 à 21:36 UTC
Lanceur M-V
Durée de vie Au moins 3 ans
Autres noms Solar-B
Orbite Orbite terrestre héliosynchrone
Périapside 318 km
Apoapside 675 km
Période 94,45 min
Inclinaison 98,3°
Index NSSDC 2006-041A
Principaux instruments
SOT Télescope visible de 0,5 m
XRT Télescope à rayons X
EIS Spectromètre dans l'ultra-violet

Hinode (qui, avant son lancement, était connu sous le nom de Solar-B) est un satellite consacré à l'observation du Soleil et issu d'une collaboration entre les agences spatiales japonaise (Agence d'exploration aérospatiale japonaise), américaine (NASA), européenne (ESA) et britannique. C'est le successeur du satellite Yohkoh (ou Solar A).

Il a été lancé le 23 septembre 2006 par une fusée M-V depuis le Uchinoura Space Center au Japon.

Son orbite initiale a un périgée d'une altitude de 280 km, un apogée à 686 km et une inclinaison de 98,8 degrés.

Instruments[modifier | modifier le code]

Hinode transporte trois instruments principaux pour l'étude du Soleil :

  • SOT (Solar Optical Telescope): un télescope de 50 cm de diamètre qui fonctionne en lumière visible,
  • XRT (X-ray Telescope): un télescope de type Wolter qui utilise une optique à incidence rasante pour obtenir des images des composants les plus chauds de la couronne solaire,
  • EIS (Extreme-Ultraviolet Imaging Spectrometer): un spectromètre dans le domaine de l'ultra-violet, destiné à identifier les processus responsables du chauffage de la couronne.

L'instrument SOT est équipé à la fois d'un spectropolarimètre et de filtres qui permettent de l'utiliser en tant que magnétographe vectoriel. La résolution spatiale de SOT est de l'ordre de 0,2 seconde d'arc, une amélioration d'un facteur 5 par rapport aux télescopes spatiaux précédents (tels que MDI sur SoHO).

Liens externes[modifier | modifier le code]