Alexandre (empereur byzantin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre II.
Alexandre
Empereur byzantin
Image illustrative de l'article Alexandre (empereur byzantin)
Mosaïque d'Alexandros
Règne
-
1 an et 26 jours
Période Macédonien
Précédé par Léon VI le Sage
Suivi de Constantin VII Porphyrogénète
Biographie
Naissance
(Constantinople)
Décès (à 42 ans)
(Constantinople)
Père Basile Ier
Mère Eudocie Ingérina
Empereur byzantin

Alexandre (en grec Αλέξανδρος, Alexandros ; né le , mort le ) est coempereur byzantin de 871 à 912, sous les règnes de Basile Ier après 871 [1] et pendant tout le règne de son frère Léon VI, puis seul empereur du au [2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre est un fils de Basile Ier et d'Eudocie Ingérina. Bien qu'il soit empereur associé depuis 871 sous les règnes de son père et de son frère il n'a jamais participé au gouvernement de l'empire.

Il règne seul après la mort de Léon VI, cruel et ivrogne, il s'emploie à prendre le contrepied de son frère refusant d'honorer les traités et les tributs conclus par ce dernier, notamment avec les Bulgares.

Il rappelle le patriarche Nicolas Ier, déposé par Léon VI, qui s'efforce de purger la hiérarchie de l'Église afin d'en éliminer les évêques et les prêtres ayant des sympathies pour le patriarche Ignace. La plupart des prêtres démis refusent cependant de quitter leurs fonctions, obligeant ainsi Nicolas à revenir sur sa décision.

Alexandre meurt le dimanche . Avant de mourir, il désigne les tuteurs de son neveu Constantin VII : le patriarche Nicolas Mystikos, les magistroi Étienne et Jean Elada, le recteur Jean et deux de ses favoris, les patrices Basilitzès et Gabrielopoulos[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. avec ses frères Constantin de 869 au 3 septembre 879 et Basile depuis 870
  2. Venance Grumel Traité d'études byzantinesː La Chronologie Presses universitaires de France. Paris 1956 « Empereur grecs » p. 357
  3. Rodolphe Guilland, Études byzantines, p. 247

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean Skylitzès, Empereurs de Constantinople, « Synopsis Historiôn » traduit par Bernard Flusin et annoté par Jean-Claude Cheynet, éditions P. Lethilleux, Paris, 2003 (ISBN 2-283-60459-1), « Alexandre », p. 163-165
  • John Julius Norwich (trad. Dominique Peters), Histoire de Byzance (330-1453), Paris, Librairie Académique Perrin, (1re éd. 1999) [détail des éditions] (ISBN 2-262-01333-0)