Marcus Claudius Tacite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tacite (homonymie).
Marcus Claudius Tacite
Empereur romain
Image illustrative de l'article Marcus Claudius Tacite
Buste de Marcus Claudius Tacite.
Règne
- juin 276 (~9 mois)
Période Empereurs illyriens
Précédé par Aurélien
Suivi de Florien
Biographie
Nom de naissance Marcus Claudius Tacitus
Naissance c.200 - Interamna (Italie)
Décès juin 276 (~76 ans)
Tyane (Cappadoce)
Liste des empereurs romains

Marcus Claudius Tacite (v.200 - 276) est empereur romain de 275 à 276.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses origines[modifier | modifier le code]

Tacite est né vers 200, d’une famille sénatoriale originaire de Terni, en Ombrie. Il disait descendre de l’historien Tacite, ce qui semble une vantardise de sa part. De sa carrière nous savons seulement qu'il est consul en 273, et qu’il est un sénateur fort riche.

Son accession au pouvoir[modifier | modifier le code]

L’assassinat subit d’Aurélien laisse l’armée dans l’expectative. Les généraux les plus en vue comme Probus sont en mission, la charge d’empereur est une lourde et dangereuse responsabilité, comme le montre le sort tragique des précédents empereurs. Pendant deux mois, les soldats ne trouvent aucun candidat. Ils finissent par demander au sénat romain la désignation d’un empereur, comme les sénateurs l'ont déjà fait en 98 avec Nerva. Le Sénat offre donc le titre impérial à son président, le princeps senatus, Tacite en septembre 275.

Son règne[modifier | modifier le code]

Antoninien de Tacite.

Tacite fait voter par le Sénat la divinisation de son prédécesseur Aurélien, et selon la coutume accorde un donativum à l’armée. Pour renflouer les caisses de l’État, il y transfère toute sa fortune personnelle, de 280 millions de sesterces selon certaines sources.

Tacite rétablit aussi certaines attributions dont Gallien (empereur de 260 à 268) avaient privé les sénateurs : ainsi ils retrouvent le droit de gouverner en qualité de proconsul une province impériale et donc de commander les troupes qui y résident (ce retour en arrière rapporté par Aurelius Victor est toutefois contesté par l’historien Paul Petit).

En fin 275 ou début 276, Tacite promeut Probus commandant de l’armée d’Orient (dux orientis), pour assurer la protection de la Syrie et de l’Égypte. Malgré son grand âge, Tacite se met en route pour l’Asie Mineure, attaquée par les Goths de la mer Noire, qui ont atteint la Cilicie. Il nomme Florien préfet du prétoire, un de ses parents voire son frère, avec le commandement de contingents occidentaux. Les Goths sont vaincus, mais au retour Tacite décède à Tyane en Cappadoce, en juin 276.

Sa fin[modifier | modifier le code]

Buste de Tacite

Les versions des historiens antiques divergent sur les causes du décès de Tacite :

  • Eutrope et Aurelius Victor parlent d'une infection avec une fièvre ;
  • Zosime relate un crime tortueux : après avoir assassiné Maximin, gouverneur de Syrie et parent de Tacite qui s’était rendu odieux dans sa fonction, les meurtriers auraient ensuite tué l’empereur pour éviter sa vengeance.

Quoi qu’il en soit, l’âge avancé de Tacite ne le promettait pas à un long règne. Florien tente de lui succéder, mais les troupes d'Orient qui ont élu Probus l'assassinent. Probus est donc, avec le soutien du préfet du prétoire Ateius Capiton, proclamé empereur romain.

Noms successifs[modifier | modifier le code]

  • Vers 200, naît Marcus Aurelius Claudius
  • Septembre 275, accède à l'Empire : Imperator Caesar Marcus Claudius Tacitus Pius Felix Augustus
  • 276, titulature à sa mort : Imperator Caesar Marcus Claudius Tacitus Pius Felix Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis II, Imperator I, Consul II

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]