Glycérius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glycérius (homonymie).
Glycérius
Empereur romain d'Occident
Image illustrative de l'article Glycérius
Règne
c. - juin 474 (~16 mois)
Période « Derniers empereurs »
Précédé par Olybrius
interrègne (4 mois)
Suivi de Julius Nepos
Biographie
Nom de naissance Flavius Glycerius
Naissance c.420
Décès après 480 (+60 ans)
Liste des empereurs romains d'Occident

Flavius Glycerius, ou Glycère, est un empereur romain régnant de mars 473 à juin 474. D'obscure origine, il semble être un ancien serviteur du prince burgonde Gondebaud, alors en Italie où il mène une carrière politico-militaire, et peut-être le chef de la garde personnelle de celui-ci. Il est proclamé empereur à Ravenne par Gondebaud, qui devient patrice de Rome : en fait, Glycérius ne gouverne pas réellement l'Empire, il n'est qu'un empereur fantoche, un de plus.

Lorsqu'un détachement des Ostrogoths pénètre en Italie du Nord par les Alpes, Glycérius n'a évidemment aucune force pour s'opposer à eux, pourtant peu nombreux. Il se contente de les acheter et de les diriger vers la Gaule pour rejoindre les Wisigoths.

L’empereur byzantin Zénon refuse cependant de reconnaître son autorité et nomme à son tour Julius Nepos, qui débarque au début de l'année 474 à Ravenne avec une petite armée. Glycérius prend alors la fuite vers Rome mais le Sénat romain refuse de le soutenir et lui ferme les portes de la « Ville Éternelle ».

Lorsque Julius Nepos parvient à Rome, Glycérius se rend sans combattre. Il doit ôter le manteau de pourpre impérial, est tonsuré et reçoit en compensation l’évêché de Salone en Dalmatie, où il meurt paisiblement en 480.

Il est identifié avec l'évêque Glycérius de Salone, qui commandite l'assassinat de Julius Nepos en 480. En effet, ce dernier, également empereur sans réel pouvoir, se réfugie à Salone après sa déposition, là où était installé sans doute son ancien adversaire.