Pétrone Maxime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une personnalité de la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité de la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pétrone Maxime
Empereur romain d'Occident
Image illustrative de l'article Pétrone Maxime
Pièce à l'effigie de Pétrone Maxime.
Règne
- / (~1/2 m.)
Période « Derniers empereurs »
Précédé par Valentinien III
Suivi de interrègne (1 mois)
Eparchus Avitus
Biographie
Nom de naissance Flavius Anicius Petronius Maximius
Naissance v. 396
Décès / (~59 a.)
Épouse (1) Eparchia Avita
(2) Volusiana
(3) Licinia Eudoxia
Descendance (2) Palladius
Empereur romain d'Occident

Flavius Anicius Petronius Maximus, dit Pétrone Maxime, est né vers 396 et est mort à Rome le 22 ou le . C'est un empereur romain d'Occident du Ve siècle. Il reste en place de mars à mai 455.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Anicius Petronius Probinus et de sa femme Flavia Magna, fille de Flavius Magnus Maximus et sœur de Flavius Victor.

Sénateur très en vue de l'Empire, il est préteur autour de 411, tribun et notaire autour de 415, comte des largesses sacrées autour de 416-419, préfet de l'urbe de Rome et préfet du prétoire d'Italie entre 419 et 439, consul I en 433, préfet du prétoire d'Italie en 439, consul II en 443 et patrice en 445.

Il complote contre l'empereur Valentinien III qui a violé son épouse. Il le fait assassiner par Optila et Thraustila qui sont des gardes du corps du général Aetius assassiné à Ravenne le . Fort de son succès, Pétrone se fait proclamer empereur par ses partisans en 17 de mars suivant, car il s'empare du Trésor.

Il se marie avec l'épouse de Valentinien, Eudoxie, et son fils du première mariage Palladius[1] épouse la princesse Eudocia. Il veut restaurer Rome et emploie l'armée. Les soldats, dont les soldes sont rarement payées en ces temps de crise, se sentent humiliés. En Gaule, pour apaiser la situation avec les Wisigoths, il décide de nommer un Gaulois à la tête de l'armée, Eparchius Avitus.

Il s'est marié à trois reprises: d'abord avec Eparchia Avita, fille de Flavius Julius Agricola et sœur d'Eparchius Avitus ; puis avec Volusiana, fille de Rufius Antonius Agrypnius Volusianus, de la puissante famille des Ceionii Volusiani, dont il eut un fils, Anicius Probus, vir consularis, marié avec Maria, les parents de Magna, femme de Flavius Paulus; et, enfin, en 455, avec Licinia Eudoxia, fille de l'empereur Théodose II et veuve de Valentinien III.

Pétrone Maxime est massacré par la foule, le 22 ou le , lorsqu'il tente de s'échapper de Rome envahie par les Vandales de Genséric, et jeté dans le Tibre. Cette seconde invasion de Rome est la conséquence d'une machination de l'impératrice Eudoxie qui sera très vite prise au dépourvu par les événements, étant trahie par Genséric. L'empire d'Occident se retrouve sans Auguste.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Audrey Becker-Piriou, « De Galla Placidia à Amalasonthe, des femmes dans la diplomatie romano-barbare en Occident? », Revue historique, no 647,‎ , p. 507-543 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Continuité gentilice et continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Oxford University (R.-U.), Linacre College, coll. « Prosopographica & Genealogica », 597 p., 2000 (ISBN 1-900934-02-7).