Michel Kaplan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaplan.
image illustrant un historien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un historien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michel Kaplan
Naissance (70 ans)
Neuilly-sur-Seine (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Michel Kaplan, né le , est un historien médiéviste français. Agrégé d'histoire et docteur d'État. Il est un byzantiniste spécialiste de l'histoire des mentalités, de l'espace rural et de l'hagiographie dans le monde byzantin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Paul Lemerle, Michel Kaplan a commencé sa carrière comme assistant, maître-assistant puis maître de conférence à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il soutient sa thèse d'État : « Les hommes et la terre à Byzance du VIe au XIe siècle : propriété et exploitation du sol » (Paris I, 1987). Il devient ensuite professeur d'histoire médiévale à Paris-I (1988) puis président de cette université (1999-2004). Il prend sa retraite en 2015.

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • Président de l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne (1999-2004),
  • Président du CFEB (Comité français des études byzantines),
  • Directeur de recherches d'histoire et civilisation byzantines et du Proche-Orient à Paris-I,
  • Trésorier de l'Association internationale des études byzantines,
  • Membre du jury d'oral à l'agrégation externe d'histoire.

Docteur honoris causa[modifier | modifier le code]

  • Université de Minsk (2000), Université de Blagoevrad (Bulgarie) (2006)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Propriétés de la Couronne et de l'Église dans l'Empire byzantin, Ve-VIe siècles : documents, Paris, Publications de la Sorbonne, 1976.
  • Le Proche-Orient médiéval : des Barbares aux Ottomans, Paris, Hachette, 1978, nouv. éd. 1988, 1990, 1997, 2003 et 2006 (avec Alain Ducellier et Bernadette Martin).
  • Tout l'or de Byzance, Paris, Gallimard, 1991.
  • Les hommes et la terre à Byzance du VIe au XIe siècle : propriété et exploitation du sol, Publications de la Sorbonne, 1992.
  • Les Saints et leur sanctuaire à Byzance : textes, images et monument, Paris, Publications de la Sorbonne, 1993 (avec Catherine Jolivet-Lévy et Jean-Pierre Sodini).
  • La Chrétienté orientale, du début du VIIe siècle au milieu du XIe siècle. Textes et documents, Paris, SEDES, 1996 (avec Marie-France Auzépy et Bernadette Martin-Hisard).
  • La Chrétienté byzantine, du début du VIIe siècle au milieu du XIe siècle : images et reliques, moines et moniales, Constantinople et Rome, Paris, SEDES, 1997.
  • Le Moyen Age, Paris, Bréal, 2000 (tome I : IVe-Xe siècles, tome II : XIe XVe siècles) (dir. Michel Kaplan, auteurs : Michel Zimmermann, Christophe Picard).
  • Le Sacré et son inscription dans l'espace à Byzance et en Occident : études comparée, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001 (direction).
  • Monastères, images, pouvoirs et société à Byzance, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006 (codirection avec Paule Pagès).
  • Byzance : villes et campagnes, Paris, Picard, 2006 (recueil d'articles).
  • (avec A. Ducellier) Byzance : IVe-XVe siècle, Paris, Hachette, 2006.
  • Byzance, Paris, Les Belles lettres, 2007.
  • Pouvoirs, Église et sainteté : essais sur la société byzantine, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011 (recueil d'articles).
  • Le Moyen Âge en Orient : Byzance et l'islam (avec A. Ducellier, B. Martin, F. Micheau), Paris, Hachette, 2012.

Références[modifier | modifier le code]