18e cérémonie des César

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

18e cérémonie des César
Award-star-gold-3d.svg César du cinéma
Organisé par l'Académie des arts et techniques du cinéma
Détails
Date
Lieu Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Drapeau de la France France
Présentateur Frédéric Mitterrand Arielle Dombasle et Michel Legrand
Diffusé sur France 2
Site web www.academie-cinema.org
Résumé
Meilleur film Les Nuits fauves
Meilleur réalisateur Claude Sautet
Un Cœur en hiver
Film le plus nommé Indochine (11)
Film le plus récompensé Indochine (5)
Chronologie
Romane Bohringer — ici en compagnie de son père Richard lors de la cérémonie — remporte le César du meilleur espoir féminin pour Les Nuits fauves.

La 18e cérémonie des César du cinéma — dite aussi Nuit des César — récompensant les films sortis en 1992, s'est déroulée le au théâtre des Champs-Élysées.

Elle fut présidée par Marcello Mastroianni et retransmise sur France 2.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Cette cérémonie est marquée par la disparition, quelques jours plus tôt, de Cyril Collard : la soirée lui fut dédiéeen tant que réalisateur des Nuits fauves. Ce film, qui jusque-là avait surtout obtenu un succès d'estime, triomphe lors de la cérémonie en obtenant quatre prix importants. Les votes furent clos quelques jours avant sa mort. Ces récompenses permettront au film de connaître un grand succès lors d'une nouvelle sortie en salles.

Indochine, que la presse avait placé en favori pour cette cérémonie, obtient tout de même cinq prix et recevra surtout, quelques semaines plus tard, l'Oscar du meilleur film étranger.

Cette soirée est marquée par la remise d'un César d'honneur à Gérard Oury. Ce dernier rend un hommage appuyé à Louis de Funès (décédé dix ans plus tôt), en remettant ce César à l'épouse de ce dernier.

Une modification du règlement fait la controverse lors de ces Cesar. En effet, sous la pression du président de la Société des réalisateurs de films, Denys Granier-Deferre et du président d'honneur de l'académie des César Robert Enrico, les organisateurs décident de réserver les nominations uniquement aux films en langue française, pour se défendre contre la concurrence américaine et par « identité culturelle ». Seul le trophée pour le film étranger ne sera pas concerné par ces limitations. Précédemment, l'académie pouvait nommer et récompenser les films d'initiatives françaises. Une polémique y fait suite, car cela s'est décidé tardivement, deux mois avant la cérémonie, et que des productions françaises anglophones à grand succès (L'Amant, Lunes de fiel, Fatale et 1492 : Christophe Colomb) deviennent donc inéligibles[1],[2]. Les protestations font que l'Académie, dont plusieurs membres avaient démissionné, recula une semaine après, n'appliquant cette interdiction que pour la catégorie du meilleur film[3],[4],[5].

Présentateurs et intervenants[modifier | modifier le code]

Liste basée sur la fiche de la cérémonie sur l'Inathèque.

La cérémonie est présentée par Frédéric Mitterrand, Arielle Dombasle et Michel Legrand, ce dernier se charge également de la musique. Christian Defaye commente en voix-off.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les lauréats sont indiqués en gras.

César du meilleur film[modifier | modifier le code]

César du meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

César du meilleur acteur[modifier | modifier le code]

César de la meilleure actrice[modifier | modifier le code]

César du meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

César de la meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

César du meilleur espoir masculin[modifier | modifier le code]

César du meilleur espoir féminin[modifier | modifier le code]

César du meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

César de la meilleure première œuvre[modifier | modifier le code]

César du meilleur scénario original ou adaptation[modifier | modifier le code]

César de la meilleure musique[modifier | modifier le code]

César de la meilleure photographie[modifier | modifier le code]

César des meilleurs costumes[modifier | modifier le code]

César du meilleur décor[modifier | modifier le code]

César du meilleur son[modifier | modifier le code]

César du meilleur montage[modifier | modifier le code]

César du meilleur court-métrage[modifier | modifier le code]

César d'honneur[modifier | modifier le code]

Le César d'honneur de Gérard Oury, exposé au musée de Louis.

Hommage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]