Talons aiguilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le type de talon de chaussure, voir talon aiguille.
Talons aiguilles
Description de cette image, également commentée ci-après

Pedro Almodóvar et Victoria Abril à la 18e cérémonie des César, où le film remporte le César du meilleur film étranger.

Titre original Tacones lejanos
Réalisation Pedro Almodóvar
Scénario Pedro Almodóvar
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 113 minutes
Sortie 1991

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Talons aiguilles (Tacones lejanos) est un film franco-espagnol réalisé par Pedro Almodóvar, sorti en 1991, avec Victoria Abril.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quand, après des années d'absence, Becky Del Paramo, célèbre chanteuse pop des années 1960, rentre à Madrid, c'est pour trouver sa fille, Rebecca, mariée à un de ses anciens amants, Manuel. Becky comprend vite que le mariage de Rebecca est un naufrage surtout quand Manuel lui propose de reprendre leur ancienne relation. Une nuit, Manuel est assassiné.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Le compositeur et acteur japonais Ryūichi Sakamoto a réalisé la bande originale du film, à l'exception de deux titres interprétés par Luz Casal :

  • Un año de amor, composé par Nino Ferrer en 1963 sous le titre C'est irréparable, et dont il existe une version italienne Un anno d'amore, tube chanté par Mina, qui en fait aussi des traductions en plusieurs langues, notamment en espagnol ; c'est une autre version espagnole, directement traduite de la version italienne, qui est réalisée pour la bande originale du film.
  • Piensa en mí, une chanson mexicaine datant de 1937 composée par Agustín Lara .

Analyse[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'intrigue tourne autour de l'identité de l'assassin, traitée de manière tragi-comique, au milieu des travestis et de l'univers carcéral. Le juge s'avère être très informé, et avoir plusieurs identités, pour les besoins du service...[réf. nécessaire]

Les relations fille-mère sont centrales, entre jalousie jamais reconnue, absence ressemblant à une démission, et l'absence d'amour jamais satisfait qui finit par les réunir au derniers moment. Rebecca raconte qu'enfant, elle entendait le bruit des pas de sa mère quand celle-ci sortait le soir, souvenir d'une frustration répétée de ne pas être le centre de la vie de celle-ci. Le titre original (littéralement "talons éloignés"), illustre ce rapport et se justifie lors de cette scène ultime.[réf. nécessaire]

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]