Inathèque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Inathèque (« INA » suivi du suffixe « -thèque ») est le service de consultation des archives audiovisuelles de l'INA, et des fonds du dépôt légal de l'audiovisuel français.

La loi du [1] a confié à l'INA la responsabilité du dépôt légal des émissions de radio-télévision et leur consultation à des fins de recherche. La collecte a commencé le , conformément au décret d'application du [2], selon les modalités définies par l'arrêté du [3]. Le décret du , en application de la loi du [4], a confié à et l'INA et à la BNF la collecte des sites internet au titre du dépôt légal du web.

L’Inathèque accueille, depuis 1995[5], toute personne souhaitant effectuer des recherches sur les collections de l’INA dans le cadre d'un projet de recherche universitaire, professionnel, artistique, d'enseignement ou personnel.

Chaînes et stations collectées au titre du dépôt légal de l'audiovisuel[modifier | modifier le code]

L'Inathèque collecte ou capte directement les émissions diffusées sur :

Date Chaînes de télévisions[6] Stations de radio[7] Sites Web[8]
les 7 chaînes hertziennes nationales de télévision :
TF1, France 2, France 3, Canal+, La Cinquième, Arte, M6
les 5 chaînes nationales de Radio France :
France Inter, France Info, Radio Bleue, France Culture, France Musique
+ 12 chaînes de télévision du câble et du satellite :
TV5 France Belgique Suisse, RTL9, Canal J, Paris Première, Planète, MCM, Canal Jimmy, Euronews, Eurosport, Série Club, TMC et LCI.
+ 12 stations de radio :
Europe 1, RMC, RTL, Chérie FM, Europe 2, Fun Radio, Nostalgie, NRJ, RFM, RTL2, Skyrock, RFI.
+ 22 chaînes de télévision du câble et du satellite :
La Chaîne Météo, Mezzo, Animaux, Encyclopédia, Mangas, RFM TV (jusqu'au , remplacé par AB1 à partir du ), AB Moteurs, Festival, Équidia, Téva, Seasons, Sport+, Télétoon, Chasse et Pêche, Escales, Fun TV, Toute l'Histoire, Histoire, Demain !, 13e Rue, La Chaîne parlementaire.
+ 5 chaînes parmi les chaînes gratuites de la télévision numérique terrestre :
NT1, NRJ 12, W9, Direct 8, France 4.
+ i>Télé.
+ Europe 2 TV.
+ Gulli.
+ BFM TV.
+ 3 chaînes payantes de la TNT : TF6 ; TPS Star ; C+ Sport.
+ 3 chaînes étrangères : BBC World ; CNN international ; Al Jazeera.
+ 14 000 sites web :
  • Sites émanant des services des médias audiovisuels
  • Web TVs et Web radios
  • Sites principalement consacrés aux programmes radio et télé
  • Sites des organismes de l’environnement professionnel et institutionnel du secteur de la communication audiovisuelle

De nombreuses documentations écrites concernant les médias et leurs programmes sont également collectées[9],[10].

En 2011, les archives de l'Opéra de Paris sont intégrées au catalogue de l'Inathèque[11]. Il en est de même, depuis 2016, pour les fonds numérisés du CNC[12].

Consultation[modifier | modifier le code]

Son catalogue est consultable sur le Web[13].

Le fonds d'archive en lui-même est mis à la disposition du public dans le centre de consultation de l'Inathèque et, depuis 2012[14], dans les délégations régionales de l'INA (à Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Rennes, Lille)[15] qui accueillent les chercheurs, les enseignants et les étudiants, ou toute autre personne pouvant justifier d'un objet de recherche. Le centre parisien se trouve en bibliothèque de recherche (rez-de-jardin) du site François-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France, situé quai François-Mauriac dans le 13e arrondissement de Paris. Ce centre, d'une superficie de 2 000 m2[16], a été ouvert en et est équipé de plus de soixante stations de travail, dites SLAV (stations de lecture audiovisuelle) permettant une « consultation experte » grâce à des outils d'aide à l'analyse[17],[18]. Les délégations régionales de l’INA disposent également d'une SLAV[19].

Par ailleurs, des postes de consultation autonome sont installés dans des bibliothèques et médiathèques municipales à vocation régionale. Ils donnent accès aux fonds numérisés de l'INA[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 92-546 du 20 juin 1992 relative au dépôt légal, JORF no 144 du 23 juin 1992, p. 8167, NOR MENX9100198L, sur Légifrance.
  2. Décret no 93-1429 du 31 décembre 1993 relatif au dépôt légal, JORF no 1 du 1er janvier 1994, p. 62, NOR MCCB9300385D, sur Légifrance.
  3. Arrêté du 6 janvier 1995 fixant les critères de sélection et d'échantillonnage des documents déposés à l'Institut national de l'audiovisuel, JORF no 14 du 17 janvier 1995, p. 849, NOR MICT9500001A, sur Légifrance.
  4. Loi no  2006-961 du 1er août 2006 relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information.
  5. « A partir du 1er janvier 1995 Les chercheurs auront accès gratuitement aux archives radiotélévisées de l'INA », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2020)
  6. « Ina THEQUE - Les fonds télévision et presse filmée », sur www.inatheque.fr (consulté le 21 août 2020)
  7. « Ina THEQUE - Les fonds radio », sur www.inatheque.fr (consulté le 21 août 2020)
  8. « Ina THEQUE - Les sites web média », sur www.inatheque.fr (consulté le 21 août 2020)
  9. « Ina THEQUE - Les sources écrites », sur www.inatheque.fr (consulté le 21 août 2020)
  10. « Ina THEQUE - Les autres fonds : théâtre, opéra, danse, cinéma, et arts numériques », sur www.inatheque.fr (consulté le 21 août 2020)
  11. Armelle Héliot, « Toute la mémoire de l'Opéra de Paris bientôt accessible », sur Le Figaro.fr, (consulté le 21 août 2020)
  12. « L'Ina et le CNC s'engagent ensemble et mettent à disposition des chercheurs, étudiants et professionnels 7 000 documents cinématographiques | INA », sur presse.ina.fr (consulté le 21 août 2020)
  13. « Inathèque », sur inatheque.ina.fr (consulté le 21 août 2020)
  14. « L'INA ouvre l'accès à ses archives en province », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 21 août 2020)
  15. a et b « Ina THEQUE - La consultation selon vos besoins : experte / autonome », sur www.inatheque.fr (consulté le 16 mai 2016)
  16. Michel Raynal et Christine Barbier-Bouvet, « L'Inathèque de France », Bulletin des bibliothèques de France, Enssib, vol. 46, no 5,‎ , p. 44-47 (lire en ligne).
  17. J.-C. F., « L'INA ouvre sa mémoire audiovisuelle à la BNF », Les Échos, no 17746,‎ , p. 17 (lire en ligne).
  18. « Les ressources de l'Inathèque de France », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2020)
  19. [PDF] « Les Lundis de l’Ina : Voir et entendre la destruction des juifs d’Europe », .

Liens externes[modifier | modifier le code]