Charlotte Valandrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pascal.
Charlotte Valandrey
Description de cette image, également commentée ci-après

Charlotte Valandrey à Mouans-Sartoux en 2012.

Nom de naissance Anne-Charlotte Pascal
Naissance (48 ans)
Paris, Île-de-France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession actrice, écrivain
Films notables Rouge baiser
Séries notables Les Cordier, juge et flic
Demain nous appartient

Charlotte Valandrey, de sa vraie identité Anne-Charlotte Pascal, est une actrice et écrivain française, née le [1] à Paris en Île-de-France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Le , Charlotte Valandrey naît à Paris, dans la région d'Île-de-France. Elle grandit en Bretagne au sein d'une famille aisée.

Au début des années 1980, elle vit dans le 12e arrondissement de Paris et étudie au lycée Paul-Valéry.

En 1985, elle prend le pseudonyme de Charlotte Valandrey en hommage au Val-André, station balnéaire des Côtes d'Armor où elle vécut depuis l’âge de six ans[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1986, elle est récompensée par l'Ours d'argent de la meilleure actrice à la Berlinale 1986 pour le film Rouge Baiser, et est nommée pour le César du meilleur espoir féminin.

En 1989, elle est pressentie pour tenir le rôle principal du film Noce blanche, réalisé par Jean-Claude Brisseau. Selon Charlotte Valandrey, la production n'aurait pas voulu l'assurer après avoir été informée de sa séropositivité : le rôle échoit finalement à Vanessa Paradis[4].

De 1991 à 2000, elle joue dans la série télévisée Les Cordier, juge et flic et, en 2006 fait une apparition dans Commissaire Cordier le temps d'un épisode.

En 2005, l'actrice publie un livre, L'Amour dans le sang, dans lequel elle révèle sa séropositivité[5]. Elle y parle également des deux infarctus qui ont failli lui coûter la vie en août 2003 et à la suite desquels elle a subi une greffe du cœur[6],[4].

En mars 2007, L'Amour dans le sang ayant été vendu à plus de 280 000 exemplaires, la comédienne donne son aval à l'adaptation du livre sous la forme d'un téléfilm, produit par Dominique Besnehard pour Mon Voisin Productions, et dont la première diffusion a lieu le sur la Une (RTBF) et le sur France 3.

Vers 2008, elle devient la marraine de la fondation Greffe de Vie et s'engage pour la cause du don d'organes et de la greffe.

Durant l'été 2009, elle a animé avec Jean-Michel Zecca une émission de solidarité sur RTL, intitulée On peut vous aider… même l'été[2].

En 2011, elle sort un livre, De cœur inconnu, où elle raconte sa relation avec un homme qui pourrait être le mari de la femme dont elle a reçu le cœur[7].

En , elle devient la directrice de la saison 9 de Star Academy sur NRJ 12[8].

En avril 2014, elle publie un livre autobiographique, Vers le 8e ciel[9].

En octobre 2016, elle sort Bombay mon amour qu'elle coécrit avec Jean Arcelin, adapté de son séjour humanitaire en Inde aux côtés de Valérie Trierweiler, en janvier 2014.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Après avoir été révélée, à l'âge de seize ans, par le film Rouge baiser, elle vit seule dans un studio que ses parents lui ont acheté. Alors « insouciante » et peu informée sur les dangers encourus, elle a des liaisons avec « un musicien toxico, et d'autres garçons à risques ». En 1986, quelques jours avant son dix-huitième anniversaire[4], elle apprend qu'elle est séropositive au VIH[5],[10].

Le , elle donne naissance à sa fille Tara.

Le , elle subit une greffe du cœur[11].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Films

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ils sont nés un 29 Novembre », sur Les Échos,
  2. a et b « Le Val-André de Charlotte Valandrey », sur Le Télégramme,
  3. « Charlotte Valandrey affectionne son cher Val-André », sur Ouest-France,
  4. a, b et c Marie Huret, « Charlotte Valandrey brise les tabous », sur L'Express,
  5. a et b « Charlotte Valandrey révèle sa séroposivité. », sur Libération,
  6. (en)Colin Randall, « Actress tells of her life with HIV in French best-seller », sur The Telegraph,
  7. Céline Walter, « Charlotte Valandrey, l’attrape-cœur », sur Libération,
  8. « La comédienne Charlotte Valandrey, nouvelle directrice de la Star Ac' », sur L'Obs,
  9. « "C à vous" mercredi 16 avril les invités reçus par Anne-Sophie Lapix sur France 5 », sur Les Coulisses de la télévision,
  10. Claire Chartier, « Charlotte Valandrey: "Je suis allée puiser très loin en moi" », sur L'Express,
  11. Charlotte Valandrey, un cœur pour deux - Source ː Le Parisien, 16 septembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]